SOCIAL - 13.000 papas en congé paternité

Plus de 13.000 papas roumains se trouvaient au mois de septembre en congé paternité, la majorité d'entre eux (12.500) ayant choisi la variante de deux ans d'indemnisation, a indiqué hier l'Agence nationale des prestations et de l'inspection sociale (ANPIS)

La loi roumaine prévoit que l'un des deux parents peut bénéficier pendant 24 mois d'une indemnisation équivalant à 75% de la moyenne de ses revenus net de l'année qui précède le début de la grossesse (voir aussi notre rubrique juridique de la semaine dernière). Mais le plafond de cette indemnisation reste à 1.200 lei (environ 260 euros) mensuels. Pour une seule année de congé, les indemnités sont de maximum 3.400 lei (environ 750 euros). En France, le code du travail accorde aux femmes un congé maternité d'une durée de seize semaines, alors que les papas bénéficient d'un congé paternité de onze jours consécutifs, qui s'ajoute au congé naissance de trois jours. Le montant de l'indemnité journalière est égal au salaire journalier moyen net des trois derniers mois.
La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) vendredi 9 novembre 2012




 
A la Une

CARNET DE VOYAGE - A la découverte de Sulina dans le Delta du Danube

Nous aimerions aujourd’hui vous faire partager un récit de voyage, vous donner envie, peut-être, de marcher dans nos pas, en sachant d’avance, que la découverte d’un lieu, est propre à celui qui la vit. Nous allons donc vous conter notre première fois dans la ville de «Sulina», en plein coeur du Delta du Danube. Une ville seulement accessible par les eaux, perdue entre les bras du Delta, où une vague impression de bout du monde ne nous a plus…

HORS PISTE AVEC GREGORY RATEAU - Mihail

En prolongement de son livre "Hors-piste en Roumanie", Grégory Rateau a rejoint l’équipe de RRI en français pour une série de portraits inédits…
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine