Bogota

SE DÉPLACER - Comment se repérer facilement à Bogotá ?

 

Arriver dans une ville aussi grande que celle de Bogotá peut inquiéter. Et pourtant, il est facile et rapide de prendre ses marques. La superficie de cette capitale (1.587 km²) est 14 fois supérieure à celle de Paris intra-muros, et sa population plus de 4 fois celle de la capitale française (presque 10 millions d’habitants vs 2.2) ! Et pourtant, il est facile et rapide de prendre ses marques. Voici quelques explications de l’organisation géographique de la ville pour s’orienter facilement.

- Se repérer à Bogotá : les points cardinaux
La ville est construite le long d’une chaine de montagne située à l’est de la ville (Monserrate, 3.200m d'altitude et Guadalupe, 3.320m). L’aéroport international El Dorado, principal aéroport de la ville*, se situe à l’ouest. La ville s’étend dans la longueur, avec une distinction nord – sud nette : la calle (ou rue) numéro 1, surlignée ci-dessous : 

   

- Se repérer à Bogotá : Les calles et carreras
Les rues (calles) et avenues (carreras) sont toutes numérotées. Elles ne portent des noms que dans certains cas, que nous allons aborder ci-après. Les numéros des calles et des carreras commencent au niveau du cœur historique de la ville. C’est donc à ce niveau que l’on trouvera la calle 1 et la carrera 1.

               - Les carreras (abréviations : "Cra", "K" ou "Kra") sont les axes « verticaux » nord-sud, parallèles à la chaine de montagne. Elles sont numérotées du 1 au 170, la N°1 étant la plus à l’est, le long de la montagne, et plus nous nous dirigeons vers l’ouest, plus les chiffres augmentent.  

               - Les calles (abréviations Cll", "Cl", ou "C") sont les axes « horizontaux » est-ouest, et donc perpendiculaires aux carreras. La partie nord est numérotée de la calle 1 à la calle 245 (plus nous avançons vers le nord, plus les chiffres augmentent), tandis que la partie sud est numérotée de la « calle 1 Sur » à la « calle 139 Sur » (plus nous descendons, plus les chiffres augmentent).

Il existe aussi les "diagonales" et les "transversales" : 

               - Les diagonales sont les calles qui sortent du « quadrillage » de par leur inclination. Elles vont également d’est en ouest.

               - Les transversales sont les carreras, orientées du nord au sud en parallèles, diagonales ou perpendiculaires aux calles.

Les carreras et les calles peuvent aussi voir leur numéro associé à des lettres (par exemple «Cl. 1a », « Cl. 1b », « Cl. 1c ». Cela signifie qu’il existe certaines rues qui se suivent avec le même numéro et elles sont donc dissociées ainsi. 

 

 

- Se repérer à Bogotá : les grands axes

               - la Septima (Carrera 7): Axe nord-sud. Elle longe en partie la montagne et traverse certains des quartiers les plus connus de la ville (Usaquen, Los Rosales, Chapinero Central et Alto, Santa Fe, el Centro, la Candelaria). Elle se convertie en piste cyclable les dimanches. 
               - Autopista del Norte : Axe nord-sud traversant la partie nord de la ville. Comme la Septima, cette avenue permet de rejoindre les régions de Boyacá ou Santander, situées au nord de Bogotá. 
               - la Caracas (Carrera 14) : Axe nord-sud traversant la partie sud de la ville. 
               - Avenida Circunvalar / de la Circunvalación : Aussi appelée « Avenida de los Cerros », cette avenue est très utilisée pour rejoindre la Candelaria depuis le Parque de la 93 et vice versa (en passant par Chapinero, Santa Fe). Elle longe la montagne, et certaines parties de la Circunvalar donne un beau panorama de la ville. 
               - Avenida Boyacá : longue de plus de 35 km, elle traverse la ville du nord au sud. 
               - Avenida 68 : elle longe une partie l’Avenida Boyaca, à l’est de cette dernière.


               - Calle 80 : axe est-ouest
               - Avenida del Dorado (Calle 26) : axe est-ouest permettant de rejoindre l’aéroport du même nom depuis l’hypercentre (Parque de la Independecia). 
               - Avenida Gonzalo Jiménez de Quesada (Calle 13): axe est-ouest. Es una importante vía que recorre el centro histórico de la ciudad de Bogotá.
               - Autopista del Sur: vers Tolima, Huila, Eje Cafetero, Valle del Cauca.

     

- Se repérer à Bogotá : Système d’adresse
Prenons l’exemple de l’adresse de l’Ambassade de France à Bogotá : Cra. 11 #93-12, Bogotá.
Elle se situe au niveau du croisement entre la carrera 11 et de la calle 93, et plus exactement dans la carrera 11, à 12m du croisement avec la calle 93, en se dirigeant vers la calle 94.
Les adresses peuvent aussi commencer par les calles, mais cela ne change pas la manière de les lire. Par exemple, le Country Club De Bogotá est situé à l’adresse suivante : Cl. 127c #15-02, Bogotá (dans la calle 127c, à 2m de la carrera 15 en se dirigeant vers la carrera 16).

À vous de jouer !

Delphine Thébaud, www.lepetitjournal.com/bogota, lundi 17 avril 2017

* Un autre aéroport, Aeropuerto Guaymaral (GAA) se situe au nord de Bogotá, entre les municipalités de Chia and Suba. Il est dédié à l’aviation générale (aux vols non commerciaux) et se place en seconde position derrière El Dorado dans le classement des aéroports les plus utilisés du pays

 
A la Une à Bogota

La communauté colombienne en France

Les Colombiens n’ont pas tous la peau mate ou les yeux foncés. Ils sont métissés, certes, mais certains sont blonds, d’autres noirs. Il est estimé à…
Une internationale

HIKARI – Plongez au cœur de La Havane, Tokyo ou encore Rio !

Désignant la lumière en japonais, le terme Hikari aura sans doute séduit les éditions françaises du même nom, qui à leur façon souhaitent elles aussi mettre le monde en lumière. Avec leur collection « Portraits Ville » elles ont pour ambition de renouveler le genre du livre de voyage, et de faire découvrir à leurs lecteurs de façon intime et personnelle les moindres recoins d’une métropole à travers le regard de ses habitants. Cet été, 3…
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine