Berlin

COUPLE FRANCO-ALLEMAND – Au cœur des présidentielles françaises

 

 

 

Berlin captive les candidats à la présidence française. La relation franco-allemande occupe une place emblématique ; positive mais aussi négative. Il est nécessaire pour les prétendants à l’Elysée de se positionner, de montrer leurs engouements pour ce couple, ou à contrario d’afficher leurs désaccords.

 

 L’amitié franco-allemande née des suites de la Seconde Guerre mondiale, troisième conflit entre la France et l’Allemagne en moins d’un siècle. Afin d’éviter une nouvelle guerre, des efforts sont entrepris entre les deux pays. L’amitié de ce couple s’est développée en parallèle avec l’Union européenne et c’est le Traité de l’Elysée qui en 1963 a officialisé ce rapprochement. Ce traité a été signé par le président Charles de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer pour que la coopération entre la France et l’Allemagne devienne une réalité quotidienne.

 

Une notion diplomatique qui divise

Au lendemain du 54e anniversaire de la signature de ce traité d’amitié franco-allemande, le 23 janvier dernier, François Fillon, candidat Les Républicains s’est rendu à  Berlin où il a rencontré la chancelière Angela Merkel. Il veut se démarquer de ses adversaires. Une semaine plus tôt, c’est Emmanuel Macron, à la tête de son mouvement ‘En Marche’ qui a passé deux jours dans la capitale allemande. Il y a rencontré le président du Parlement européen social-démocrate Martin Schulz. Tous deux ont déposé une rose blanche sur la Breitscheidplatz, en hommage aux victimes de l’attentat du 19 décembre dernier.

Aux extrêmes, le couple franco-allemand fait figure de repoussoir.

À gauche, Jean-Luc Mélenchon , Arnaud Montebourg et le candidat pour le Parti Socialiste Benoit Hamon dénoncent une « Europe allemande, conservatrice et austère ». De son côté, Marine Le Pen affiche son euroscepticisme et sa volonté de changer l’Europe, pour une `nouvelle Europe’.

 

La dernière ligne droite pour Angela Merkel et François Hollande

Angela Merket et François Hollande ont travaillé le vendredi 27 janvier à Berlin sur les évolutions de l’Europe souhaitées par les deux capitales dans un environnement bouleversé entre l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis et le départ annoncé de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

Le couple veut convaincre tous les Etats membres de l’importance vitale pour l’Europe d’appliquer les décisions prises en commun : « Nous avons besoin d’un engagement commun clair en faveur de l’Union européenne.

(…) et des valeurs de nos démocraties », déclare Angela Merkel.

 

L’avenir du couple dans les mains des Français

L’existence de l’expression « couple franco-allemand » a été renforcée par les bonnes relations entretenues par le président de la République française et par le chancelier fédéral d’Allemagne.

Cependant, au cours de la dernière décennie, les deux pays ont eu du mal à s’entendre et la relation franco-allemande est à la recherche d’un nouveau sens. Selon le spécialiste du couple franco-allemand Stephan Martens, la relation entre les deux pays n'a jamais été aussi détériorée.

Les élections présidentielles françaises et l’élection du nouveau Chancelier en Allemagne vont donner naissance à un nouveau couple franco-allemand ; L’orientation de ce dernier reste à ce jour incertaine de part la divergence d’opinion des candidats sur les questions européennes. 

 

Ariane Khos (lepetitjournal.com/berlin) Vendredi 3 février 2017

 
Berlin

CULTURE – Paris et Berlin vont s’allier

Le centre culturel franco-allemand à Ramallah. La France et l'Allemagne veulent consolider leur coopération culturelle. Dans le cadre du conseil des ministres franco-allemands, qui a lieu demain à Paris, les ministres des Affaires étrangères des deux pays devraient annoncer l'ouverture de plusieurs centres culturels communs.
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 

CARRIÈRE EXPAT – 5 trucs simples pour que le retour estival booste votre recherche professionnelle

L’année scolaire s’achève et votre recherche professionnelle n’a pas encore abouti. Dans ces circonstances, nous sommes souvent partagés entre plusieurs sentiments : le soulagement de faire une pause et de s’échapper de cette recherche qui patine ; la frustration d’interrompre le fil d’une démarche qui a été si difficile à mettre en place ; l'angoisse à l’idée qu’il faudra reprendre, qu’on ne saura plus faire à la rentrée, qu’on n’y arrivera peut-être pas ; la joie à l’idée des vacances qui se présentent.
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine