Bucarest

LA FILLE INCONNUE - L’obsession des héroïnes chez les Dardenne

La rédaction du Petitjournal.com vous propose tous les jeudis une recommandation pour votre sortie grand écran de la semaine. Cette semaine, nous vous conseillons la projection de La Fille Inconnue, le nouveau film des frères Dardenne. Comme pour leurs précédents films, nous suivons une jeune femme en quête de vérité et de justice.

 

Adèle Haenel (Jenny Davin) est la nouvelle héroïne des frères Dardenne. Comme ses prédécesseures, Emilie Dequenne, Cécile de France, Marion Cotillard, Adèle Haenel joue le rôle d’une femme menant une quête qui va très vite virer à l’obsession : elle veut se racheter d'une erreur. Médecin de profession, elle n’a pourtant pas l’habitude d’en commettre jusqu'à ce moment fatal où, trop fatiguée, elle n'a pas pris une patiente en visite après la fermeture de son service. Au petit matin, cette dernière a été retrouvée morte. Perfectionniste dans l’exercice de son métier, cela va renforcer ses talents d’enquêteuse, et son don pour l’écoute des corps va l’aider à se substituer à la justice pour mener sa propre enquête. Tous ceux qui sont mêlés de près ou de loin à la mort de « la fille inconnue » somatisent, et Jenny détecte leurs mensonges à travers un pouls qui s’emballe, une crise de vomissement, une douleur stomacale ou dorsale. Son seul objectif est de donner un nom à une morte et elle est prête à tout pour faire la lumière sur son décès. Sans politiser leurs propos, "les morts sans nom de l’histoire", ou donner une couleur manichéenne à ses antagonistes, les Dardenne se contentent de suivre Jenny jusqu’au bout de sa quête. Les cinéastes ne cachent rien des débuts laborieux d’une enquête qui peine à démarrer. Leur mise en scène, plus classique, mais aussi plus sèche que d'habitude, semble moins animée de ce sentiment d'urgence qui bouleversait tant dans La Promesse. Ils filment ici la jeune actrice Adèle Haenel avec le même désir obsessionnel qui anime l'héroïne tout au long du film, ne loupant aucun de ses gestes, pourtant répétitifs, lorsqu’elle soigne ses patients, pour nous dévoiler autre chose. Les Dardenne arrivent à faire ressortir l’incroyable sensibilité de Jenny, à l’écoute des gens, de leur souffrance, animée d’une douceur quasi religieuse. Adèle Haenel devient sous nos yeux la nouvelle figure christique du cinéma des Dardenne où la rédemption passe principalement par l’engagement et le sacrifice.


Horaires :

Cinéma Elvire Popescu:
Mercredi 22 mars à 20:30
Vendredi 24 mars à 20:30
Samedi 25 mars à 19:15
Dimanche 26 mars à 18:00


La fille inconnue
Belge, Français, Belge, 2016, 1h46min
Drame
De Luc Dardenne, Jean-Pierre Dardenne
Avec Adèle Haenel, Olivier Bonnaud, Jérémie Renier, Olivier Gourmet...


Critiques :

Télérama : «Au fil de cette enquête aussi policière que morale, le film ne cesse de monter en puissance dramatique. Jusqu'à la révélation complète, déchirante, de la vérité dans une des scènes les plus fortes que les Dardenne aient jamais tournées.»

Positif : «Il convient de revenir sur le travail exceptionnel des frères Dardenne avec l'actrice Adèle Haenel pour créer le personnage complexe et avare d'expression de Jenny Davin.»

Les Inrockuptibles : «Cinéastes physiques, depuis toujours extrêmement précis sur les corps, leurs mouvements, leurs vitesses, leurs lourdeurs, leurs positions dans l’espace du plan, les frères fondent ici en un même geste leur principe central de mise en scène et leur dramaturgie. C’est nouveau et c’est brillantissime.»



Synopsis :

Jenny, jeune médecin généraliste, se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après. Apprenant par la police que rien ne permet de l'identifier, Jenny n'a plus qu'un seul but : trouver le nom de la jeune fille pour qu'elle ne soit pas enterrée anonymement, qu'elle ne disparaisse pas comme si elle n'avait jamais existé.



Grégory Rateau (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - Jeudi 16 mars 2017

 
A la Une
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine