POLITIQUE - Le Secrétaire général adjoint du gouvernement démis de ses fonctions

Dan Mihalache, Secrétaire général adjoint du gouvernement, a été démis hier de ses fonctions par le Premier ministre Victor Ponta, et remplacé par Andreea Lambru

Victor Ponta a décidé de limoger Dan Mihalache, car "cette fonction a un caractère strictement administratif, qui ne permet pas d'exprimer ses positions politiques. Dan Mihalache étant actif publiquement, il ne peut pas rester Secrétaire général adjoint". Le Premier ministre faisait référence aux propos tenus récemment par Dan Mihalache qui a déclaré que si le partenariat romano-américain dépendait de l'Agence nationale d'intégrité (ANI), alors "il ne (valait) rien". Crin Antonescu, vice-président de l’Union sociale libérale (USL), a quant lui affirmé que "cette démission (n'avait) aucun lien avec les accusations infondées d'incompatibilité faites par l'ANI à l’encontre de Dan Mihalache". En effet, M. Mihalache a été par ailleurs accusé vendredi d'incompatibilité par l'ANI, car il aurait exercé simultanément la fonction de Secrétaire général adjoint et d'administrateur d'une société privée.
La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) mercredi 14 novembre 2012

 
A la Une

LE FILM DE LA SEMAINE - L'Odyssée

La rédaction du Petitjournal.com vous propose tous les jeudis une recommandation pour votre sortie grand écran de la semaine. Les amoureux de cinéma…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine