Birmanie

DÉCOUVERTE – Vol au Myanmar de Mathieu Rouanet, champion du monde de Para moteur (publi-info)

Mon amie et moi sommes venus au Myanmar pour être les premiers pilotes para moteurs à y voler (surtout au-dessus des temples de Bagan et avec autorisation spéciale). Nous avons été invités par Hervé Flejo, un Français, qui vit au Myanmar depuis plus de 20 ans et qui est un pilote, passionné d’ULM. Il a tout organisé pour nous: hôtels, transports et surtout l'invraisemblable, toutes les permissions pour faire rentrer les machines et les faires sortir du territoire ainsi que les autorisations pour voler sur le lac Inlé et le site de Bagan.

Depuis le début de notre voyage, je suis émerveillé par ce pays, ces paysage et la sympathie des habitants qui sont très chaleureux. Nous avons voyagé pendant 10 jours au départ de Yangon en passant par la capitale Naypidaw puis en découvrant le splendide lac Inlé, où nous avons fait nos premiers vols. Cela a été loin d’être facile car je me devais de faire un vol en tamdem avec Hervé et le seul endroit que nous avions trouvé était une zone hôtelière sur les collines du lac, avec de longues tranchées pour recevoir les futurs hôtels. Le spot n’étant pas spécialement très beau, nous sommes partis survoler le reste du lac Inlé, qui est d’une beauté touchante et où la population nous a reçus avec d’énormes sourires et un soupçon de curiosité...

Pour Bagan, nous avons facilement trouvé un endroit pour faire le premier vol le même jour qu'Inlé mais dans la soirée. Le spectacle était sans commentaires: un coucher de soleil magnifique sur le site de Bagan, ce qui fût pour moi d’une rare beauté.  Quelle vue impérieuse! Nous avons fait 3 à 4 vols là-bas dont le vol d’un amie qui s’est terminé sur une île au milieu de la rivière sans aucun soucis sauf celui de rapatrier le matériel sur la terre ferme.

Le moment le plus magique pour moi était un vol en parallèle avec une amie à Bagan, le matin à 6 heures du matin avec une  température d’environ 8 degrés et en prime 10 ballons à air chaud dans le ciel. Une atmosphère comme il n’en existe peu surtout à haute altitude, et comme me disait Hervé lors de son dernier vol avec moi  “c’est a pleurer de bonheur que d’y être”.

L’aventure s’est terminée à Bagan car nous ne souhaitions pas déranger le site par le bruit de nos moteurs, Ce fut une grande première  pour le para moteur en Birmanie et nous pensons peut être continuer d’autres vols mais plus sur la région du lac Inlé ou ailleurs . Mais c'est une autre aventure…
Nous tenons à remercier Hervé Flejo (et sa femme) ainsi que son équipe pour nous avoir aidé à organiser cette merveilleuse aventure. 
Pour plus d’informations, contactez Gulliver Travels : infos@gulliver-myanmar.com / www.gulliver-myanmar.com
Mathieu Rouanet (www.lepetitjournal.com/Birmanie) Mardi 16 Mai 2017

 

 
A la Une en Birmanie

CULTURE – Yangon fête la musique avec l’IFB!

La Fête de la musique, c’est l'occasion pour la France de diffuser sa culture de la musique sur les cinq continents et dans plus d’une centaine de pays, même là où elle n’est pas forcément un art de rue. Créée en 1982 par Jack Lang, ministre de la culture à l’époque, et le compositeur et critique musical Maurice Fleuret (1932-1990), la Fête de la musique est devenue une institution qui continue de résonner trente-cinq ans plus tard dans toute la…
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine