Bucarest

ESCAPADES - Les plus beaux villages de Transylvanie (1)

Le printemps est là, la nature reprend ses droits. Pourquoi ne pas aller se balader entre les collines vertes et à perte de vue, parsemées de prés, de champs, de bosquets et de petits villages traditionnels, et de redécouvrir le paradis des campagnes vivants au rythme des saisons. Voici notre sélection des plus beaux villages de la région de la Transylvanie, non-exhaustive! Nous vous invitons à nous faire part de vos propres suggestions.

Rimetea:

A 60 kilomètres de Cluj, dans ce village pittoresque, un des plus beaux de Transylvanie, on dit que le soleil se lève deux fois. Cela est dû au fait que la localité est entourée des versants abrupts du massif Piatra Secuiului, ce qui donnent cette impression d'une seconde aurore. Le village se reconnait facilement à ses maisons blanches aux fenêtres vertes, dont l’architecture est tout aussi unique que charmante avec ses influences allemandes et hongroises. D’ailleurs les habitants ont su conserver l’authenticité de leurs demeures tout en les rénovant, ce qui a valu au village le prix Europa Nostra, pour sa préservation du patrimoine architectural. La plus vieille maison du village date de 1668, et appartenait à un mineur. La localité est chargée d’histoire: on y retrouve les ruines de la seule cité en Transylvanie qui a résisté face aux attaques tatares du XIII siècle. Pour profiter pleinement du charme de la localité, vous pouvez visiter un des plus vieux moulins à vent de la région, qui a résisté pendant deux siècles, et qui est toujours en fonction. Ici on trouve aussi les célèbres tombeaux creusés dans la roche, uniques en Roumanie. Si vous êtes fan de sensations extrêmes, vous êtes au bon droit: grâce à l’emplacement du village, vous pourrez faire de l’escalade, ou faire du parapente, ou pour les moins casse-cous, il y a des petites randonnées à faire dans les montagnes qui dominent le village. 

 



Rasinari

Village natal du grand Emil Cioran mais aussi du poète Octavian Goga, Rasinari est un petit village pittoresque à une dizaine de kilomètres de Sibiu. Avec ses maisons colorées construites dans le style saxon, on a l’impression agréable que le temps s’est arrêté. Vous pourrez vous perdre sur ses ruelles étroites et ses chemins pavés, et vous promener tout au long du petit ruisseau qui traverse le village et admirer une de ses belles église, l’église Sfanta Paracehva, à l’architecture baroque et qui se remarque par ses peintures murales extérieures. Autour, les collines vertes parsemées de pâturages, de prairies, de bergeries et des immanquables bottes de foin. A quelques kilomètres se trouve la station de montagne Paltinis, ou le musée ASTRA (musée de la civilisation populaire traditionnelle), le plus grand musée en plein air d’Europe où on peut découvrir les richesses du monde rural transylvain et roumain et où sont exposées des maisons traditionnelles, des moulins, des outillages paysans, ...
Chaque année au mois d’Août, a lieu la Fête de la tuica (alcool de prune) et du fromage, où vous aurez l’occasion d’abuser des produits locaux.


 



Sirnea


Au pied des montagnes Piatra Craiului, à une altitude de 1400m, est situé de village de Sirnea, déclaré premier village touristique de Roumanie en 1960. A 44 kilomètres de Brasov, ce village aux collines verdoyantes, semble sorti d’un conte de fées. On y organise chaque automne, le 25 octobre le «feu de Sumedru» (saint protecteur des bergers) où les enfants du village enfilent leurs costumes populaires, font un grand feu et dansent autour. Les plus courageux essayent même de sauter par dessus. Après la sieste, vous avez autour, le Parc National Piatra Craiului, avec ses montagnes imposantes, la grotte des chauves-souris dans le village Pestera pour les plus téméraires ou les gorges des Zarnesti avec ses parois vertigineuses atteignant jusqu’à 200 m.

 

 

Sarah Taher (www.lepetitjournal.com/Bucarest) vendredi 23 mars 2017

 

 
A la Une
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine