GASTRONOMIE - Ferran Adrià va lancer un restaurant nippo-péruvien à Barcelone, mi-janvier

Empêtré dans une sombre affaire d'escroquerie, le célèbre chef cuisinier catalan est en passe de revenir en pleine lumière. Ferran Adrià va en effet ouvrir un restaurant mi-japonais, mi-péruvien, courant janvier à Barcelone, en compagnie de son frère, Albert. Ce futur temple de la gastronomie aurait germé lors d'un voyage commun au Pérou, pays imprégné des coutumes asiatiques à la suite de nombreuses migrations nippones. Le nom serait déjà trouvé : il s'agira du Pakta. On pourra y déguster des sushis et autres mets japonais, comme des plats péruviens. Ce nouvel établissement n'a pas pour vocation de remplacer El Bulli, fermé il y a plus d'un an, selon le chef catalan, qui a par ailleurs prévu l'ouverture de deux restaurants à Londres et à Barcelone l'an prochain.

Damien LEMAÎTRE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 12 novembre 2012

Inscrivez vous à notre newsletter gratuite

Barcelone

JEROME BONNAFONT - "On peut aimer plusieurs pays à la fois, mais on n'a qu'une patrie"

jérôme bonnafont, ambassadeur de France en Espagne
Dans le cadre de l'atelier de journalisme animé au Lycée français de Madrid par lepetitjournal.com et le directeur du cycle 3, en collaboration avec l'équipe pédagogique, dix élèves de CM2 ont interviewé début juin l'Ambassadeur de France en Espagne, à la Chancellerie. Les enfants ont pu échanger sur la représentation de la France à l'étranger et l'actualité franco-espagnole. Une véritable plongée dans l'univers de la diplomatie donc, avec…
Actualité Espagne

JEROME BONNAFONT - "On peut aimer plusieurs pays à la fois, mais on n'a qu'une patrie"

jérôme bonnafont, ambassadeur de France en Espagne
Dans le cadre de l'atelier de journalisme animé au Lycée français de Madrid par lepetitjournal.com et le directeur du cycle 3, en collaboration avec l'équipe pédagogique, dix élèves de CM2 ont interviewé début juin l'Ambassadeur de France en Espagne, à la Chancellerie. Les enfants ont pu échanger sur la représentation de la France à l'étranger et l'actualité franco-espagnole. Une véritable plongée dans l'univers de la diplomatie donc, avec découverte et respect du protocole, et même accès à (quelques) secrets divulgués en "off"... Au cours de l'interview, les élèves auront mesuré le poids des responsabilités inhérentes à la profession, sans perdre de vue pour autant l'enfant de leur âge qui, il y a une quarantaine d'années, a décidé que quand il serait grand, il serait ambassadeur
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

INTERNATIONALISATION – Les PME-ETI disent « oui »

L’internationalisation ne se limite pas aux grands groupes et concerne de plus en plus les PME (Petites et Moyennes Entreprises) et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire) françaises. Elles sont chaque année plus nombreuses à sauter le pas et à vanter les mérites de l’extension de leur activité à l’étranger. 

ALAIN BENTEJAC – "La compétitivité est un enjeu majeur"

Le Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CNCCEF) est un réseau mondial d’entrepreneurs français ayant une expérience à l’international. Les CCE sont présents dans 140 pays. Alain Bentéjac en est le Président. Il a pour mission principale de conseiller les pouvoirs publics et de promouvoir l’attractivité du secteur privé français.
Expat - Politique

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Etude sur le vote par Internet, le cas de la République Tchèque

En 2014, les Français de l'étranger ont à nouveau pu voter par Internet. Si ce moyen est de plus en plus utilisé, l'abstention reste en hausse. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Alix Guillard a utilisé les données collectées sur sa circonscription de Prague pour y voir plus clair. Curieux sur le fonctionnement des nouvelles technologies en général, Alix Guillard s'intéresse au vote par Internet depuis 2011; il a été suppléant aux élections législatives de 2012 et candidat à l'élection partielle de 2013.

ANNE-MARIE DESCOTES – "Il est nécessaire de prendre en compte les enjeux globaux du développement"

Anne-Marie Descotes est la Directrice Générale à la Mondialisation, au Développement et aux partenariats (DGM) du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI). Nommée par Laurent Fabius à l’été 2013, elle a notamment pour mission d’étendre la diplomatie économique de la France. Lepetitjournal.com l’a rencontrée en pleine préparation de la COP21, la conférence du Bourget sur le climat
Magazine