ART / COMMUNAUTÉ - Le Mat's Laden, galerie française à Prenzlauer Berg

Au numéro 39 de la Christburgerstrasse, Mathilde Lafabrie s’affaire. L’artiste, installée à Berlin depuis 2007, ouvre jeudi 18 juin les portes de sa galerie pour faire partager son art mais aussi son goût pour la littérature autour d’une soirée dédiée à Boris Vian

Photo : Mathilde Lafabrie

Une artiste française à Berlin

Née dans une famille d’artistes, Mathilde Lafabrie a naturellement pris le chemin des siens et suivi plusieurs formations artistiques au cours de sa vie. D’abord étudiante aux très académiques Cours des Beaux Arts de Paris, elle suit ensuite une formation bien plus technique et tournée vers le graphisme publicitaire à l’école Sornas (Paris). Après un an de travaux publicitaires au centre Georges Pompidou, Mathilde Lafabrie se tourne finalement vers le film d’animation pour étudier au CFT Gobelins, l’Ecole de l’animation. Pendant pratiquement vingt ans, son crayon donne vie à de nombreux personnages de dessins animés tel Babar, Iznogoud, Lucky Luke et bien d’autres sur le petit écran. Mais pendant ce temps, son cœur balance entre Paris et Berlin. Finalement, l’amour pousse l’animatrice à élire Berlin et c’est donc dans la capitale allemande qu’elle choisit de s’installer définitivement en 2007.

Le Mat’s Laden, une galerie d’art dans Prenzlauerberg
En décembre 2008, l’artiste acquiert son atelier de la Christburgerstrasse. En terrasse, quelques tables pour qui souhaite prendre un café. A l’intérieur, des murs d’un blanc encore immaculé. Et pourtant l’atmosphère est chaleureuse, des toiles aux couleurs chaudes viennent orner ces murs neufs. Etendu sur près de 4 mètres, "Loft" s’offre aux yeux des visiteurs. Peinture de l’artiste en six volets, on peut y distinguer un clin d’œil aux prismes de Robert Delaunay (1885-1941) ou des couleurs rappelant les œuvres de Georges Grosz (1893-1959). Les références en peinture s’étendent sur toute la période avant-guerre, au sein de laqelle "Franz Marc et Toulouse Lautrec sont une source d’inspiration continuelle" nous confie-t-elle.

"Je souhaite aller plus loin"
Aimer l’art c’est aussi aimer le faire partager. C’est dans cette logique que le Mat’s Laden s’ouvre également à d’autres artistes. "Depuis l’inauguration en décembre, j’ai présenté les œuvres de plusieurs artistes et j’organise aujourd’hui la deuxième soirée littéraire. L’idée de proposer la salle pour des soirées culturelles me plaît". Mathilde Lafabrie veut "aller plus loin" dans le partage de sa passion pour l’art : "dès septembre prochain, j’organiserai un cours de dessin intitulé le 'safari' ". L’idée est d’emmener un petit groupe d’élèves dans Berlin, à la découverte de l’architecture, de la perspective, du mouvement urbain…et par ailleurs du Street-Art et de ses techniques. Le souhait de l'artiste est "d'enseigner le dessin en partant des bases classiques de l’observation".

Du "Street-art", c’est justement ce que Mathilde Lafabrie proposera sur le volet roulant de sa galerie, jeudi 18 juin dans l'après-midi, avant d’ouvrir les portes du Mat’s Laden, à 18h, pour une soirée littéraire autour de Boris Vian.
Fanny Bouteiller (www.lepetitjournal.com/berlin.html) mercredi 17 juin 2009

Le Mat's Laden
Christenburgerstr. 39
10405 Berlin
http://matsladen.blogspot.com/


{mxc}
 
Berlin

LOI CYCLISTE – Berlin, une référence pour l’avenir

Voilà une nouvelle qui devrait redorer le blason de la capitale allemande. Elle a créé la première loi cycliste du pays. Une mesure saluée, qui sert déjà d’exemple pour d’autres villes, quelques jours après son entrée en vigueur.
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine