ECONOMIE - Une importante affaire de fraude touche les banques roumaines

Le démantèlement d'un vaste réseau de fraude bancaire impliquant de hauts fonctionnaires et le directeur adjoint de la deuxième banque du pays secoue le milieu de la finance roumaine. Le parquet parle d'un préjudice de 22 millions d'euros. Les banques encaissent sans sourciller et assurent ne pas être affectées.


Photo : J.M.

Le système était bien rôdé. Les malfaiteurs réussissaient à obtenir des prêts auprès de banques commerciales en présentant de fausses garanties dont certaines provenaient du ministère de l'Economie. Les sommes empruntées étaient importantes mais n'étaient jamais remboursées. Les bénéficiaires réels de ces financements, eux, restaient hors d'atteinte. Au total, une cinquantaine de personnes seraient impliquées dans cette affaire, dont le chef du Fonds de garantie des crédits pour les PME – l'organisme d'Etat censé faciliter l'accès des petites et moyennes entreprises aux financements bancaires – et le vice-président de la BRD, filiale du groupe français Société Générale. "Entre 2010 et 2012, les membres de cette bande organisée ont obtenu ou essayé d'obtenir 40 prêts dans 16 unités bancaires différentes de Roumanie par le biais de documents falsifiés", précise le communiqué du parquet spécialisé dans la criminalité organisée (DIICOT), en charge du dossier. Les 48 inculpés sont également soupçonnés d'avoir obtenu illégalement du ministère de l'Economie le financement de plusieurs projets destinés à acquérir des équipements agricoles. Vendredi, le DIICOT a annoncé que ce réseau aurait pénétré 80% du système bancaire du pays. La presse s'est chargée du reste pour faire de ce dossier une véritable affaire d'Etat.

Le milieu bancaire rassure

"C'est une erreur (..) On parle sûrement de 0,8%, a immédiatement répondu le gouverneur de la banque nationale de Roumanie (BNR), Mugur Isarescu. Les trois premières banques du pays ont à elles seules plus de 2000 succursales, hors seulement 16 sont concernées." M. Isarescu a également coupé court aux rumeurs selon lesquelles cette affaire aurait mis au jour une "taupe" au sein du système bancaire, préférant parler d'un groupe organisé extérieur. La BRD, deuxième banque du pays, a quant à elle annoncé quelques heures après les premières arrestations que "son activité n'était pas affectée par cet événement", et qu'elle restait à la disposition des autorités pour tout renseignement nécessaire à l'enquête. "D'un point de vue financier, cette fraude n'est pas significative, ni pour le système dans son ensemble, ni pour les banques impliquées, confirme l'analyste économique indépendant Aurelian Dochia. Mais son impact affecte par contre le prestige des banques en général, et de celles citées dans ce dossier en particulier, dans un contexte international où tout le monde pointe du doigt les banquiers comme étant à la racine de la crise actuelle."
Jonas Mercier (www.lepetitjournal.com/Bucarest) lundi 5 novembre 2012

Bucarest

VOTE DE LA DIASPORA - Ouverture d'une enquête pénale

Tiberiu Niţu, le procureur général de Roumanie, a annoncé hier avoir ouvert une enquête pénale à la suite de nombreuses plaintes quant à la mauvaise organisation des élections présidentielles à l'étranger.
A la une

MATHIEU AMALRIC - "Ma vie est de réaliser des films"

Mathieu Almaric est attendu par une foule d’admirateurs au sous-sol de la Fnac Montparnasse, à Paris, qu’il fréquentait comme vendeur il y a 30 ans. Après sa dédicace pour la sortie en DVD du film La Chambre Bleue, il filera en scooter au théâtre de la Bastille pour jouer dans la pièce Le Moral des ménages. L'acteur qui en est à sa 6e réalisation se confie sur son enfance expatriée qui l’a finalement conduit vers un domaine où il excelle…
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

ENJEUX - "L'Europe a-t-elle manqué le virage du numérique?"

Les Entretiens de Royaumont étaient de retour au Château Royal de Varsovie ce samedi 15 novembre. Des intervenants français et polonais, dont Jacques Attali ou François Fillon, ont constaté que l'Europe a mal négocié ce virage technologique. Ils en appellent à une Europe unifiée numériquement
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L’ETRANGER – Les choix budgétaires pour 2015

Le budget 2015 de "l'Action extérieure de la France" va être examiné par le Parlement. Les crédits dévolus aux Français de l’étranger et aux Affaires consulaires sont en légère baisse. L’aide sociale en pâtira. En revanche, les crédits consacrés aux bourses scolaires augmentent de 5,6 %.

MATTHIAS FEKL – "Les Français de l’étranger sont un atout extraordinaire"

Deux mois après sa prise de fonction à la tête du secrétariat d’Etat au Commerce extérieur, à la Promotion du tourisme et aux Français de l’étranger, Matthias Fekl souhaite plus que jamais mettre en valeur le potentiel que représente la communauté des Français de l’étranger. Sa stratégie ? Proximité et pragmatisme
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.