Birmanie

FÊTE NATIONALE – La Birmanie célèbre son indépendance (Pyatha)

Le jour de l'Indépendance en Birmanie (Pyatha) est une fête commémorant le 4 janvier 1948, journée historique où le pays est devenu officiellement affranchi du colonisateur anglais. Lepetitjournal.com Birmanie vous propose de revenir sur le cheminement de la Birmanie vers l’indépendance.

Les Britanniques, après avoir soumis au 18e siècle les Indes voisines, ne tardent pas s’intéresser à la Birmanie. Ils vont s'en emparer au terme des trois guerres anglo-birmanes (1826, 1852 et 1886).  Ils utilisent la stratégie consistant à diviser pour mieux régner, favorisant l'autonomie des minorités ethniques. Ils enrôlent presque exclusivement des membres de ces minorités (Karens, Kachins...) dans l'armée. Par ailleurs, ils investissent massivement dans le développement des transports et transforment d'immenses zones du delta de l'Irrawaddy en rizières, faisant de la Birmanie le premier exportateur de riz au monde. De nombreux Indiens immigrent en Birmanie pour participer à ce boom économique.

Un mouvement nationaliste birman naît au début du 20e siècle, s'organisant autour d'une élite de jeunes gens, dont certains ont étudié à Londres. Une crise économique dans les années 1930 entraîne une importante révolte paysanne, violemment réprimée par les Britanniques. En 1937, la Birmanie est séparée des Indes et devient une colonie à part entière, avec un niveau relativement élevé d'autonomie interne. 

Le pays constitue un champ de bataille important de la Second Guerre mondiale. En 1941, les Japonais, aidés par l’Armée de Libération birmane dirigée par Aung San, repoussent les Britanniques. Cependant, la dureté de l'occupation par l'armée japonaise retourne rapidement l'opinion birmane et Aung San prend contact avec les Alliés en 1944 et ses troupes vont contribuer à la défaite des Japonais. Leur reddition est signée le 28 août 1945 à Yangon.  

Après une période de négociations serrées, marquées par des grèves qui paralysent tout le pays, les Britanniques admettent le principe de l'indépendance de la Birmanie mais la vie politique birmane est bouleversée le 19 juillet lorsque Aung San et six autres membres du Conseil exécutif sont abattus. L'acte est attribué à l'époque à un rival politique, U Saw. C'est son compagnon de lutte U Nu qui devient le Premier ministre du nouvel État, et il poursuit la marche vers l’indépendance, acquise le 4 janvier 1948, un an après la signature d'une entente conclue à Londres en janvier 1947. L'Union birmane, un État fédéral, refuse toutefois de joindre le Commonwealth britannique. La démocratie parlementaire restera en vigueur dans le nouveau pays, mais ses dirigeants, dont U Nu, qui gouvernera jusqu'en 1958, devront faire face à une profonde instabilité provoquée notamment par la révolte des communistes et les revendications autonomistes des Karens.

Tous les 4 janvier, les drapeaux pavoisent et des cérémonies se tiennent notamment au People’s Park à Yangon.

 
(www.lepetitjournal.com/BirmanieMercredi 4 Janvier 2017

A la Une en Birmanie
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Nouvelle-Calédonie - Actualité

CHARLES AZNAVOUR - Il n'est jamais trop tard

Charles Aznavour a accepté de répondre aux questions des éditions de Perth et de Nouvelle-Calédonie, qui ont la joie de vous proposer cette…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine