ENTRETIEN - Radu Naum : "Le foot, un jeu, pas seulement sur le terrain"

Le monde du football roumain est chamboulé par les peines de prison ferme (voir notre édition de mardi) touchant plusieurs hauts responsables. Eclairage avec le journaliste sportif Radu Naum

Photo : D.R.

Lepetitjournal.com/Bucarest - Que signifie ces verdicts lourds pour le foot roumain ?
Radu Naum -
L'image du football roumain a été durement touchée. C'est aussi une première dans un dossier qui traîne depuis des années, et surtout au sein d'un milieu qui se vantait de bénéficier d'une certaine impunité. Il s'agissait en permanence de jouer, au foot et aux malversations. Dans l'esprit des gens, le tout formait le jeu, un jeu joué par des personnes importantes, mais on n’imaginait pas qu’il pouvait en découler des conséquences aussi graves. Et bien, on nous a prouvé le contraire.

Mais pourquoi la sentence a-t-elle été si lourde, avec des peines d’emprisonnement ferme ?
Il est difficile de répondre à cette question. On peut d’abord se demander pourquoi, en première instance, ils ont été déclarés non coupables, alors qu'à la deuxième, ils ont été condamnés à des peines lourdes. Au final, ce seront les juges de la Haute cour de cassation et de justice (HCCJ) qui mettront un terme à cette affaire, après que les accusés aient fait appel. Et leur sentence sera d'autant plus intéressante étant donné la différence très nette qu'il existe entre les deux premiers verdicts.

De votre point de vue, quel sera le verdict définitif ?
Il y a deux hypothèses. Certains pensent que si les deux décisions précédentes ont été si différentes, il est possible que la dernière le soit aussi. D'autres sont convaincus qu'à partir du moment où la deuxième instance a pris une décision d’une telle ampleur, la HCCJ ne peut rendre un verdict totalement opposé. Mais on ne sait jamais.

Comment a réagi le monde du football roumain ? Quelles vont être les conséquences ?
D'une part, le monde du football rejette en bloc cette décision. Certains même, qui déjà il y a quelques années accusaient les personnes inculpées, sont du côté des condamnés. Car c'est un milieu à part où tout le monde a à y gagner, et à y perdre, une affaire nationale où tous sont en liens étroits. Il est donc normal que quand ces personnalités du foot se sentent attaquées de l'extérieur, elles fassent bloc ensemble. D'autre part, de ce que j'ai cru sentir de la part du public, beaucoup de gens se réjouissent de cette décision. En effet, ils aiment le foot, le regardent à la télé, mais ils n’apprécient pas la façon de faire des dirigeants de club. Et cela donne un signal fort à d’autres, qui pensaient que parce qu’ils évoluaient dans le milieu du foot, ils jouissaient d’une certaine impunité. Mais le jeu est terminé.
Propos recueillis par Julia Beurq (www.lepetitjournal.com/Bucarest) jeudi 15 novembre 2012

 
A la Une

ANNONCE - Fermeture de l'édition pour les vacances

Chers lecteurs, la rédaction du Petitjournal.com/Bucarest prend ses quartiers d'été. Notre édition ferme ses portes jusqu'au lundi 5 septembre. En attendant, vous pouvez toujours vous plonger dans nos archives pour retrouver toute l'actualité de ce début d'année, relire les histoires de nos "expatrié(e)s du mois" ou vous délecter des chroniques "Culture" et "Eco" d'Andrei Popov et Iulian Anghel. Mais surtout, profitez bien de vos vacances ! La…

CULTURE - Par ici les sorties

La rédaction du Petitjournal.com vous propose votre bouillon de culture hebdomadaire pour profiter pleinement de la capitale roumaine. Ciné,…
Une internationale

DIPLOMATIE – Etre consule de France à Istanbul pendant le coup d'Etat militaire

Muriel Domenach a occupé de septembre 2013 à août 2016 le poste de Consule générale de France à Istanbul. Entre suppression des festivités du 14 juillet du fait de menaces terroristes et coup d'Etat militaire, elle raconte comment elle a vécu personnellement les événements, les mesures prises pour rassurer les ressortissants français et revient sur trois années très riches en Turquie
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

LEPETITJOURNAL.COM - Soyez la voix des Français et francophones dans votre ville

Vous cherchez un défi personnel, professionnel et dans les médias ? Vous voulez être votre propre patron tout en intégrant un réseau en pleine expansion ? Vous possédez de fortes attaches dans la communauté des expatriés et des Francophones de votre ville que vous désirez faire fructifier ? Devenez partenaire du site lepetitjournal.com !

MANAGEMENT - Christian Barqui, président de l'APM : "On n’apprend pas sans émotion"

Créée en 1987 à l’initiative de Pierre Bellon, alors PDG de Sodexo, l’APM, Association pour le Progrès du Management, suscite l’engouement d’un nombre croissant de dirigeants en France et à l’international. L’association compte désormais 353 clubs réunissant une fois par mois de 20 à 25 dirigeants autour d’un expert. Le Président et le Directeur Général de l’APM, reviennent sur les éléments clés qui concourent à ce succès.
Expat - Politique

DIPLOMATIE – Etre consule de France à Istanbul pendant le coup d'Etat militaire

Muriel Domenach a occupé de septembre 2013 à août 2016 le poste de Consule générale de France à Istanbul. Entre suppression des festivités du 14 juillet du fait de menaces terroristes et coup d'Etat militaire, elle raconte comment elle a vécu personnellement les événements, les mesures prises pour rassurer les ressortissants français et revient sur trois années très riches en Turquie

MICHAELLE JEAN - "Nous n’agissons pas seulement pour le français, mais pour le public et les 77 délégations sportives francophones"

La secrétaire générale de la Francophonie était à Rio la semaine dernière afin d’assister à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques, accompagnée du musicien Manu Dibango, Grand Témoin de la Francophonie pour ces Olympiades. Notre édition de Rio a pu s’entretenir avec la Canadienne lors des premières épreuves d’aviron, à la Lagoa de Rio. 
Magazine