Birmanie

DROITS HUMAINS – Des terrains libérés pour accueillir les réfugiés

Plus de 800 hectares de terrain dans la région de Yangon seront mis à disposition pour la réinstallation et réhabilitation des réfugiés de l’ethnie Karen, qui se trouvent à la frontière avec la Thaïlande, a annoncé en fin de semaine dernière Naw Pan Thinzar Myo, ministre chargée des affaires Karen au sein du gouvernement de Yangon. "Le gouvernement aidera les réfugiés Karen qui souhaitent rentrer chez eux", a-t-elle confirmé lors d’un discours prononcé à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, mardi dernier. Selon l’ONU, plus de 95.000 réfugiés Karen vivent dans neuf camps situés en Thaïlande, tout près de la frontière avec la Birmanie. Et 150.000 autres considérés comme non recensés officiellement. Le long de cette frontière, le nombre de postes militaires est passé en quelques années de 65  à 81, augmentant ainsi les réticences des réfugiés souhaitant revenir en Birmanie. Lundi 26 Juin 2017 (www.lepetitjournal.com/Birmanie)

ENVIRONNEMENT – La Birmanie accueillera le 3ème Forum Asie-Pacifique sur l’eau

Le 3ème Forum Asie-Pacifique sur l’eau se tiendra les 11 et 12 décembre dans la capitale birmane Naypyidaw avec comme problématique principale la gestion des ressources en eau. U Henry Van Thio, président du Comité national de gestion des ressources en eau, a appelé à soutenir le travail du comité pour promouvoir la collecte de l'eau de pluie, la diminution des inondations et la lutte contre la pollution de l'eau. Cet événement, selon lui, offrira une nouvelle occasion d’apprendre sur la gestion globale des ressources en eau, la réduction des effets des catastrophes naturelles, ainsi que le partage des expériences régionales en la matière. Ce Forum Asie-Pacifique sur l’eau se tient tous les six ans depuis 2007. La première édition a eu lieu au Japon en 2007, la seconde en Thaïlande en 2013. Objectif récurrent : à travers une coopération régionale soutenue, aider les État de la région à résoudre les futurs problèmes en matière de réserves d'eau. Lundi 26 Juin 2017 (www.lepetitjournal.com/Birmanie)

RELIGION – Lancement d’une campagne “We love Wirathu”

Des partisans du moine nationaliste U Wirathu ont lancé mi-juin une campagne dans l’État Karen et dans la région de Mandalay afin de créer un mouvement de soutien à ce personnage controversé. Objectif : recueillir des signatures en réponse aux allégations selon lesquelles les sermons de ce moine islamophobe étaient contraires aux enseignements de Bouddha. “U Wirathu est du côté du Dhamma (qui signifie la vérité simple et non faussée telle que le Bouddha l’a enseigné), nous le confirmons en signant cette pétition” a déclaré un signataire. “Beaucoup de personnes parlent en mal de U Wirathu parce qu’ils ne savent pas tout ce qu’il fait pour nous” a ajouté un autre témoin. Un groupe opposé à une "mauvaise doctrine bouddhiste" a organisé une pétition dans neuf cantons de la région de Yangon et son fondateur a déclaré que le nombre de signatures serait annoncé très prochainement. “Nous ne souhaitons pas son emprisonnement ou sa perte, nous voulons simplement montrer que nous n’acceptons pas sa doctrine, qui est fausse” a-t-il précisé. Cette pétition sera remise au ministère des Affaires religieuses ainsi qu’au bureau du Président et de la Conseillère d’État. En réponse, les organisateurs de la campagne “We Love Wirathu” ont déclaré que les opérations de soutien se poursuivraient dans toute la Birmanie, et qu’un système de vote en ligne était opérationnel depuis le 17 juin. Le moine U Wirathu a fait l’objet, ces dernières semaines, de mesures à son encontre, dont une l’interdisant de sermons et l’autre interdisant son mouvement Ma Ba Tha d’utiliser ses emblèmes ou ce nom, à compter de la mi-juillet. Lundi 26 Juin 2017 (www.lepetitjournal.com/Birmanie)

TERRORISME – Découverte de camps d’entraînement terroriste dans l’État Rakhine

L’armée birmane a déclaré en milieu de semaine avoir découvert des camps d'entraînement, gérés secrètement par des terroristes dans la montagne de Mayu (région de Buthidaung-Maungtaw, État de Rakhine). Selon un communiqué du Bureau du Conseiller d'État ce jeudi, trois assaillants armés ont été tués au cours des deux derniers jours lors d’une opération de déminage de la zone par les autorités. Un tunnel, des armes de confection artisanale, des rations, des abris et d’autres objets utilisés pour une potentielle formation au terrorisme ont été également découverts et saisis, affirment les mêmes sources, qui ajoutent que les terroristes, pour signifier leur contrôle sur Maungtaw, auraient tué 34 personnes et enlevé 22 autres. Lors d’un raid dans le village de Kyungaung en début de semaine, les forces de sécurité ont arrêté un membre de l’Arakan Rohingya Salvation Army, en charge de la finance du groupuscule terroriste. L’armée déclare aussi avoir obtenu des informations importantes concernant la préparation des attentats sur des postes frontières de Maungtaw, en octobre 2016. Vendredi 23 Juin 2017 (www.lepetitjournal.com/Birmanie)

STUPÉFIANTS – Des sacs de drogue dans la rue

La police birmane a une fois de plus découvert cette semaine une importante quantité de stupéfiants, dont plus d’un millier de sachets contenant au total 100.000 comprimés de  métamphétamine et d’autres sacs d’une poudre qui pourrait être de l’héroïne. Selon la police de Monywa, ces substances pourraient avoir une valeur marchande de plus d’1,6 milliard de Kyats. Particularité de cette prise : les sachets se trouvaient dans la rue de plusieurs quartiers de la ville et ont été remarqués d’abord par des enfants.

Vendredi 23 Juin 2017 (www.lepetitjournal.com/Birmanie)

FAITS DIVERS – Un homme électrocuté par un câble devant chez lui

Un homme de 42 ans est mort électrocuté mardi par un câble d’alimentation qui est tombé sur lui juste devant sa maison dans le quartier de Mingaladon (Yangon). La victime, Naing Win, livreur, se trouvait devant son domicile pour faire des travaux lorsqu’un câble, tombé d’un poteau proche, l’a touché, le foudroyant sur place, selon les témoins.

Vendredi 23 Juin 2017 (www.lepetitjournal.com/Birmanie)

JUSTICE – Un “exorciste” condamné à mort pour le meurtre de trois enfants

Un homme, qui s’était auto-proclamé “exorciste”, a été condamné à la peine capitale après avoir été reconnu coupable du meurtre de trois enfants au cours d’un rituel d’exorcisme en octobre dernier à Twante, au sud de Yangon. Il avait expliqué à leurs proches que les enfants étaient "possédés" par les forces du mal. L’individu avait alors battu à mort deux enfants en bas âge et un bébé de huit mois. "Il a été condamné à mort aujourd’hui par le tribunal du district, ainsi qu’à une peine de sept ans de prison" pour le passage à tabac d’un autre enfant, a déclaré un membre du tribunal. Jeudi 22 Juin 2017 (www.lepetitjournal.com/Birmanie)

A la Une en Birmanie

PORTRAIT – Nathalie Johnston, fondatrice de Myanm/art

À bien des égards, Yangon a gardé ses airs de capitale du pays. Sa circulation, sa population, ses dimensions, sa profusion de boutiques et marchés… Et ses galeries d'art. Bien que plus discrets, ces espaces d'expression artistique foisonnent et il n'est pas rare d'en découvrir de nouveaux sans même le vouloir. Il est cependant plus rare de trouver des galeries d'art alternatif. Myanm/art est l'une d'entre elle. Installée dans le centre…
Une internationale

PIERRE RABHI & JULIETTE DUQUESNE – "On est en train de privatiser le vivant"

Tour à tour essayiste, philosophe, poète, ou encore agriculteur bio, Pierre Rabhi co-signe avec la journaliste Juliette Duquesne les deux premiers ouvrages d’une nouvelle collection : « Carnets d’alerte ». S’attaquant au sujet de la faim dans le monde, mais aussi à l’épineuse question des semences, « dont on parle peu, mais qui est pourtant à la base de la vie », ils analysent et décryptent ensemble ces deux sujets, avec le but affiché d’en…
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Nouvelle-Calédonie - Communauté

LE LAB-NC – Un magazine participatif

La Nouvelle-Calédonie, plus qu’ailleurs, prépare le nouveau paradigme et elle devrait avoir toutes les chances d’y parvenir. Laboratoire…
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine