POLITIQUE - Le budget 2013 attendu seulement pour le 21 décembre

Le Premier ministre Victor Ponta a annoncé samedi qu'il souhaitait attendre l'élection de la nouvelle assemblée pour voter le budget 2013. Par ailleurs, il a vivement critiqué la proposition faite la semaine dernière par le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, qui prévoit une réduction de 75 milliards d'euros du budget communautaire pour la période 2014-2020

Le Premier ministre Victor Ponta (photo : Agerpres)

"Nous avons les premiers éléments (du budget, ndlr), d'une part parce que la politique fiscale a déjà été approuvée, d'autre part parce que le ministre de l'Economie, qui ne se présente pas aux élections législatives, travaille exclusivement à la structure du nouveau budget", a déclaré M. Ponta à Bistriţa ce samedi au lancement de la campagne électorale des candidats de l'Union sociale libérale (USL) de la localité. "Nous faisons confiance aux sondages qui prévoient que l'USL sera toujours aux affaires après les élections, mais cela ne pourra être confirmé que le 9 décembre au soir", a-t-il ajouté. Il a également précisé que si, après le vote, il était encore à la tête d'un gouvernement USL, ce dernier serait remanié en fonction des nouvelles priorités budgétaires. De plus, Victor Ponta a annoncé que le budget 2013 n'irait pas "devant le Parlement avant d'avoir été discuté avec le FMI, la Commission européenne et la Banque mondiale". Ainsi, il prévoit de présenter le projet de finances publiques 2013 devant les députés le 21 décembre prochain.

Le sommet européen des 22 et 23 novembre
En arrière-plan de la campagne électorale roumaine, le Premier ministre s'est également exprimé au sujet du budget européen 2014-2020, qui sera discuté lors du sommet extraordinaire prévu les 22 et 23 novembre à Bruxelles. Les négociations s'annoncent particulièrement tendues après la proposition d'Herman Van Rompuy de réduire le budget européen de 75 milliards d'euros, une diminution qui porterait notamment sur les aides à l'agriculture, à la politique de cohésion et aux régions. Selon Victor Ponta, cette réduction "inacceptable" impliquerait une baisse de 8 milliards pour la Roumanie, soit "400 euros par Roumain". Inquiet quant à la défense des intérêts nationaux à Bruxelles, il a cependant déclaré en conférence de presse jeudi dernier qu'il renonçait à participer au sommet européen. Il laisse donc son rival, le président Traian Băsescu, aller au front, tout en lui recommandant publiquement d'user de son droit de veto. Une manière pour le Premier ministre de profiter de cette situation délicate, quel que soit le résultat des négociations.
François Gaillard (www.lepetitjournal.com/Bucarest) lundi 19 novembre 2012

Bucarest

VITICULTURE - Le loup solitaire de Corcova

Un domaine viticole roumain centenaire rattaché à la France par l'une de ses plus grandes figures littéraires, Marcel Proust : il n'en fallait pas plus à Laurent Pfeffer, œnologue, pour s'installer dans la petite bourgade de Corcova, dans le sud-ouest du pays.

CULTURE - Par ici les sorties

La rédaction du Petitjournal.com vous propose votre bouillon de culture hebdomadaire pour profiter pleinement de la capitale roumaine. Ciné,…
A la une

CLAUDINE LEPAGE ET PHILIP CORDERY – “Il y a un vrai risque pour le réseau d’enseignement français à l’étranger”

La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 recommandations visant à contenir les frais de scolarité dans le réseau de l’enseignement français à l’étranger. Au menu, économies, recherches de partenariats et de nouvelles sources de financement et renforcement du rôle de l’Ambassadeur.
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.

COACHING - Peur de rentrer en France

Après 25 ans en Australie à travailler dans l'hôtellerie Joséphine hésite à rentrer. Le retour en France est-il simple après une si longue expatriation ? Afin de surmonter son appréhension elle fait appel à un coach. Nicolas Serres Cousiné nous fait part de cette expérience
Expat - Politique

CLAUDINE LEPAGE ET PHILIP CORDERY – “Il y a un vrai risque pour le réseau d’enseignement français à l’étranger”

La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 recommandations visant à contenir les frais de scolarité dans le réseau de l’enseignement français à l’étranger. Au menu, économies, recherches de partenariats et de nouvelles sources de financement et renforcement du rôle de l’Ambassadeur.

FRANCOPHONIE - Fleur Pellerin lance la 20e édition de la semaine de la langue Française

"La langue française est langue d’accueil " c’est le thème de la 20e édition de la semaine de langue française, lancée par la ministre de la culture et de la communication Fleur Pellerin ce mercredi 11 mars à Paris. Avec les événements de ce début d’année, la langue française devient un outil stratégique d’unification et de tolérance pour les francophones.
Magazine
Francophonie

JEAN-FRANÇOIS BLAREL - La francophonie: un partenariat gagnant pour tous les participants

Le 20 mars est traditionnellement la date lors de laquelle un peu partout dans le monde on fête la francophonie. Alors qu´au Portugal un certain nombre de changements sont en cours au sein des structures françaises, Lepetitjournal.com a voulu interroger l´ambassadeur de France, M. Jean-François Blarel sur l´importance de cette célébration et sur le poids de la présence française dans le pays.

REPORTAGE - A São Paulo, Zaz est la nouvelle star du Brésil

"Maravilhoso", "empolgamente", "genial", "top"… Les superlatifs résonnent après le concert de Zaz dimanche dernier à l’auditorium Ibirapuera – Oscar Niemeyer du parc Ibirapuera de São Paulo. Mais que diable les Brésiliens ont-ils pour l’artiste française ? Retour sur cette soirée musicale pleine de bonne humeur et de messages d’espoir !