CREMATION – Une forte tendance en Allemagne

La crémation trouve de plus en plus d’adeptes en Allemagne où elle a atteint en 2011 un taux de 50,5%. Le point sur une technique funéraire devenue en quelques années un phénomène de société

Melaten-Friedhof, Cologne

Pratique marginale il y a 30 ans, l’incinération funéraire connaît depuis quelques années un succès croissant.
En France, plus de 30% des obsèques se font par incinération contre 0,5% en 1980, tandis qu’en Allemagne la crémation atteint un taux de 50,5%.
Selon la fédération allemande des pompes funèbres, les inhumations par crémation ont dépassé pour la première fois en 2011 les enterrements classiques en Allemagne, avec une proportion de 50,5% de crémations contre 49,5% d'enterrements.
Dans certains pays européens, le taux de crémation est très élevé : plus de 73% au Royaume-Uni et plus de 85% en Suisse.

Raisons financières et écologiques
"Cet intérêt croissant pour la crémation s’explique par son coût généralement moins élevé qu’un enterrement classique, explique Oliver Wirthmann, directeur de l’Observatoire allemand de la sépulture, et la volonté de ne pas "peser" sur l’avenir de ceux qui restent avec l’entretien d’une tombe".
Cette préférence est liée aussi aux pratiques religieuses. Le choix de la crémation est beaucoup plus fréquent chez les non-croyants et les non-pratiquants. Par ailleurs, la crémation est perçue comme plus écologique qu’une inhumation, ce qui n’est pas forcément le cas.
Il existe actuellement environ 140 crématoriums en Allemagne. Le choix de la crémation poursuit sa progression, surtout dans le nord qui est fortement protestant, et davantage en ville.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/cologne) Mercredi 31 octobre 2012





 
Berlin

RESEAUX SOCIAUX - La revue de presse décalée du dimanche 26 juin 2016

Tous les dimanches, lepetitjournal.com de Berlin vous propose un tour d’horizon des images et informations les plus originales et décalées vues sur les réseaux sociaux. Au programme de votre nouveau rendez-vous hebdomadaire : le Brexit évidemment, encore et toujours l'Euro de football !
Une internationale

BERNARD PIVOT – "La fermeture des Instituts Français à l’étranger est un drame"

Le journaliste et écrivain Bernard Pivot était invité des Rencontres littéraires, organisées par l’Alliance Française à Paris. Celui qui a commencé à voyager à travers les livres lorsqu’il était enfant en dévorant son dictionnaire du Petit Larousse, en dit plus sur sa vision de la langue française et l’intérêt de promouvoir la francophonie à travers le monde.
Actu internationale
En direct d'Europe
Berlin - Actualité Allemagne

BREXIT - Le meilleur de la presse allemande

La presse allemande a été très inspirée par la campagne du Brexit. Que cela soit avant ou après le vote, les plus grands quotidiens…
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine