ECONOMIE - Un nouvel accord avec le FMI mais seulement sous conditions

A la suite de la visite de délégations du Fonds monétaire international (FMI), de la Commission européenne et de la Banque mondiale ces jours-ci à Bucarest, il a été décidé que la Roumanie bénéficierait d'un nouvel accord au printemps 2013, mais seulement sous certaines conditions

Photo : D.R.

Si elle veut bénéficier d'un nouvel accord au printemps prochain, les trois institutions financières demandent à la Roumanie de respecter les engagements qu'elle a pris avec ses créditeurs. Selon le communiqué de presse, "plusieurs réformes structurelles attendent d'être mises en place conformément à l'actuel contrat". Il s'agit de certaines privatisations intégrales ou partielles qui n'ont pas été réalisées, notamment dans le secteur énergétique (Romgaz, Hidrolectrica), mais aussi concernant la poste, et la branche marchandises des chemins de fer (CFR Marfa). La réforme du système de santé est elle aussi vivement attendue, tout comme la mise en place rapide de managers privés à la tête des sociétés publiques. Le président Traian Băsescu a quant a lui affirmé que "les réformes structurelles seraient reprises après les élections législatives du 9 décembre". Le Premier ministre Victor Ponta avait, quant à lui, l'intention d'augmenter les retraites des militaires grâce à ce nouvel accord avec le FMI, mais le Fonds a considéré que l'Etat roumain ne pouvait pas se permettre pour l’instant un tel effort qui s'élèverait à environ 9 millions d'euros.
La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) vendredi 16 novembre 2012



A la Une

ART CONTEMPORAIN - Du bois coupé illégalement ramené à la vie au Conac Otetelișanu

La Fondation du domaine Otetelișanu -Benești, sud du pays- reçoit jusqu'au 2 août en résidence dix sculpteurs débutants mis en situation de travailler sur du bois confisqué illégalement dans les forêts des Carpates roumaines. "ArtBorescent" constitue une résidence de création ayant pour but d'envoyer un signal d'alarme fort contre ces pratiques aux effets dévastateurs dans de nombreuses régions du pays. Le "Conac" -château- Otetelișanu a été…

LAETITIA GOTTE - Pour les autres

La première fois qu'elle est venue en Roumanie, c'était avec ses parents lors d'un voyage humanitaire. Si elle a choisi d'y revenir pour y vivre dès…

LA RECETTE ROUMAINE - Légumes farcis

Pour préparer des légumes farcis, il vous faut deux poivrons, trois grosses tomates, deux courgettes et deux petites aubergines. Pour la farce vous…

LA LEÇON DE ROUMAIN - (12) Unde?

Bună ziua, dragi prieteni. Bun venit la lecţia de limba română. Eu sunt Dominique. Alexandra, Alexandru şi Valentina sunt aici, cu mine. Astazi…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Milan - actualité italie

TOURISME – Chaos en Italie

Que se passe-t-il au Bel Paese ? Depuis plusieurs jours, la colère gronde. Vendredi 24 juillet, un chaos généralisé a répandu la pagaille…
Expat
Expat - Emploi

FRENCH WINK - Les créateurs français ont une vitrine aux Etats-Unis

Emilie Chassagne et Claire Obry sont deux Francaises expatriées à New York qui ont mis à profit leurs expériences professionnelles pour créer leur start-up. Après leur webzine dédié à la promotion de la création française aux Etats-Unis, elles lancent à présent une boutique en ligne
Expat - Politique
Magazine