Bucarest

BUCAREST DE POCHE - 3 bars aux ambiances originales et décalées

Vous venez de sortir de votre travail et vous souhaitez décompresser autour d’un verre ? Vous pensez déjà avoir fait le tour des bars de la ville et vous êtes en quête d’un espace aussi bien original qu’atypique ? De la récupération de vélo, aux locaux d’une ancienne usine en passant par une vieille bâtisse, la rédaction vous propose 3 nouvelles adresses pour mieux décompresser au cœur de Bucarest.

 

 

La Fabrica

Terrasse en journée, discothèque dès la nuit tombée et jusqu'à l’aube. A proximité du Parc Carol et de la « Piata Libertati », la « Fabrica » vous propose rafraichissements et restauration au milieu d’une cour aux façades délabrées. Une décoration dans un style cubain où les briques rouges se confondent aux nombreux graffitis colorés présents sur les murs. En plus du bar, une aire de jeux pour enfants est mise à disposition ainsi qu’un stand de réalité virtuelle où il vous sera possible d’escalader l’Everest ou encore de conduire une voiture de course. Pour les plus fêtards d’entre vous, une salle de concert est même présente dans l’un des bâtiments du bar. Ambiance Rock’n Roll garantie.

Adresse : Strada 11 Iunie 50

 

 

 

Dianei 4

Les murs à moitié pelés, à moitié réparés, le vieux mobilier, la famille de chats qui se baladent entre les tables et les serveurs qui circulent pieds nus, confèrent à ce lieu un air bohème. Installé dans une vieille maison, ce bar/restaurant, mélange entre maison fantôme et squat d’artistes, est l’endroit rêvé où emmener vos amis le soir pour écouter des concerts live tout en sirotant un verre. Pour les nuits suffocantes d’été, prenez place sur la terrasse collée à un mur recouvert de lierre. Un petit paradis de verdure.

Adresse : Strada Dianei 4

Le Bicicleta

Tout est bon dans le vélo: de la selle en cuir matelassée en passant par le guidon d’époque sans oublier les chaînes qui font office de lustre. Le « Bicicleta » mêle parfaitement récupération et recyclage au sein d’un bar au style moderne et industriel. Situé en plein cœur de la vieille ville de Bucarest, vous aurez l’opportunité de prendre de la hauteur sur l’empressement ambiant et ainsi profiter de verres de vin, bières et cocktails faits sur-mesure et selon vos goûts. Les noms des boissons sont d’ailleurs inspirées de l‘univers du deux-roues. Les pédales, pignons et roues d’époques ne vont bientôt plus avoir de secrets pour vous.

Adresse : Strada Lipscani 38

 

 

Adrien Le Noël (www.lepetitjournal.com/Bucarest) mercredi 5 juillet 2017

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite

Suivez-nous sur Facebook

 
A la Une

PR. DENIS BUICAN - « La science ne doit avoir aucune limite »

Denis Buican est biologiste, historien des sciences, philosophe et poète. Il a combattu les théories de Lyssenko enseignées et imposées sous le bloc communiste. Banni de l’université, il continue dans le domaine scientifique et sera naturalisé français après avoir fui la dictature communiste roumaine pour Paris en 1969. Il a élaboré une théorie synergique de l’évolution et une nouvelle théorie de la connaissance, la biognoséologie. Avec le…

HORS PISTE AVEC GREGORY RATEAU - Mihail

En prolongement de son livre "Hors-piste en Roumanie", Grégory Rateau a rejoint l’équipe de RRI en français pour une série de portraits inédits…
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine