Bucarest

PERFORMANCE - La Roumanie remporte 4 médailles aux Championnats européens de gymnastique artistique

La sportive roumaine Catalina Ponor a gagné, dimanche, la médaille d’or à la poutre aux Championnats européens de gymnastique artistique, accueillis par la ville de Cluj, dans le centre-ouest de la Roumanie. Dans la même finale, la Roumaine Larisa Iordache a décroché la médaille de bronze. Ce dimanche, le Roumain Marian Dragulescu a remporté la médaille d’argent à l’épreuve de sauts ; samedi, il s’était adjugé le titre continental au sol. La dernière édition des Championnats d’Europe de gymnastique que la Roumanie avait accueillie s’est déroulée en 1957. La compétition a réuni 274 sportifs de 37 pays.

La rédaction, en partenariat avec la Radio Roumanie Internationale - RRI (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - lundi 24 avril 2017

MEDICAMENTS - Projet de loi qui favorise l’exportation parallèle de médicaments

Un nouveau projet de loi concernant le domaine de la santé a été adopté mercredi, par la chambre des députés, permettant la distribution en gros des médicaments aux entités autorisées à la vente en détail. Cette loi va permettre des exportations parallèles de médicaments depuis les pays où les prix des médicaments sont bas vers les pays à prix plus élevés. Ce type de commerce est parfaitement légal, mais pourrait, d’après les déclarations de l’ancien premier ministre Dacian Ciolos et de son ministre de la santé Vlad Voiculescu, aboutir à une pénurie de médicaments en Roumanie, où les prix des médicaments ont été réduits et sont donc beaucoup plus pas que dans d'autres pays de l'Union Européenne. Les parlementaires à l'origine du projet de loi déclarent que le but recherché est la régulation du marché des médicaments: en Europe, les prix des médicaments sont fixés à l'échelle nationale ; mais aussi le respect du principe de la libre circulation des produits, y compris des médicaments, entre les Etats membres.

 

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - Jeudi 20 avril 2017

ROUGEOLE - L’épidémie continue avec 700 nouveaux cas

700 nouveaux cas de rougeole ont été enregistrés cette dernière semaine en Roumanie. Les autorités mettent en garde que ceux qui ne sont pas vaccinés sont les plus exposés à la maladie. Depuis le début de l’épidémie, en septembre dernier, 21 personnes sont mortes, et le nombre des malades se monte à près de 4800. Pour limiter l’extension de l’épidémie, les autorités sanitaires poursuivent la campagne de vaccination des enfants entre 9 mois et 9 ans. Rappelons-le, récemment les stocks de vaccins contre la rougeole ont été épuisés dans plusieurs départements du pays.

La rédaction, en partenariat avec la Radio Roumanie Internationale - RRI (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - mardi 18 avril 2017

CODE PENAL - Projet de loi qui dépénaliserait le conflit d'intérêts

Les députés roumains doivent se prononcer ce mardi au sujet d'un projet de loi qui dépénalise le conflit d'intérêts. Aux termes des modifications qui pourraient être apportées au Code pénal, un fonctionnaire public qui fait embaucher ses proches ou d'autres personnes avec lesquels il entretient des rapports professionnels étroits dans l'institution où il travaille ne pourra être sanctionné que si son geste provoque un « préjudice d'intérêt public ». La Chambre des députés est assemblée décisionnelle dans ce cas. Les élus parlementaires roumains avaient récemment avalisé des changements similaires au statut des sénateurs et des députés, en apportant une dérogation au Code pénal leur donnant droit d'engager des personnes avec lesquelles ils avaient travaillé durant les cinq années antérieures.

La rédaction, en partenariat avec la Radio Roumanie Internationale - RRI (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - mercredi 12 avril 2017

HAUSSES SALARIALES - Que prévoit le projet de loi?

Le projet de loi sur la grille unique des salaires dans le secteur public a été publié sur le site du Parti social-démocrate, après que le leader de ce même parti, Liviu Dragnea, a annoncé avoir décalé d’une semaine son envoi au Parlement.

Selon la ministre de l’Emploi, Lia Olguta Vasilescu, à l’entrée en vigueur de la loi, le 1er juillet, les premiers à voir augmenter leurs revenus salariaux seront les militaires (20% d’augmentation) et les policiers (5% d’augmentation).

Les autres catégories de salariés du secteur public bénéficieront d’augmentations salariales à partir du 1er janvier 2018.

Seuls les salariés de la Santé publique bénéficieront d’une augmentation intégrale dès 2018: le document prévoit qu’en 2022 les médecins auront un salaire de base entre 5 700 lei et 16 250 lei, alors que les assistants gagneront entre 3 610 lei et 5 649 lei.

Dans le domaine de l‘éducation, les hausses salariales seront entre 90% et 150% pour l’enseignement pré-unversitaire et entre 33% et 125% pour l’enseignement universitaire. Entre autre, les professeurs qui enseignent dans des localités isolées bénéficieront d’une indemnisation allant jusqu’à 20% du salaire de base.


Enfin, le président de la Roumanie touchera le salaire le plus important (17 400 lei). Il sera suivi par les présidents des deux chambres du Parlement (16 675 lei). Les ministres auront un salaire de 14 500 lei, et les sénateurs et députés gagneront 13 050 lei.

A noter que le Patriarche de la Roumanie bénéficiera du même salaire que le président du Sénat, soit 16 675 lei.

 

La rédaction, en partenariat avec la Radio Roumanie Internationale - RRI (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - mardi 11 avril 2017

 

 

"A BRAS OUVERTS" - Une comédie sur les Roms qui ne fait pas rire tout le monde

Après le succès fulgurant du film « Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu », comédie qui jouait sur les clichés des différentes communautés en France (asiatiques, juives, musulmanes), le nouveau film de Philippe de Chauveron « A bras ouverts » met en scène un intellectuel de gauche accueillant chez lui une famille de Roms. Or la comédie n’est pas du goût de tout le monde, ayant été critiquée par la grande majorité des médias français et des associations de défense des Roms. Le film est accusé de véhiculer des « clichés dangereux » sur la communauté des Roms, d’autant plus qu’il sort à un moment où la xénophobie est un thème majeur de la campagne présidentielle. Le personnage principal Rom vole, ment, se montre violent, mendie, mange des taupes, boit du kérosène, vit avec des poules et un cochon, et n’envisage que le mariage forcé pour sa fille… Christian Clavier, l’acteur principal, se défend en expliquant que le film ne rit pas « contre, mais avec les Roms ».

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - lundi 10 avril 2017

 

 

STATIONNEMENT ILLEGAL - Nouveaux règlements, l’exemple du Secteur 4 dont le Conseil vient de voter son règlement

La Police locale aura le pouvoir d’enlever tout véhicule stationné illégalement. Mais avant de commencer la procédure d’enlèvement, le Département de police tentera de joindre le propriétaire selon les informations existantes dans la base de données, pour l'informer de l'obligation de se présenter dans les 30 minutes pour éviter l’enlèvement de son véhicule.

Toutefois, les propriétaires des véhicules situés sur voies d'accès des hôpitaux, des jardins d'enfants, des institutions publiques et des transports en commun ne bénéficieront pas de cette mesure préventive.



Si le propriétaire ne peut être contacté, ou s’il ne peut être présent dans les délais, la procédure de prévention sera considérée comme close et commencera alors la procédure d’enlèvement du véhicule. 



Les frais d’enlèvement seront à acquitter à la fourrière située Șoseaua Berceni. Ils seront d’un montant de seulement 75 lei. Il n’y aura pas de frais de gardiennage, sauf si sa durée est supérieure à deux mois. Le véhicule y sera conservé au maximum un an.

 

La rédaction, en collaboration avec FRANCAIS DE ROUMANIE (www.facebook.com/groups/210932462350008/) -  (www.lepetitjournal.com/Bucarest) jeudi 6 avril 2017

A la Une

PORTRAIT - Anouk Ragot: «Ce pays a été le lieu idéal pour rendre les choses possibles»

La rédaction est allée à la rencontre d’Anouk Ragot, pour son exposition «Mise à nu/Povesta mea» à la galerie d’art «Elite Prof Art». Anouk est une jeune française pétillante qui a tout quitté pour suivre son mari en Roumanie. Ingénieur de profession, elle a décidé d’abandonner son travail pour se concentrer sur son art, la peinture. La Roumanie lui offre cet espace de liberté nécessaire pour tenter cette aventure un peu folle.

LE BUCAREST DE...Richard Edwards

Pour cette chronique "Le Bucarest de", nous sommes allés à la rencontre du chroniqueur et écrivain Richard Edwards. Amoureux des pierres, qui parfois…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

PERMIS VACANCES TRAVAIL – Ce qu’il faut savoir avant de partir

Le Permis Vacances Travail permet de vivre une expérience unique, puisqu’il permet de faire un séjour longue durée à l’étranger, en ayant la possibilité de cumuler des petits boulots sur place pour se financer. Avant de s’envoler pour d’autres horizons, mieux vaut toutefois être bien préparé

COACHING - Être pilote de sa vie, ça veut dire quoi ?

Aujourd’hui, j’ai fait une très belle rencontre à Shanghai et cette personne m’a posé une excellente question : “Pour toi, c’est quoi être pilote de sa vie ? Comment est-ce que je peux avoir un peu plus la sensation d’être pilote de ma vie ?”
Expat - Politique

PIERRE VERLUISE – "M. Trump pourrait être une formidable opportunité pour l’Europe"

Contestée par près de la moitié des candidats de cette présidentielle, l’Union européenne n’a jamais semblée aussi fragile. Traversant une crise profonde, la question de son avenir se fait plus prégnante que jamais. Entre référendum de sortie, retour au Franc, et reconquête d’une souveraineté nationale, comment pouvons-nous expliquer un tel euro-scepticisme ? Pierre Verluise, docteur en géopolitique, directeur du Diploweb.com et co-auteur avec Gérard-François Dumont de "Géopolitique de l’Europe. De l’Atlantique à l’Oural" (PUF) nous répond.
Magazine