GASTRONOMIE - Ferran Adrià va lancer un restaurant nippo-péruvien à Barcelone, mi-janvier

Empêtré dans une sombre affaire d'escroquerie, le célèbre chef cuisinier catalan est en passe de revenir en pleine lumière. Ferran Adrià va en effet ouvrir un restaurant mi-japonais, mi-péruvien, courant janvier à Barcelone, en compagnie de son frère, Albert. Ce futur temple de la gastronomie aurait germé lors d'un voyage commun au Pérou, pays imprégné des coutumes asiatiques à la suite de nombreuses migrations nippones. Le nom serait déjà trouvé : il s'agira du Pakta. On pourra y déguster des sushis et autres mets japonais, comme des plats péruviens. Ce nouvel établissement n'a pas pour vocation de remplacer El Bulli, fermé il y a plus d'un an, selon le chef catalan, qui a par ailleurs prévu l'ouverture de deux restaurants à Londres et à Barcelone l'an prochain.

Damien LEMAÎTRE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 12 novembre 2012

Inscrivez vous à notre newsletter gratuite

 
Barcelone

VÉHICULE - 5 raisons de passer à l'électrique en Catalogne

La circulation de véhicules en ville et la pollution atmosphérique qui en découle sont devenus des problèmes majeurs de la vie urbaine, et de nouveaux défis à relever pour les autorités qui veulent des villes plus vertes. La région tente d'inciter les habitants à délaisser les véhicules polluants pour se retourner vers des véhicules électriques ou hybrides. Au-delà de l'aspect écologique, le consommateur trouvera plusieurs avantages à se lancer…
Actualité Espagne
Une internationale

RESEAU PSY EXPAT – Trouver un psy francophone à l'étranger

Comment être accompagné dans sa mobilité si l’on a besoin d’un suivi psychologique ? Créé par deux psychologues expatriées en Asie, Réseau PsyExpat est une plateforme à but non lucratif qui facilite la recherche de thérapeutes francophones partout dans le monde et les échanges entre professionnels
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine