25N - Artur Mas accusé de corruption à la veille des élections catalanes

La campagne est montée d'un ton ce week-end. Le président sortant du gouvernement catalan, Artur Mas, a été accusé de corruption par le journal madrilène El Mundo. Barcelone a aussitôt crié au complot. Le Premier ministre Mariano Rajoy s'en est mêlé...

(Photo Creative Commons Convergenciaiunio)

À une semaine du scrutin, la campagne électorale catalane a pris une dimension sulfureuse ce week-end. Le quotidien madrilène El Mundo, réputé pour être proche du gouvernement conservateur, a publié un article mettant en cause le président de l'exécutif catalan, Artur Mas, accusé de détournements de fonds et de financement illégal de son parti, la coalition au pouvoir Convergence et Union (CiU). Une enquête pour corruption aurait été ouverte par la police judiciaire à Madrid, ce qu'est en train de vérifier le ministère de l'Intérieur espagnol. D'abord muet, le leader catalan a répliqué en annonçant qu'il allait porter plainte pour diffamation. "C'est un tissu de mensonges, un montage destiné à me déstabiliser en pleine campagne électorale", a-t-il lancé.

137 millions d'euros cachés dans des comptes en Suisse et au Liechtenstein ?

Les faits remonteraient à l'année 2008, moment où éclate l'affaire "Palau de la música". La police judiciaire met alors au jour un vaste réseau de financement occulte dans la construction du Palais de la Musique de Barcelone, auquel auraient donc contribué quatre années plus tard l'actuel président du gouvernement de la Generalitat, Artur Mas, ainsi que son prédécesseur, Jordi Pujol. El Mundo révèle en effet, citant une source de la police judiciaire, l'existence de cinq comptes en Suisse et au Liechtenstein, détenus par les familles des leaders catalans. Au total, ce serait 137 millions d'euros qui y auraient été placés en provenance de l'entreprise qui a réalisé les travaux. Artur Mas a formellement démenti au cours d'un meeting samedi : "Avec ma famille, nous avons seulement deux comptes bancaires, et ils se trouvent ici, en Catalogne." Jordi Pujol, lui, a annoncé qu'il allait porter plainte pour calomnie contre le journal El Mundo. L'enquête est en cours...

Mariano Rajoy : "Artur Mas nuit à l'image du pays"
Déjà, en novembre 2010, à quatre jours des précédentes élections au Parlement de Catalogne, El Mundo avait consacré un article à des comptes prétendument détenus par le père d'Artur Mas - qui s'appelle lui-même Artur -, en Suisse et au Liechtenstein. À l'époque, l'affaire avait secoué la région mais n'avait pas influencé le scrutin final, remporté par l'actuel leader de la coalition souverainiste au pouvoir. Ce dernier affrontement montre en tout cas toute la rivalité, pour ne pas dire l'hostilité, qui règne actuellement entre Barcelone et Madrid. Hier, à Gérone, au cours d'un meeting de soutien à la candidate du Parti populaire et adversaire désignée d'Artur Mas, Alicia Sanchez-Camacho, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a accusé le président du gouvernement catalan de "nuire" à l'image du pays et de générer de "l'instabilité" sur les marchés, alors que selon lui, un responsable politique ferait "mieux de régler des problèmes plutôt que d'en créer". Ambiance...

Artur Mas prétend que c'est la dernière fois que Madrid pourra l'atteindre
Pour rappel, les électeurs catalans sont appelés à voter dimanche 25 novembre pour choisir les 135 députés qui les représenteront au Parlement de la Generalitat pour les quatre prochaines années. En octobre, Artur Mas, président-candidat sortant, avait anticipé ces élections de deux ans pour accélérer son projet souverainiste face à l'opposition de Madrid. Les premiers indicateurs laissent penser que les desseins du leader catalan devraient être largement confortés, mais qu'il aura du mal à obtenir une majorité absolue au Parlement. Artur Mas a d'ores et déjà annoncé qu'un référendum sur la souveraineté catalane serait envisageable en 2014. Dimanche, au cours d'un meeting à Barcelone, il s'est présenté comme "le dernier président de Catalogne que l’État central peut essayer de détruire puisque la prochaine fois (les prochaines élections régionales, ndlr), la Catalogne ne dépendra plus de l’État espagnol".

Damien LEMAÎTRE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 19 novembre 2012


Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

 
Barcelone

SORTIES - Coup de cœur pour les concerts intimes et secrets de Barcelone

Barcelone est une ville où la culture brille, où concerts et expositions se multiplient pour satisfaire tous les goûts et toutes les curiosités. Depuis quelques mois on observe une nouvelle tendance auprès des amateurs de musique qui recherchent des concerts privilégiés, moins conventionnels, et parfois même secrets pour vivre de nouvelles expériences musicales
Actualité Espagne

VACANCES – Français et Espagnols seront moins nombreux à partir cet été

Comme dans une bonne partie des pays européens, les intentions de départs en vacances pour cet été sont en baisse chez les Français (-6%) comme chez les Espagnols (-11%). Une tendance qui s'explique principalement par la diminution du pouvoir d'achat. Le risque d'attentats est également une préoccupation grandissante chez les vacanciers.
Une internationale

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Rome - Actualité

LA PHOTO DU MOIS - Les parapluies

Parler de la pluie et du beau temps, quel ennui! Mais tout de même, ma première année à Rome presque terminée, je souris. Dans la ville…
Expat
Expat - Emploi

FUITE DES CERVEAUX – Est-ce qu’elle fragilise la France ?

La fuite des cerveaux semble inéluctable, c’est ce qu’indiquent deux chercheurs dans une note inédite présentée au Conseil d’analyse économique et social. Le nombre d’actifs français partis à l’étranger aurait doublé entre 2006 et 2011 mais les auteurs de la note relativisent le phénomène et proposent des solutions pour accompagner cette évolution et tirer profit de la mobilité internationale. 

EMPLOI — La Suède, paradis du travail pour les femmes ?

Entre 2013 et 2015, le nombre de plaintes pour discrimination sexuelle déposées auprès de l’agence publique chargée de ce sujet, a presque baissé de moitié (450 et 290 plaintes, respectivement). Paradoxalement, ce sont les hommes qui portent le plus plainte, à 51-52% des affaires enregistrées ! Cela signifierait-il que les femmes sont arrivées à une position égale, voire dominante, par rapport aux hommes, sur le marché du travail suédois ?
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL - « Pourquoi la France pourrait dire non au TTIP »

Matthias Fekl, Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a la semaine dernière déclaré officiellement l’opposition de la France au TTIP en l'état. Mais qu’est ce que le TTIP ? Retour sur l’historique et la nature de ce traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Un article de notre édition de Rome
Magazine