ELECTIONS - Le gouvernement veut limiter les abus

La valeur des cadeaux offerts par les hommes politiques durant leur campagne électorale sera désormais limitée à 10 lei (2,2 euros) pour “éviter l'achat des votes”, a indiqué hier le Premier ministre Victor Ponta lors du conseil des ministres

"Parce que l'imagination de ceux qui font campagne ne peut pas être incluse dans une loi, les objets qui seront distribués pendant cette période ne pourront pas dépasser 10 lei chacun", a-t-il dit. L'acte normatif adopté par l'Exécutif prévoit également d’interdire "la distribution d'aliments, de boissons ou de cigarettes durant la campagne électorale", a précisé le ministre de l'Intérieur, Mircea Duşa. Et pour ne pas laisser de place aux interprétations, une liste d'objets autorisés par la loi, allant du stylo au calendrier en passant par les briquets, est désormais précisée. Cette modification législative intervient à trois jours du début de la campagne pour les élections parlementaires du 9 décembre, qui débute vendredi.
La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) mercredi 7 novembre 2012



 
A la Une

ANNONCE - Fermeture de l'édition pour les vacances

Chers lecteurs, la rédaction du Petitjournal.com/Bucarest prend ses quartiers d'été. Notre édition ferme ses portes jusqu'au lundi 5 septembre. En attendant, vous pouvez toujours vous plonger dans nos archives pour retrouver toute l'actualité de ce début d'année, relire les histoires de nos "expatrié(e)s du mois" ou vous délecter des chroniques "Culture" et "Eco" d'Andrei Popov et Iulian Anghel. Mais surtout, profitez bien de vos vacances ! La…

CULTURE - Par ici les sorties

La rédaction du Petitjournal.com vous propose votre bouillon de culture hebdomadaire pour profiter pleinement de la capitale roumaine. Ciné,…
Une internationale

EXPATRIATION - Pourquoi se reconvertir est important ?

Que vous soyez une femme, un homme, le conjoint suiveur ou le/la salarié(e) qui est expatrié(e), la problématique est totalement identique. Il arrive des moments (une expatriation ou une nième expatriation, un accouchement, un burn-out ou tout autre évènement) qui peuvent être un déclencheur. Ce(s) moment(s) permettent de « sortir la tête du guidon » et nous aident à prendre du recul pour nous apercevoir que nous avons été, jusque-là, en mode…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Pourquoi se reconvertir est important ?

Que vous soyez une femme, un homme, le conjoint suiveur ou le/la salarié(e) qui est expatrié(e), la problématique est totalement identique. Il arrive des moments (une expatriation ou une nième expatriation, un accouchement, un burn-out ou tout autre évènement) qui peuvent être un déclencheur. Ce(s) moment(s) permettent de « sortir la tête du guidon » et nous aident à prendre du recul pour nous apercevoir que nous avons été, jusque-là, en mode automatique. Nous avons suivi un chemin sans même nous poser trop de questions et/ou prendre de vraies décisions quant à la vie que nous souhaitons avoir.

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine