Bucarest

POLITIQUE - Haro sur la loi

La loi qui empêche les élus condamnés d'occuper un poste au gouvernement est contestée par le Défenseur roumain des droits des citoyens. L'opposition, le président Iohannis en tête, est sur les dents.

www.evz.ro

Victor Ciorbea -cf.photo, le Défenseur roumain des droits des citoyens, considéré comme un proche de Liviu Dragnea, a saisi le Conseil constitutionnel afin de remettre en cause la loi empêchant les élus condamnés d'occuper un poste au gouvernement. Il se base sur le fait que ce texte de 2001 enfreint le principe de l'équilibre des pouvoirs car il concerne uniquement les candidats à un poste ministériel. Liviu Dragnea, qui vient de désigner le gouvernement démocrate, se frotte les mains. Lui qui n'a pas pu briguer le poste de Premier ministre à cause de sa condamnation à deux ans de prison avec sursis pour fraude électorale pourrait bénéficier d'un revirement au sujet de cette loi. Du côté de l'opposition, le parti libéral a demandé la démission du Défenseur des droits des citoyens l'accusant "de servir les intérêts privés d'un homme politique condamné et de séquestrer l'état". Une pétition, signée par plus de 100.000 personnes, circule également pour demander cette démission. De manière générale, les analystes sont d'ores-et-déjà inquiets des dérives de ce nouveau gouvernement PSD. Pour l'anecdote, le nouveau ministre de la Justice, Florin Iordache, avait été l'artisan, en 2013, d'une loi -depuis avortée- visant à obtenir la super immunité parlementaire.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) lundi 9 janvier 2017

 
A la Une

POLITIQUE - Haro sur la loi

La loi qui empêche les élus condamnés d'occuper un poste au gouvernement est contestée par le Défenseur roumain des droits des citoyens.…
Une internationale

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine