YOUSSEF S. GERMANOS - « Petites Morts à Beyrouth »

A l’occasion de la signature de son livre « Petites Morts à Beyrouth », aux éditions TAMYRAS,  qui aura lieu jeudi 11 mai (à partir de 18 h au Santana – Achrafieh), nous avons rencontré Youssef S. Germanos pour en savoir plus. Entretien.

GASTRONOMIE - L'incontournable man'ouché

On ne redira jamais assez à quel point la cuisine libanaise restera l’une de vos meilleures expériences lors de votre séjour au Liban ou de votre vie d’expat au pays du cèdre. Parmi les nombreux plats emblématiques, on retrouve le fameux man'ouché.

 

NUIT DES MUSEES – Un rendez-vous populaire

Lancée en 2014 par le ministère de la Culture, la quatrième édition de « la Nuit des Musées » est l’occasion d’arpenter les haut-lieux de la culture, souvent délaissés le reste de l’année.

PATRIMOINE – L’histoire de la statue des martyrs

Au cœur de la place des Martyrs, nœud central de Beyrouth, trône une statue de bronze éponyme. Son histoire raconte aussi une partie de celle du Liban.

CATHEDRALE SAINT-GEORGES – Un nouveau clocher au centre-ville de Beyrouth

Le centre-ville de Beyrouth offre une carte postale, emplie de symboles, où clochers et minarets se dressent les uns à côté des autres dans une même perspective. Depuis peu, un tout nouvel édifice religieux chrétien a vu le jour près de la mosquée Mohammad al-Amin, construite sur la Place des martyrs par l’ancien Premier ministre Rafik Hariri.

NATHALIE DE GAULLE – "De Gaulle disait souvent que les Arabes étaient des seigneurs"

L’arrière-petite fille du général de Gaulle, conseillère consulaire aux Emirats arabes unis, est la directrice de campagne de Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite et du centre, pour les Français de l'étranger. Nous l’avons rencontrée lors de son passage à Beyrouth pour évoquer la place particulière qu'occupe aujourd'hui encore son illustre aïeul au Liban.

TYR - Echappée belle au Sud-Liban

La ville historique de Tyr se situe à 83 km au sud de Beyrouth, sur le littoral sud du Liban. Figurant au patrimoine mondial de l'Unesco, Tyr est une…
Une internationale

ROAMING – Ni expats, ni immigrants, vivre à l’international au 21e siècle

Ni expatriés, ni locaux, ni immigrants… Comment définir ces citoyens du monde qui s’installent, pour quelques années, sans filet, dans un pays qui n’est pas le leur? Des itinérants, des nomades ? Dans son livre, CM Patha dresse les caractéristiques de ces millions d'individus dont on n’entend pas la voix. Beaucoup d’entre vous se reconnaitront !
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

"Insécurité, négligence, esclavagisme": enquête dans les dessous des fermes australiennes

L’Australie, c’est easy, facile. Les salaires sont plus élevés, et il y a du soleil toute l’année. Forcément cela attire, et on a envie d’y rester. Pour cela, il faut remplir quelques conditions. Notamment réaliser 88 jours de travail en fermes. Si d’autres solutions existent, celle-ci est la plus utilisée par les PVTites. Disponibilités pour travailler toute l’année, pas besoin d’expérience, les gens se hâtent... Et tombent des arbres une fois qu’ils commencent à se faire arnaquer. Enquête au coeur des fermes et de leurs abus.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine