Birmanie

CCI FRANCE MYANMAR – Présentation d'Adam Castillo de Atalian Group

Chaque mois, la CCI France Myanmar nous fait découvrir ses membres.  Ce mois-ci, découvrez Adam Castillo, Managing Director de Atalian Group.

Quelques mots sur votre entreprise au Myanmar et le secteur dans lequel vous travaillez
Atalian Global Services Myanmar est une entreprise de Facility Management (Services Généraux). Elle aide ses clients à se concentrer sur leur activité principale en rendant possible une externalisation à 85% de leurs fonctions supports. Précédemment appelée  Scipio Services Company Ltd, notre activité fournit de la main d’œuvre dans les trois piliers des fonctions supports: sécurité, ménage et maintenance. Avec notre filiale Myanmar Assurance Company (MAC Security), notre principale activité est celle des personnels de sécurité.  Notre partenariat avec un groupe international (Atalian Global Services) et la flexibilité que nous avons en tant que groupe autonome ont fait de nous la seule entreprise au Myanmar à fournir des services de Facility Management intégrés.  

Quelle est votre stratégie au Myanmar ?
Nous travaillons pour les Birmans et sommes là pour y développer la force de travail du Myanmar à sa base. Ma stratégie est la suivante : les problèmes auxquels le Myanmar fait face doivent être réglés ‘façon Myanmar’.  Les entreprises et investisseurs étrangers peuvent bien ouvrir des marchés fructueux ici, il n’en restera pas moins que leur succès sera dû aux Birmans eux-mêmes. C’est le moteur de notre entreprise.
Les entreprises parlent toujours de passer le flambeau aux plus jeunes, ceci doit nécessairement arriver ici avec les travailleurs. Il faut les aider à se développer et à se forger pour qu’ils puissent assurer notre relais et nous mener au succès. Nous sommes persuadés que la clé qui mène au succès ne s’applique pas à notre seule entreprise mais sera utile au futur du Myanmar.   

Quelle a été l'évolution de votre compagnie depuis sa création au Myanmar ?
Lorsque je suis arrivé en Décembre 2013 pour créer MAC Security à l’aide de Scipio Services, nous avions seulement 8 agents de sécurité. A l’heure actuelle nous employons plus de 550 personnes. 

Quelles améliorations avez-vous remarqué dans votre secteur ces derniers mois/années ?Je n’en vois aucun : nous avons besoin de plus d’investissements étrangers. C’est un problème auquel la plupart des industries font face. Nos clients doivent nécessairement externaliser leurs fonctions supports. Et sans investisseurs en quête de d’espaces de travail, les bureaux des développeurs demeurent vides et nos prix diminuent : nous sommes les premiers touchés.  Au regard de la sécurité, les entreprises spécialisées ont énormément de libertés dans leur adhésion aux lois et à leur conformité internationale. La régulation est assurée par des clients internationaux mandatés pour vérifier la conformité des contrats à l’aide d’audits. 

Quels sont les conseils que vous donneriez à nos membres au sujet du monde des affaires en Birmanie ?
Regardez les Birmans : je remarque beaucoup d’entreprises étrangères qui emploient une main d’œuvre locale des salaires élevés mais lorsqu’ils quittent leur entreprise ils n’ont aucune compétence, notamment en management. Formez vos équipes locales et apprenez-leur tout ce que vous savez sur votre entreprise et votre management. Votre objectif est de vous remplacer par un chef local. S’ils ne sont pas volontaires alors allez de l’avant, ne perdez pas de temps pour quelqu’un qui est ici seulement pour recevoir son chèque en fin de mois. Nous sommes à un moment critique de l’histoire de ce pays et nous devons être une influence positive pour la force de travail du marché. 

Votre vie au Myanmar et vos relations avec la France ?
Anciennement Scipio Services jusqu’à notre partenariat avec Scipio Services, Atalian fut créé en 1944 en France comme entreprise de ménage. Elle est basée à Paris. C’est désormais une firme multinationale employant plus de 95000 personnes autour du monde et qui génère 1.6 millions d’euros chaque année. Pour plus d’informations sur Atalian vous pouvez vous rendre sur http://en.atalian.com. Nous sommes heureux de compter parmi les membres de la CCI puisque c’est en France que notre entreprise a vu le jour. 

Votre conseil pour une nouvel arrivant au Myanmar?
Redoublez d’efforts dans votre travail ! Quand vous sentez que rien n’a de sens (croyez-moi cela va arriver), redoublez d’efforts dans votre travail.  Quand vous avez envie de démissionner et de sauter dans un avion pour la maison, redoublez d’efforts !  Quand vos proches s’amusent le weekend, redoublez d’efforts ! Le travail est la clé dans ce pays, un travail acharné ; 7jours sur 7. Il n’y a pas de pause. C’est une expérience à vivre une fois dans sa vie pour nous tous, une opportunité historique qui se présente rarement : ne remettez rien au lendemain. Nous devons aider ce pays à réussir non pas seulement pour leur bien mais pour le nôtre aussi : nos destins sont liés. Vous avez choisi de venir ici, maintenant faites-moi plaisir et redoublez d’efforts ! 

Votre endroit préféré au Myanmar?
Bagan est une expérience que je recommande a toute personne qui vient ici ou qui est nouvelle. A ce sujet, je vous conseille vivement le restaurant Sharky’s de Bagan, allez y faire un tour.
CCI France Myanmar (www.lepetitjournal.com/BirmanieMardi 2 Mai 2017

A la Une en Birmanie
Une internationale
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine