Bucarest

CONTROVERSE - La mairie de Bucarest veut investir 175 000 euros dans la décoration de Bucarest pour Pâques

La maire de Bucarest, Gabriela Firea, a annoncé qu'elle souhaiterait décorer pour la première fois la ville de Bucarest avec des guirlandes lumineuses pour la fête de la Pâques. Au total 1.300 petites lampes et un coût total de presque 175 000 euros. L'association Funky Citizens s'oppose au projet et a mis en place une pétition en ligne qui a déjà rassemblé 5000 signatures. L'association demande à la Mairie de Bucarest de ne pas gaspiller l'argent public dans ce projet, alors que d'importants problèmes persistent à Bucarest comme l'infrastructure déficitaire, la réhabilitation des bâtiments à risque sismique, la pollution, les logements sociaux insuffisants, ... De son côté, la maire de Bucarest rétorque que, les derniers mois, plusieurs millions d'euros ont étés économisés grâce à de nombreux contrats, ce qui permettrait d'allouer cette somme à la décoration de Bucarest pour Pâques.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - mercredi 15 mars 2017

 
A la Une
Une internationale

AEFE – Une cérémonie en l’honneur des boursiers Excellence-Major

La Maison des Polytechniciens de Paris accueillait cette semaine une promo un peu particulière… Celle des boursiers Excellence Major de l’AEFE. En effet, l’Agence pour l’Enseignement français à l’étranger a tenu à rassembler ces élèves d’exception pour partager avec eux un verre à l’occasion de la fin de leur cursus scolaire. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine