Berlin

FAUVE QUI PEUT !- La Ménagerie fait rugir les talents francophones sur les planches berlinoises

A la fois porteuse et créatrice de projets, La Ménagerie œuvre pour le développement du théâtre francophone à Berlin. Véritable plateforme théâtrale, elle fédère les artistes de la scène francophone et leur permet de monter leur réseau.

Association allemande e.V montée en juin 2009, La Ménagerie porte bien son nom puisqu’elle réunit une troupe élargie de fauves entièrement dévoués au développement du théâtre. Créée par Aurélie Vincent et Hélène Lebonnois, qui est l’actuelle présidente, l’association a vu le jour grâce à la volonté d’une vingtaine de personnes de rassembler leurs différents atouts pour faire collectivement du théâtre français à Berlin. "On s’est dit qu’en étant ensemble, on serait plus forts pour fédérer des artistes, des techniciens, pour créer un réseau et monter des projets", explique Cécilia Coulon, présente depuis le début de l’aventure et qui s’occupe aujourd’hui des relations au public et de la coordination du festival annuel.

(réunion de quelques membres de la ménagerie)

Quatre ans après son lancement, l’association se compose de 80 membres, en constante augmentation, et d’une équipe d’une trentaine de personnes très investies. Son ambition première a payé puisqu’elle est aujourd’hui considérée comme la plateforme théâtrale francophone de Berlin. De nombreux projets ont ainsi vu le jour sur les planches de la scène francophone Berlin grâce aux comédiens, metteurs en scène, porteurs de projets, techniciens, chargés de communication et pédagogues, tous investis dans l’élaboration d’un réseau professionnel et interculturel. C’est par exemple le cas de la troupe Theta-Théâtre de Nicole Martinez ou du groupe d’impro franco-allemand Improfusion.

(Atelier masques)

Promouvoir le français par le biais du spectacle
En plus du "laboratorium", réservé aux membres de l'association et créé pour accompagner les projets d’un soutien humain et/ou financier, La Ménagerie a développé ses outils et ses activités.  "L’idée de départ était aussi de créer quelque chose pour promouvoir le français par le biais du spectacle, continue Cécilia, de considérer le théâtre comme un outil pour s’ouvrir à une langue". L’association s’est ainsi ouverte aux enseignants et dispose désormais d’un pôle pédagogie, géré par une dizaine de personnes.

Plusieurs ateliers et Workshops (Masques, En scène !, Aux frontières des langues, L’acteur et la plume et I.M.P.R.O) sont ainsi animés par des « theater pédagogues », des intervenants francophones formés au théâtre et à la pédagogie. Chaque année, la journée des ateliers permet de présenter le travail de l’année par diverses prestations, (celle-ci aura lieu le 15 juin). Parmi les projets futurs, l’association souhaiterait développer cette partie par une collaboration avec les universités et les écoles de langues afin de s’inscrire plus fortement dans le paysage berlinois.

Pièces, festival et rencontres
En plus de ces deux activités régulières, La Ménagerie propose également plusieurs pièces ponctuelles au cours de l’année, comme Ubu roi, et travaille à l’organisation de son festival annuel, le Festival de Théâtre Francophone (FTF), qui aura lieu cette année au Jugendkulturzentrum Pumpe (Mitte) du 21 au 26 mai sur le thème " Regards d’émoi ". Une lecture suivie d'une table ronde sur les théâtres de l’extrême présentera le travail de Claire Audhuy à l'Institut Français de Berlin et marquera l'ouverture des festivités. Enfin, les apéros de La Ménagerie permettent, une fois tous les deux mois, aux curieux de venir rencontrer l’équipe de fauves et d’échanger ses idées de projets.


Giulia De Meulemeester (www.lepetitjournal.com/Berlin) mercredi 20 mars 2013

Infos pratiques :
c/o Theaterhaus Berlin Mitte
Wallstrasse 32 (haus C) 10179 Berlin
030 44 02 41 22
www.lamenagerie.org

 

 
Berlin
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine