Birmanie

LA BIRMANIE EN HEBDO – Pétrole, immigration, diplomatie, santé, tourisme, bateaux-taxis…

Pendant l’été, lepetitjournal.com Birmanie passe en hebdo. Retrouvez l’essentiel de l’actualité des sept derniers jours en Birmanie.

PÉTROLE - Un groupe vietnamien étudie les possibilités de coopération en Birmanie
Le groupe vietnamien Petrolimex et le groupe birman Htoo ont signé une convention afin  d’étudier les possibilités de coopération en Birmanie. D’après le président de Petrolimex, la Birmanie représente un marché plein de potentiels en matière de carburants. Grâce à ses expériences au Vietnam et dans d’autres pays de l’ASEAN, Petrolimex est convaincu que sa coopération avec Htoo sera bénéfique. “Prochainement, des délégations vietnamiennes viendront en Birmanie pour étudier le marché et les réglementations locales afin d’élaborer ensuite des plans détaillés” a déclaré le président du groupe vietnamien. Le directeur général de la société birmane a souhaité que la convention entre les deux groupes pose les bases d’une coopération fructueuse dans les temps à venir.

IMMIGRATION - Thaïlande et Birmanie coopèrent dans le travail des migrants
La Thaïlande et la Birmanie se sont entendues sur un accord au sujet de la délivrance de papiers officiels aux travailleurs birmans, leur permettant de travailler légalement en Thaïlande. Le ministre thaïlandais du Travail s’est rendu en Birmanie afin de discuter ​du problème du travail des migrants. Ces dernières semaines, ​depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation de la Thaïlande sur les travailleurs étrangers, des dizaines de milliers de travailleurs birmans ont regagné leur pays d'origine, troublant l'économie du voisin thaïlandais.  Les deux pays travailleront ensemble pour s'assurer que les travailleurs ​birmans recevront des papiers officiels pour travailler légalement en Thaïlande, après l’examen de leurs dossiers du 24 juillet au 8 août, a déclaré le ministre du Travail, de l'Immigration et de la Population de Birmanie, après sa rencontre avec le ministre thaïlandais du Travail à Naypyidaw. Les autorités thaïlandaises délivreront également des certificats d’identité aux travailleurs birmans migrants qui ne peuvent retourner en Birmanie, puis les autorités thaïlandaises enverront les documents d'inscription de ces travailleurs à leurs homologues birmans. Ces travailleurs deviendront légaux ​une fois que le gouvernement birman leur délivrera leurs passeports ou d'autres documents juridiques. 

DIPLOMATIE – La Birmanie et les Seychelles établissent des relations diplomatiques
La Birmanie a annoncé  en fin de semaine dernière avoir noué des liens diplomatiques avec les Seychelles. “Cette décision a été officialisée après que les ambassadeurs des deux pays auprès des Nations Unies aient signé, mercredi dernier, un communiqué conjoint sur l'établissement de ces liens” a précisé le ministère des Affaires étrangères birman. Les Seychelles est le septième pays à établir des relations diplomatiques avec le Myanmar cette année et le 121e pays depuis l'indépendance de l'ancienne Birmanie en 1948.

SANTÉ - Augmentation des cas de dengue
À la mi-juillet, il y eu officiellement 2 855 cas de dengue dans la région de Yangon dont 18 décès. En raison de l’augmentation des cas, le Département de la santé publique du ministère de la Santé et du Sport prendra des mesures préventives sur les différents chantiers de Yangon en coopération avec le Comité de développement de la ville. Entre 1970 et 2015, les cas de dengue en Birmanie ont été multipliés par quatre selon le ministère de la Santé.

MÉDICAL – Séparation réussie pour des jumeaux siamois
Des jumeaux siamois liés par le nombril ont été séparés lors d’une opération dans un hôpital pédiatrique de Yangon. Les deux jeunes garçons, âgés de 2 ans et originaire de l’État Shan, ont été opérés en fin de semaine dernière et devraient rester hospitalisés un mois. En mars dernier, des jumeaux liés par le bassin avaient été opérés dans une clinique de Mandalay mais l’un d’eux était décédé quelques jours plus tard. 

ÉTAT RAKHINE – Une explosion fait 3 morts
Trois personnes, dont deux adolescents, ont été tués samedi dernier par une explosion dans l’État Rakhine, d’après les autorités locales. La police cherche à déterminer si la mine a été intentionnellement posée ou si elle a été placée lors d’un conflit antérieur. “D’après les premiers résultats de l’enquête, c’est une mine artisanale. L’explosion s’est produite dans un champs en milieu de matinée, tuant un homme âgé et deux garçons de 15 et 17 ans” a précisé un proche de l’enquête.

TOURISME – Le gouvernement souhaite construire plus d’hôtels dans ses archipels
Neuf sociétés locales et étrangères ont obtenu l’accord de la Commission d’Investissement du Myanmar pour la construction d’hôtels dans l’archipel de Myeik, situé dans la région de Tanintharyi. Ces hôtels seront construits sur les 12 îles de l’archipel, selon la direction locale de l’hôtellerie et du tourisme. Il y a plus de 800 îles dans cette région dont 140 connues par les touristes et les investisseurs. L’année dernière, la région a été visitée par 250 000 à 300 000 touristes, principalement d’origine thaïlandaise selon les statistiques officielles. Au cours des cinq premiers mois de l’année 2017, le nombre de touristes dans cette zone a atteint 160 000. L’archipel de Myeik est connue pour son éco-tourisme: randonnée, observation ornithologique, plongée et trekking. Le gouvernement prévoit pour cette année la visite de 3,5 millions de touristes dans le pays.

TRANSPORT – Les mauvaises conditions météo à l'origine du crash de l'avion début juin
C’est le mauvais temps qui est à l'origine du crash de l'avion militaire birman qui s'est abîmé début juin en mer d'Andaman avec 122 personnes à bord. L'appareil militaire, un avion quadrimoteur à turbopropulseur Y8 de fabrication chinoise, transportait principalement des familles de militaires, et effectuait une liaison de routine entre Myeik et Yangon. Selon les enquêteurs, cités par les médias officiels, l'accident n'est pas dû "à un acte de sabotage, ni à une explosion ou une panne de moteur". L'accident s'est produit en raison d'une perte de contrôle due à des conditions météorologiques défavorables qui ont provoqué le décrochage de l'avion... puis le nez a plongé", expliquent-ils.  D'après les analyses des boîtes noires, l'avion a plongé après que les ailes eurent gelé et que des vents contraires eurent provoqué l'arrêt du moteur.  Durant plusieurs jours, les secours ont dû affronter une mer déchaînée en pleine saison de la mousson, pour réussir à extraire des flots une partie de l'épave de l'avion et plus de 90 corps. C’est l'une des plus importantes catastrophes aériennes du pays.

JOUR DES MARTYRS – Commémoration des 70 ans de l’assassinat du général Aung San 
Mercredi 19 juillet à 10h37, une minute de silence a été observée dans toutes les rues de Yangon en hommage au général Aung San et d’autres leaders du mouvement d’indépendance assassinés  il y a 70 ans. Le crime s’est déroulé le 19 juillet 1947 lors d’une réunion du gouvernement, au secrétariat de Yangon. Ce vieux bâtiment colonial de couleur rouge, en cours de rénovation, a ouvert ses portes pour l’occasion. Fait exceptionnel, les visiteurs ont pu accéder à la pièce dans laquelle le premier ministre Aung San, six de ses ministres et deux autres personnes ont été tués. Convertie depuis en salle de prière bouddhiste, celle-ci a été spécialement réaménagée comme à l’époque. Le musée dédié au général Aung San, également fermé, a exceptionnellement ouvert en ce Jour des martyrs et l’entrée y était gratuite, même pour les étrangers. Certains effets personnels du héros mort à 32 ans y étaient exposés. 

TRANSPORT – Le système de bateaux-taxis attend le feu vert du gouvernement
La société Tint Tint Myanmar attend que le gouvernement de la région de Yangon lui délivre l'autorisation officielle pour le lancement du système de bateaux-taxis sur le fleuve Yangon. “À l’heure actuelle, nous avons déjà construit les berges mais nous attendons l’autorisation officielle pour commencer. Nous ne savons pas quand nous pourrons commencer notre activité”, a déclaré un représentant de Tint Tint Myanmar, sans préciser les raisons de ce retard. Les bateaux-taxis doivent desservir la Hlaing River, Yangon River et Nga Moe Yeik Creek. À terme, 67 bateaux-taxis devraient sillonner les eaux du fleuve. Les dessertes se feront toutes les 20 minutes de 6 heures du matin à 18h30, pour un prix annoncé entre 300 et 500 kyats.


Vendredi 21 Juillet 2017 (www.lepetitjournal.com/Birmanie)

 

A la Une en Birmanie
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine