Birmanie

SYNAPSE ORIGINAL - Liberté, créativité, fraternité, la com’ française qui monte

Le bar Taittinger du Shwe Daung Circus, ce sont eux. La représentation du groupe HEINEKEN en Birmanie, ce sont eux; la campagne KFC de Thingyan 2015 avec 20 camions dans les foules, et les seaux de poulet frits géants à la fin du marathon de Yangon, ce sont eux aussi. Les flyers des soirées French Love Friday ? Eux également. Choisis par des marques telles que Dove ou Samsung pour représenter certains de leurs produits - Neal, Thibault et Marc ont 25 ans, viennent de France et dirigent NTM Group, mieux connu sous le nom de leur principale activité: l’agence de communication Synapse original. Leur projet : monter la première agence de communication à 360 degrés du pays. Une agence qui internalise tout, et gère les relations publiques, l’évènementiel, le digital, de A a Z, afin d’offrir une communication complète et cohérente.

 3 entrepreneurs
Les entrepreneurs sont des gens hors-norme. Devins en quelque sorte, bosseurs dans tous les cas, ils allient une vision de ce que le futur doit être à la volonté de mener une vie anormale pour la matérialiser. Par anormale, j’entends par exemple 3 garçons qui passent trois ans à dormir sur des matelas alignés dans une petite chambre, un sixième de leur bureau de 120 mètres carrés downtown Yangon, leur espace vital totalement envahi par le développement de leur entreprise, on dine dans leur salle de réunion.
Etre un entrepreneur qui réussit demande également une personnalité hors du commun. Créativité, détermination, sens de l’organisation, discipline, sociabilité, optimisme, capacité de compromis, leadership et enthousiasme… et j’en passe. Difficile pour une même personne de cumuler autant d’atouts – alors pourquoi ne pas s’allier, afin de s’assurer les compétences? Marc et Neal se connaissent depuis 11 ans, introduits par des amis en commun à Lyon. Thibault et Neal se sont rencontrés à l’Ecole Supérieure de Publicité, à Paris, où ils étaient dans la même classe. 


3 personnalités
Marc, aujourd’hui diplômé de droit, a les pieds sur terre, l’intelligence structurée et garantit la gestion de l’entreprise sans laquelle tout finit par s’écrouler : les contrats, les finances. Marc fait le tour des bureaux le matin en souriant avec entrain : "ça va toi ? Prêt pour une nouvelle journée ?" Quand vous n’avez pas encore bu assez de café pour faire tenir un sourire plus de deux secondes. Thibault, c’est la créativité, essentielle marque de qualité du travail de Synapse Original et socle de leur vision de communication. L’humour aussi, quand il faut détendre les équipes en nuit blanche devant un projet. Le mec, là-bas, derrière l’ordi, qui fait des blagues. Neal, enfin, est le directeur opérations. Le mec cool depuis qu’il est né, celui que vous jalousiez dans vos périodes gênantes d’adolescence. Il apporte enthousiasme, leadership, assure les relations clients et l’image.

Les trois sont profondément humains, humbles, le sourire omniprésent masquant une détermination réelle : "ils ne lâchent rien" me dit une de leurs employés. Ne rien lâcher, c’est un bon début en Birmanie, ou Thibault et Neal sont arrivés en 2013, pour mettre en place le business. Marc les rejoint ses études finies, en Janvier 2015. Ils n’en sont pas à leur première collaboration. Quand vous et moi trainions à la terrasse des cafés, ou travaillions comme serveurs dans le seul but de collecter des pourboires; Neal, Thibault et Marc lançaient déjà des projets. Le collectif musical NOMS design, la marque de bijoux vendu en ligne Eustache Paris – autant d’idées écloses et avortées qui ont préparées le terrain pour la Birmanie. "On a choisi l’endroit pour l’alliance d’opportunités et de challenge". Bien vu le challenge, car ici, beaucoup d’entrepreneurs se cassent les dents. 

Une recette de management unique…
Seuls face au marché birman, les codes sont différents, et la compétition rude. Mais le plus gros challenge est dans les ressources humaines: "Comment, lorsque tout est nouveau, mélanger l’initiative créative du top management avec les talents de l’équipe locale, seule opportunité de répondre aux attentes ?" Leur recette, le "management de la confiance" et la place au développement de chacun, peu importe sa nationalité. Créer un esprit de famille est essentiel pour que les birmans s’investissent autant sur des projets qui ne les touchent pas toujours.  Alors Synapse Original organise des Corporate Cool days (CCD), et des Friday Fussball Fights (FFF) ; ils vont avec leurs équipes prendre des cours des cuisine, faire du paddle sur l’Inya Lake, repeindre des orphelinats. Leur but? Lier les équipes par le rire et rendre la communication la plus fluide possible pour parer aux différences culturelles. 

…qui marche
"Il y a 3 ans, nous ne serions jamais vus managers", disent-ils. Ironique lorsque l’on voit la qualité des nouveaux bureaux de Synapse Original, déménagés le 6 février 2017 sur Kanbae road, après deux mois de brainstorming intense. Ici, pas de stress. Une maison de trois étages, deux terrasses, 40 employés : français, anglais, russe, birmans. Musique dans les bureaux, babyfoot et PlayStation, tout est là pour se détendre entre les heures d’ordinateur et les nuits blanches de brainstorming. Comme chez Google, avec Jacques et Bernadette Chirac en prime sur les murs des salles de réunion. On est français ou on ne l’est pas. Management modèle du 21eme siècle, peu de défection, peu de turnover. Celui qui a commencé comme leur chauffeur, Nono, est aujourd’hui acteur pour les spots digitaux de l’agence, apprends le français et s’est dernièrement fait tatouer une tour Eiffel. On en demandait pas tant, mais les faits sont là. 
"Nous avons appris à désapprendre tout en publicité pour l’adapter au marché, mais nous avons tout appris en management", disent-ils. Car si la publicité se développe au Myanmar depuis 2011, les standards et références sont encore très différents de ceux qu’on enseigne dans une école parisienne. Qu’à cela ne tienne, Synapse Original marche en mélangeant les styles et en gardant sa pâte. Une ligne de design épurée et classique, des happenings qui compensent, des scènes qui cartonnent et de la vie dans le produit. Marque de succès et rare phénomène dans le monde de la communication, l’agence se développe en indépendante. Pas de levée de fond, pas de partenariat extérieur, un développement pas à pas. 

Entrepreneurs et managers, en 2017, et depuis 2016, c’est l’arrivée de nouveaux expatriés dans l’agence. Trois gestionnaires de comptes clients, trois femmes; du sang neuf et un nouveau challenge, apprendre à déléguer, puisque comme Neal le dit "partager le projet avec un autre expatrié, c’est lui laisser une indépendance totale". Jusqu’ici, tout va bien. Lundi 20 Mars 2017 (www.lepetitjournal.com/Birmanie) Inès de Belsunce

 

A la Une en Birmanie

PORTRAIT - Ye Kyaw Myat: Tattoo bon!

Avec plus de 20 400 followers sur Facebook, Ye Kyaw Myat est une star dans le monde du tatouage à l’échelle de la Birmanie. Spécialisé dans le portrait, l’artiste se fera une joie de vous tatouer sa photo sur le bras.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Birmanie - Société

PORTRAIT - Ye Kyaw Myat: Tattoo bon!

Avec plus de 20 400 followers sur Facebook, Ye Kyaw Myat est une star dans le monde du tatouage à l’échelle de la Birmanie. Spécialisé dans…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – Comment vendre ses services en tant que coach: 3 stratégies efficaces

Nous sommes nombreuses à nous être lancées en tant que coach et rapidement nous nous sommes posé la question : « comment vendre ses services ». Or loin de nous l’idée de vendre nos services, nous voulons que nos clients viennent facilement à nous et que nous puissions les aider avec tout notre cœur et nos compétences. Voici 3 stratégies efficaces que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire