Berlin

African Futures Festival : une reflexion sur la culture africaine

Depuis le 3 juin et jusqu’au 7 aout se tient à Berlin le African Futures Festival.

Ce festival, initié et parrainé par le Fonds TURN de la Fondation culturelle fédérale allemande et l’Institut Goethe vise à trouver une solution aux questions posées par l'incertitude de l'avenir artistique, culturel et politique pour les différents pays d’Afrique.

Le Festival de Berlin se concentrera sur la production future de la culture et de la connaissance en Afrique. Il spéculera sur la façon dont la connaissance est créée en Afrique et aussi sur comment l'avenir du la culture continentale pourrait évoluer. À la lumière de cela, les représentants européens et africains seront présents au Festival, pour présenter des éléments de liaison entre l'Ouest et la culture africaine et de expliquer comment les deux cultures s’influencent mutuellement.

 

Le programme 

SAVVY Contemporary
Plantagenstraße 31
13347 Berlin 

A.K (www.lepetitjournal.com/berlin) - Dimanche 03 juillet 2016

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

CULTURE - Congrès sur la littérature africaine contemporaine

 

La  "Deutsche Africa Stiftung" organise, les 9 et 10 juin au Theater im Aufbau Haus de Berlin, un congrès sur la littérature africaine contemporaine.

Ce congrès appelé “Nous avons besoin de nouvelles histoires” est l’occasion de faire découvrir la littérature africaine qui est riche mais pas assez connue ni diffusée. Les auteurs sont très rarement traduits en allemand et pour ceux qui auraient cette chance, les délais de publications sont assez long. Pendant deux jours, ce congrès a pour ambition d’augmenter l’attention accordée à la littérature africaine contemporaine à travers des lectures, des discussions et des présentations d'auteurs.

SALON DE MUSIQUE – Des concerts à la mode parisienne au sein d'un des plus anciens bars de Friedrichshain

Tous les premiers vendredis du mois, Mario et Nils invitent à Berlin un artiste international pour animer leurs soirées « Salon de Musique ». Leur concept ? Proposer dans une ville à l’offre culturelle démesurée, des concerts intimes et acoustiques, en s’inspirant de leur expérience parisienne

#FFW15 - Entretien avec la réalisatrice de La Belle Saison, film de clôture du festival

La quinzième édition de la Semaine du Film français de Berlin s'est terminée le mardi 15 décembre dernier avec la projection de La Belle Saison de Catherine Corsini. La réalisatrice s'est dit ravie de clôturer le festival et a accepté d'accorder une interview au www.lepetitjournal.com/berlin

YALTA CLUB- « Berlin, c'est la ville où nous avons le plus joué, c'est la ville number 1 »


En concert jeudi dernier au Magnet Club, le groupe Yalta Club, composé de six musiciens, n'est pas venu à Berlin en terre inconnue. Le groupe se représentait devant le public berlinois pour, au moins, la dixième fois et, c'est dans une ambiance très festive que le groupe a retrouvé un de ses publics préférés. Après un concert aussi bien animé par les musiciens que les fans entonnant les paroles des chansons, cette soirée s'est clôturée par un bœuf musical réalisé au milieu de salle, entouré du public du Magnet club. Acclamé pour tout le monde, le Yalta Club a su marqué son retour à Berlin, une ville où les membres se sentent comme chez eux. Juste après le concert, deux membres du groupe, Jeff et Nicolas, ont accordé un moment au LPJ/Berlin dans la backstages afin de répondre à nos questions

BERLINER LISTE-Le salon d'art contemporain se poursuit tout le week-end

Le salon d'art contemporain berlinois, Berliner Liste, a débuté jeudi à la Postbahnhof. Ouvert à partir de 13h, ce salon permet à des artistes internationaux d'exposer leurs œuvres aux professionnels et amateurs dans l'idée de créer des contacts et d'obtenir un retour sur leurs œuvres, pas toujours réceptionnées de la même façon d'un pays un autre. Plusieurs français participent à cet événement, dont Kristian Desailly et Gilles Grimon, que le Petit Journal de Berlin a rencontré

WEISSENSEE KREATIVSTADT- "ECC, une mini ville d’artistes à l’intérieur de Berlin"

A Weissensee 400 artistes originaires de plus de 60 pays se partagent les vastes bâtiments et étendues de verdure appartenant à l’ECC (European Creative City). Ouvert en 2005 grâce à Peer Pette, le plus grand atelier artistique de Berlin, si ce n'est d'Allemagne ou d'Europe, attire chaque année de nombreux curieux du monde artistique et culturel

Berlin
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.

GWENAELLE DE BIZEMONT - "Dubaï nous offre la possibilité d’entreprendre"

Femme d’expatriée, ayant vécu dans six pays différents en vingt ans, Gwenaëlle de Bizemont pose ses valises en 2005 à Dubaï. Entrepreneuse depuis toujours avec la création de huit (!) sociétés à son actif, Gwenaëlle nous parle de son dernier projet et de sa vision du monde des affaires à Dubaï. 
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine