TRANSPORTS - Un seul et même billet pour le bus et le métro

Depuis samedi, les Bucarestois peuvent acheter des billets valables aussi bien pour le métro que pour le réseau des transports en commun de surface (bus, trolleybus et tramways).

Trois types de tickets ont été mis en circulation et se basent sur une unité de temps et non plus de voyages, comme cela était le cas jusqu'à présent. Avec 5 lei, les usagers des transports en commun pourront emprunter métros, bus, trolleybus et tramways autant de fois qu'ils le désireront pendant une heure. Les 10 voyages du même type seront en vente pour 30 lei. Enfin, un troisième ticket valable 24 heures à partir de son poinçonnement coûtera 16 lei. Ces nouveaux titres de transports ne remplaceront pas toutefois les anciennes cartes de la RATB et de la Metrorex.
La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) lundi 5 novembre 2012

Bucarest

CULTURE - Par ici les sorties

La rédaction du Petitjournal.com vous propose votre bouillon de culture hebdomadaire pour profiter pleinement de la capitale roumaine. Ciné, concerts, expos, rencontres : petit tour d'horizon des immanquables de la semaine à Bucarest ou ailleurs en Roumanie.
A la une

GUILLAUME CANET / CEDRIC ANGER - "C’est un serial killer assez inédit dans le genre"

La prochaine fois, je viserai le cœur s’inspire de l’affaire Alain Lamare. Les faits ont lieu dans l’Oise entre 1978 et 1979. Un maniaque agresse et tue plusieurs auto-stoppeuses. La police et la gendarmerie peinent à trouver l’homme qui échappe à tous les barrages. Chose qui lui est dans un premier temps facile puisqu’il s’agit en fait d’un jeune gendarme modèle qui enquête sur ses propres crimes. Notre édition de Londres a rencontré le…
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie