CREMATION – Une forte tendance en Allemagne

La crémation trouve de plus en plus d’adeptes en Allemagne où elle a atteint en 2011 un taux de 50,5%. Le point sur une technique funéraire devenue en quelques années un phénomène de société

Melaten-Friedhof, Cologne

Pratique marginale il y a 30 ans, l’incinération funéraire connaît depuis quelques années un succès croissant.
En France, plus de 30% des obsèques se font par incinération contre 0,5% en 1980, tandis qu’en Allemagne la crémation atteint un taux de 50,5%.
Selon la fédération allemande des pompes funèbres, les inhumations par crémation ont dépassé pour la première fois en 2011 les enterrements classiques en Allemagne, avec une proportion de 50,5% de crémations contre 49,5% d'enterrements.
Dans certains pays européens, le taux de crémation est très élevé : plus de 73% au Royaume-Uni et plus de 85% en Suisse.

Raisons financières et écologiques
"Cet intérêt croissant pour la crémation s’explique par son coût généralement moins élevé qu’un enterrement classique, explique Oliver Wirthmann, directeur de l’Observatoire allemand de la sépulture, et la volonté de ne pas "peser" sur l’avenir de ceux qui restent avec l’entretien d’une tombe".
Cette préférence est liée aussi aux pratiques religieuses. Le choix de la crémation est beaucoup plus fréquent chez les non-croyants et les non-pratiquants. Par ailleurs, la crémation est perçue comme plus écologique qu’une inhumation, ce qui n’est pas forcément le cas.
Il existe actuellement environ 140 crématoriums en Allemagne. Le choix de la crémation poursuit sa progression, surtout dans le nord qui est fortement protestant, et davantage en ville.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/cologne) Mercredi 31 octobre 2012





Berlin
Actualité Allemagne
A la une

PARTIR A L'ÉTRANGER - Le PVT, la formule qui cartonne chez les jeunes !

En 2013, près de 40.000 jeunes Français sont partis à l’étranger dans le cadre du Programme Vacances-Travail (PVT), également appelé Working Holiday Visa (WHV). Si ce programme les a séduits, c’est parce qu’il permet d’envisager toutes sortes de projets (voyage, travail, bénévolat, cours de langue…) dans des pays et régions où il n'est habituellement pas facile de partir travailler.
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

PARTIR A L'ÉTRANGER - Le PVT, la formule qui cartonne chez les jeunes !

En 2013, près de 40.000 jeunes Français sont partis à l’étranger dans le cadre du Programme Vacances-Travail (PVT), également appelé Working Holiday Visa (WHV). Si ce programme les a séduits, c’est parce qu’il permet d’envisager toutes sortes de projets (voyage, travail, bénévolat, cours de langue…) dans des pays et régions où il n'est habituellement pas facile de partir travailler.

COACHING – Maman expatriée : comment gérer le syndrome du nid vide ?

Les enfants sont partis, mon conjoint est très pris par ses fonctions et je continue à ses côtés notre vie d’expatriés. Je n’ai pas travaillé depuis des années, car mon métier c’était le plus beau métier du monde : celui de Maman. Aujourd’hui, je suis seule, les murs résonnent et le silence me pèse. Quelle femme n’a pas connu ce qu’on appelle le "syndrome du nid vide ?" comment gérer l’absence et retrouver un projet qui fait sens une fois que les enfants ont pris leur envol ?
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.