Berlin

IDEES DE SORTIES - Le court métrage à l'honneur ce week-end


Même si l’hiver a déjà commencé à pointer le bout de son nez, la vie culturelle et nocturne à Berlin n’hiberne pas, bien au contraire. Afin de vous motiver à affronter le froid et pour vous aider à profiter du week-end comme il se doit, nous vous proposons chaque fin de semaine notre sélection non exhaustive des bons plans de sorties.

28e festival international du court métrage
Inauguré mardi dernier, le festival annuel du court métrage se poursuit jusqu’à ce dimanche 18 novembre. Si vous êtes cinéphile, l'évènement aura de quoi vous occuper une bonne partie du week-end. Avec une sélection de 65 films en compétition provenant d’Europe et de 29 pays d’autres continents, ce festival est devenu incontournable pour de nombreux jeunes réalisateurs de films courts. Réparties en différentes catégories , les créations tournent autour de plusieurs thématiques comme l’amour, le sexe, les tracas de la vie quotidienne et reflètent pour la plupart les divers modes de vie sociale et culturelle en fonction du pays de réalisation. Avec la participation du cinéma Babylon à Mitte, du Roter et Grüner Salon, la place Rosa-Luxembourg fait office de point central du festival. Si vous avez autant envie de visionner quelques films que de participer aux évènements spéciaux tels que les rencontres avec les réalisateurs ou encore les concerts et soirées organisés pour l’occasion, c’est à cet endroit de Berlin qu’il faudra vous rendre aujourd’hui et demain.  En plus d’être le plus grand festival du court métrage en Allemagne, les organisateurs ont également joué l’originalité en proposant aux futurs réalisateurs de films en herbe de présenter leurs productions. Le festival du court-métrage des enfants et des jeunes (KUKI) se déroule au Filmtheater am Friedrischsain dans le quartier de Prenzlauerberg jusqu’au 18 novembre également.

Pour connaître l’ensemble des salles, de la programmation et les tarifs, rendez-vous sur le site du festival : http://www.interfilm.de/festival2012/home.html

Du swing après le cinéma
Afin de vous donner encore plus envie de découvrir quelques courts métrages, la Volksbühne vous propose, ce samedi 19 novembre, de continuer la soirée en vous déhanchant sur de l’électro-swing, un style musical qui a le vent en poupe depuis quelques années sur Berlin. Après avoir consacrée la première partie de soirée à la diffusion de trois courts métrages appartenant à la catégorie Delikatessen, le roter salon change d'ambiance et vibrera à partir de 23h30 au rythme d'un swing revisité et mixé avec de la très actuelle musique électronique.

Exposition du ParisBerlin Fotogroup : "Journées ordinaires"
L’info café Paris-Berlin accueille depuis mercredi soir et jusqu’au 7 décembre l’exposition intitulée "Journées ordinaires" organisée par le groupe de photographie franco-allemand, ParisBerlin Fotogroup. Après avoir participé au festival de la photographie d’Arles et au mois de la photo off à Paris, les trois organisatrices Christelle, Hélène et Elfi vous font découvrir les clichés de 104 photographes qui se sont prêtés au jeu de la thématique imposée : le privé versus le public. Les frontières entre ces deux notions étant devenues très poreuses, il est intéressant de voir la vision qu'en ont ces photographes, et comment ils la transmettent en images. Ce qui pourrait être défini comme privé a été classé dans la catégorie public et inversement perturbant ainsi notre propre conception du privé/public. Ce groupe de photographie partagé entre les deux capitales est né en 2001 dans l'idée de réunir des passionnés de photographies allemands et français. Ils organisent également plusieurs fois par an des expositions en invitant des photographes du monde entier à y participer.

Savoir plus : http://fotoparisberlin.blogspot.de/2012/11/exposition-journees-ordinaires.html

Anaïs Gontier (lepetitjournal.com/Berlin) vendredi 16 novembre 2012

BON À SAVOIR – Pourquoi le concept de « Ticket-Sharing-Tasche » est-il interdit à Berlin et en Allemagne ?

Un étudiant de Nuremberg a eu l'idée de créer le « Ticket-Sharing-Tasche », une petite poche en papier suspendue au mur d'une station de métro et destinée à partager son ticket encore valable avec d'autres utilisateurs des transports en commun. À Berlin, avec des billets utilisables pendant deux heures et coûtant 2,70 euros, le concept peut paraître sympathique, mais est illégal. Le Petit Journal de Berlin vous explique les risques encourus pour…
Actualité Allemagne

STATISTIQUES – L’Allemagne en chiffres

Quelle est la surface moyenne d’un logement pour un ménage ? Quelle quantité de viande est consommée par an et par habitant ? Le temps moyen passé chaque jour devant la télé ? Découvrez les statistiques publiées dans le livre de l'Office fédéral de la Statistique édition 2014
A la une

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie