Le projet de loi de finances rectificative pour 2012 sera examiné à partir du 24 juillet au Sénat. Actuellement, ce sont les députés qui examinent les différentes mesures, les débats pouvant durer jusqu'à vendredi soir. Le projet prévoit notamment 7 milliards d'euros de hausses d'impôt et 1,5 milliard de gel des dépenses. Parmi les mesures contenues dans le projet de loi, la "suppression de la prise en charge sans condition de revenus des frais de scolarité des enfants français scolarisés dans un établissement d’enseignement français à l’étranger" ainsi que l'"assujettissement des revenus immobiliers des non‐résidents aux prélèvements sociaux", deux mesures visant les Français installés à l'étranger et qui ont fait coulé beaucoup d'encre ces derniers jours.

Luc Allain (www.lepetitjournal.com) jeudi 19 juillet 2012

 
Une internationale
Actu internationale
Actualités de nos partenaires

Optimiser l’Epargne et le Patrimoine de l’Expatrié

Les bénéfices d'un accompagnement personnalisé Patrick GILLE exerce depuis 13 ans le conseil, l'accompagnement et le suivi sur-mesure pour ses clients. Il accompagne ses clients dans la réflexion, la recherche et le choix du support des placements. Dans cet article, il vous sera présenté les différentes solutions d’investissement dans l’immobilier locatif.
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine
En direct de nos éditions locales