Berlin

WEEK-END - Le Dachkammer, ou l'art de bruncher gemütlich à Berlin

Vous pensez qu’à Friedrichshain tous les brunchs se valent ? Dachkammer va vous faire changer d’avis, tout en douceur...

Du feu, du bois, les éléments de la Gemütlichkeit sont là! (photo. M.A Le Guennec)

Savez-vous bruncher?

Les Berlinois sont passés maîtres dans l’art du brunch, ce repas issu de la fusion du petit-déjeuner (breakfast) et du déjeuner (lunch). Surtout adapté aux dimanches de flemme, après samedi soir arrosé, il débute en fin de matinée pour se finir vers 15h, avant le traditionnel tour au Trödelmarkt. Les brunchs de Berlin sont particulièrement copieux (divers pains, fromages, charcuterie, œufs, müsli et yaourts, mais aussi salades, gâteaux, et généralement un ou deux plats chauds), et A VOLONTÉ (difficile après ça d’apprécier l’assiette maigre et chichiteuse que vous servent la plupart des cafés parisiens). Le prix tourne entre 5 et 9 euros, en fonction du quartier et de la richesse du buffet. La boisson n’est pas forcément comprise (soyez attentifs : un brunch à 9 euros sans boisson n’est pas loin d’être un attrape-touristes). C’est généralement un peu moins cher le samedi. Et bon plan : le plus souvent, c’est moitié-prix pour vos chères têtes blondes (et parfois même gratuit!).

Bruncher dans un cadre champêtre à Friedrichshain
Mais le succès des brunchs est tel que chaque café propose maintenant son buffet, tant et si bien qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Pas d’inquiétude, vous sortirez de tout brunch berlinois repu et satisfait, mais certaines adresses méritent plus que d’autres le détour. Et parmi celles-là : Dachkammer à Friedrichshain (Simon-Dach Strasse).
Dachkammer, c’est d’abord un cadre champêtre empreint de cette Gemütlichkeit que les Berlinois nous servent à toutes les sauces. Ici, ce n’est pas un vain mot : mobilier en bois, couleurs tendres, fleurs des champs réveillent en douceur votre dimanche matin ensommeillé. Aux beaux jours, une terrasse permet de savourer les premiers rayons de soleil autour d’un latte macchiato. À l’intérieur, préférez la salle du fond ou la table sous l’escalier, un peu en retrait. Quant au buffet, il est délicieux et gargantuesque. La spécialité de la maison, ce sont les gratins, dont plusieurs types sont proposés (aux courgettes, au thon…). De délicieuses salades, et un bon curry vegan. Le buffet sucré n’est pas en reste non plus : müsli bien sûr, mais aussi salade de fruits, crêpes banane-miel, et une crème caramel de bon aloi. Ne ratez pas les oeufs durs dans leur joli panier rustique. Et pour digérer, un petit tour au marché de Boxi tout proche vient conclure en beauté un dimanche berlinois.
Marie-Adeline Le Guennec (www.lepetitjournal.com/berlin.html) vendredi 16 janvier 2009

Dachkammer, Simon-Dach Strasse 39, Friedrichshain (U-Bahn S-Bahn Warschauerstrasse). Buffet à volonté (11h-15h): 6,50 euros (environ 8 euros avec une boisson chaude)
{mxc}

BURLESQUE SHOW FESTIVAL- "Nous voulons présenter à Berlin ce qui se fait de meilleurs dans la scène burlesque"

A Berlin, le burlesque était presque inexistant avant les premières soirées Bohême sauvage créées par la fulgurante Else Edelstahl, également à l'initiative des soirées Fête Fatale. En 2009, elle a été rejointe par Marlène Von Steevag, une autre grande figure du burlesque moderne en Europe. Toutes les deux ont eu l'idée de monter un festival consacré à cette scène et qui réunit, pour la deuxième année consécutive, les meilleurs artistes…
Actualité Allemagne

BON À SAVOIR - Aux sources de la bière allemande

Mousseuse, amère ou encore acidulée, la bière est fortement appréciée des allemands qui la considèrent comme le breuvage par excellence. Ancrée dans les us et coutumes de la population germanophone, cette boisson nous accompagne dans le métro berlinois, à l’occasion de repas amicaux ou de grandes festivités… Sans que l’on se penche nécessairement sur son histoire. Au moment où ce breuvage sera au centre de toutes les attentions lors de l'Oktoberfest, voici un bon à savoir sur son origine… Prost !
A la une

ANNE ROUMANOFF – "Je suis engagée contre le Front National"

Pétillante, Anne Roumanoff parvient avec finesse à nous faire rire sur l’actualité politique et sociale. Alors qu'elle rôde Anne Rou(ge)manoff sur les routes de France, la femme en rouge a accepté de rencontrer notre édition londonienne. L'occasion de nous en dire plus sur son spectacle et son parcours exceptionnel. 
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENEUR EN AUSTRALIE - Rencontre avec le fondateur de Ride Surfing

Le secteur du taxi à Sydney est en pleine mutation avec l'arrivée de nouveaux acteurs comme Uber il y a quelques mois. C'est au tour de Ride Surfing de démontrer que l'on peut désormais se déplacer autrement, de manière efficace et pour beaucoup moins cher. Rencontre avec un entrepreneur français en Australie, Manutéa Dupont, 33 ans, fondateur de Ride Surfing
Expat - Politique

TERRORISME - Les Français appelés à la prudence au Sahel

Le Ministère des Affaires étrangères invite nos compatriotes résidant ou de passage à l’étranger à renforcer leur vigilance face au risque terroriste. Les Français installés notamment au Maghreb, au Moyen-Orient et en Afrique de l'ouest ont été invités à se signaler au consulat de France le plus proche si ce n’est pas déjà fait. Les Français de passage sont, quant à eux, invités à se faire connaître en s’inscrivant en ligne dans le système Ariane
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.