Berlin

NEUKÖLLN (3) - Le Nansen, cuisine inventive en bord de Canal

Le Reuterkiez compte une nouvelle table, sur les bords du Landwherkanal, où il fait bon savourer une cuisine allemande réinventée. Sur les cendres du Tabou Tiki Room, bar à cocktails et à l’ambiance exotique, le restaurant le Nanzen a ouvert en février dernier. Un lieu à la cuisine incroyablement inventive, où les produits du marché ont la part belle et la carte toujours chantante change presque tous les jours

Ici la cuisine allemande ne rime plus obligatoirement avec Wurst et KartoffelSalat, Eisbein et Schnitzel. Sans pour autant délaisser les traditions culinaires – le filet de porc ou le gibier ont toujours droit de cité sur la carte -, la cuisinière pratique des gammes gastronomiques de haut vol. Rien n’arrive sans une pointe d’originalité dans l’assiette. Le rognon de veau se déguste en feuilleté maison avec une sauce aux airelles, le filet de porc s’accompagne en saison d’asperge et de rhubarbe, le tiramisu se déguste plutôt au citron, le poulpe mariné et grillé pourrait avoir été préparé dans les meilleurs tables basques, le cresson nouveau s’agrémente d’une sauce vinaigrette à la lavande. Ce petit brin de folie se retrouve jusque dans les classiques allemands. Une pointe de wasabi et des morceaux de saumon frais pimentent la Kartoffelsuppe, le ragoût de bœuf à la purée de maison s’asiatise avec ce qu’il faut de gingembre. Cuissons précises, épices maïtrisées, légumes de saison. Qui a dit que nourriture allemande ne pouvait pas rimer avec finesse ?  

Le marché de Kreuzberg, à deux pas, donne le ton chaque jour à la carte, et c’est assez rare pour être souligné. Dommage que la décoration intérieure minimale et dénudée, manque un peu de chaleur. Mais en été, la possibilité de manger en terrasse, sous les arbres, offre une bonne alternative. La carte des vins est un peu sommaire et privilégie les vins du Sud de la France, entre Costières de Nîmes charpenté et Bourgogne blanc fruité. Les prix, entre 8 et 14 euros le plat, un peu élevés pour le tarif berlinois, sont le reflet de l’inventivité et du renouvellement permanent de la carte. Ajoutez à cela un service sans manière mais charmant. Le Nansen est en passe de devenir le meilleur restaurant du Reuterkiez.
Stéphanie PICHON (www.lepetitjournal.com/berlin.html) lundi 14 juillet 2008

Nansen Restaurant, tous les jours dès 18h, 39, Maybachufer, (ecke Nansenstrasse).

{mxc}

Actualité Allemagne

STATISTIQUES – L’Allemagne en chiffres

Quelle est la surface moyenne d’un logement pour un ménage ? Quelle quantité de viande est consommée par an et par habitant ? Le temps moyen passé chaque jour devant la télé ? Découvrez les statistiques publiées dans le livre de l'Office fédéral de la Statistique édition 2014
A la une
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriation, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie

LES CHRONIQUES DE SOPHIE - Le "Roi Lion", Dali et les fêtes au Québec

Sophie est une Québécoise de 13 ans qui vit depuis trois ans à São Paulo avec sa famille. Elève du lycée Pasteur, elle rêve déjà de devenir journaliste. Lepetitjournal.com lui ouvre ainsi ses colonnes pour y accueillir ses chroniques de jeune adolescente expatriée au Brésil.