ECONOMIE - Une importante affaire de fraude touche les banques roumaines

Le démantèlement d'un vaste réseau de fraude bancaire impliquant de hauts fonctionnaires et le directeur adjoint de la deuxième banque du pays secoue le milieu de la finance roumaine. Le parquet parle d'un préjudice de 22 millions d'euros. Les banques encaissent sans sourciller et assurent ne pas être affectées.


Photo : J.M.

Le système était bien rôdé. Les malfaiteurs réussissaient à obtenir des prêts auprès de banques commerciales en présentant de fausses garanties dont certaines provenaient du ministère de l'Economie. Les sommes empruntées étaient importantes mais n'étaient jamais remboursées. Les bénéficiaires réels de ces financements, eux, restaient hors d'atteinte. Au total, une cinquantaine de personnes seraient impliquées dans cette affaire, dont le chef du Fonds de garantie des crédits pour les PME – l'organisme d'Etat censé faciliter l'accès des petites et moyennes entreprises aux financements bancaires – et le vice-président de la BRD, filiale du groupe français Société Générale. "Entre 2010 et 2012, les membres de cette bande organisée ont obtenu ou essayé d'obtenir 40 prêts dans 16 unités bancaires différentes de Roumanie par le biais de documents falsifiés", précise le communiqué du parquet spécialisé dans la criminalité organisée (DIICOT), en charge du dossier. Les 48 inculpés sont également soupçonnés d'avoir obtenu illégalement du ministère de l'Economie le financement de plusieurs projets destinés à acquérir des équipements agricoles. Vendredi, le DIICOT a annoncé que ce réseau aurait pénétré 80% du système bancaire du pays. La presse s'est chargée du reste pour faire de ce dossier une véritable affaire d'Etat.

Le milieu bancaire rassure

"C'est une erreur (..) On parle sûrement de 0,8%, a immédiatement répondu le gouverneur de la banque nationale de Roumanie (BNR), Mugur Isarescu. Les trois premières banques du pays ont à elles seules plus de 2000 succursales, hors seulement 16 sont concernées." M. Isarescu a également coupé court aux rumeurs selon lesquelles cette affaire aurait mis au jour une "taupe" au sein du système bancaire, préférant parler d'un groupe organisé extérieur. La BRD, deuxième banque du pays, a quant à elle annoncé quelques heures après les premières arrestations que "son activité n'était pas affectée par cet événement", et qu'elle restait à la disposition des autorités pour tout renseignement nécessaire à l'enquête. "D'un point de vue financier, cette fraude n'est pas significative, ni pour le système dans son ensemble, ni pour les banques impliquées, confirme l'analyste économique indépendant Aurelian Dochia. Mais son impact affecte par contre le prestige des banques en général, et de celles citées dans ce dossier en particulier, dans un contexte international où tout le monde pointe du doigt les banquiers comme étant à la racine de la crise actuelle."
Jonas Mercier (www.lepetitjournal.com/Bucarest) lundi 5 novembre 2012

Bucarest

GREVE - Les cheminots sur le pont

Les cheminots se sont mis en grève hier matin. La circulation a été bloquée suite à l'échec des négociations entre syndicats et patronat.

CHOMAGE - En hausse

Le taux de chômage en Roumanie a augmenté de 0,3 point en 2013 par rapport à 2012, passant à 7,3% de la population active, soit 730.000 personnes,…
A la une

ELENA PONIATOWSKA – Le Prix Cervantes 2014 décerné à une Parisienne de naissance

Elena Poniatowska reçoit, aujourd'hui à Alcala de Henarès, des mains des souverains espagnols, le Prix Miguel de Cervantes 2013 (équivalent du Prix Nobel de Littérature, en langue espagnole), créé en 1975 en reconnaissance de la trajectoire de l'écrivain ayant contribué avec l'ensemble de son œuvre, à enrichir la littérature hispanique des deux côtés de l'Atlantique
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

SECURITÉ PRIVÉE - Les mesures de protection dans un environnement dégradé

Comment assurer la protection des nationaux quand ils ne sont pas sur le territoire de la nation ? Il s’agit d'une question essentielle de la science politique : si l’on suit la fiction du Contrat Social, un individu qui se situe sur le territoire dont il a la nationalité renonce à l’emploi de la force au bénéfice de la "puissance publique", mais est-ce le cas à l’étranger ? 
Expat - Politique

FLEUR PELLERIN - La secrétaire d'Etat sur tous les fronts

Conséquence directe d'une fonction aux multiples casquettes, Fleur Pellerin, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, au Tourisme et aux Français de l'étranger, a multiplié les rencontres et les sujets de discussion lors de son séjour en Chine, du 20 au 23 avril. Que ce soit l'agroalimentaire mais aussi les questions d'énergie verte ou de santé, en passant par le tourisme et le lycée français, Fleur Pellerin a repris le flambeau de la diplomatie économique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2014. La Commission Européenne a ouvert dans la foulée une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 - Revivez la soirée en vidéo avec France Diplomatie et France 24

À l'initiative du petitjournal.com, les "Trophées des Français de l'étranger" ont été remis à leurs sept lauréats jeudi 6 mars au Quai d'Orsay, en présence de Mme Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger. Découvrez les reportages consacrés aux lauréats sur France 24 et la vidéo officielle de la soirée réalisée par le ministère des Affaires étrangères