XXII SOMMET IBÉRO-AMÉRICAIN - L’Amérique latine d'égale à égale avec l'Espagne

C'est l'un des corolaires de la crise politico-économique que traverse l'Espagne : freinée dans sa course à la croissance, la neuvième puissance mondiale voit se rapprocher ses anciennes colonies dans la compétition internationale. Vendredi et samedi à Cadix, en Andalousie, une vingtaine de pays d'Amérique latine viendront démontrer leur bonne santé économique aux yeux de la "vieille Europe", dans le cadre du XXIIe sommet ibéro-américain

VIII Conférencea Iberoamericaine des Ministres de l'Emploi et de la Sécurité Sociale
(Photo Archives Ministerio de Empleo y Seguridad Social)

L’Amérique latine d'égale à égale avec l'Espagne. Qui l'aurait cru il y a vingt et un ans, quand le premier sommet politique ibéro-américain avait pour simple intention de forger une communauté entre les anciennes métropoles ibériques (Portugal comprise) et leurs ex-colonies américaines sans remettre en cause les positions ? A cette époque-là, l'Espagne ne connaissait pas la crise, l'Amérique latine balbutiait son économie. Deux décades plus tard, ce sont des trajectoires inverses qui opposent les deux blocs politiques unis par une même langue et un héritage culturel commun : le "Nouveau Monde" foisonne de richesses quand la "vieille Europe" tangue dangereusement.

Vers des relations bilatérales plus équilibrées
Dans ce contexte, le XXIIe sommet ibéro-américain va s'ouvrir ce vendredi à Cadix, la belle andalouse aux yeux de velours. De nombreux chefs d’États et de gouvernements sont attendus, à commencer par le roi d'Espagne Juan Carlos, qui inaugurera ces deux jours de sommet politique annuels. Le Premier ministre Mariano Rajoy devrait présenter ce congrès comme celui de la rénovation des relations ibéro-américaines, non plus d'ex-métropole à ex-colonies mais d'égal à égal, ce qui marque un tournant dans les relations bilatérales entre les deux continents.



La crise diplomatique de l'an dernier au rayon des vieux souvenirs

Déjà l'année dernière, onze chefs d’États de pays d'Amérique latine avaient plus ou moins snobé le sommet d'Asunción, au Paraguay, montrant ainsi un signe d'irrévérence à leur ancienne métropole qu'il fallait comprendre comme un signe d'émancipation : parmi les absents figuraient la Brésilienne Dilma Rousseff, l'Argentine Cristina Fernandez de Kirchner, le Vénézuélien Hugo Chavez, le Colombien Juan Manuel Santos et le Cubain Raul Castro. El Pais avait alors titré : "L’Amérique latine tourne le dos à l'Europe." Cette année, la chef de gouvernement argentin a déjà fait savoir qu'elle ne se déplacerait pas en Andalousie pour des raisons de santé (elle souffre d'hypertension artérielle chronique). Hugo Chavez et Raul Castro, eux, n'ont toujours pas fait savoir s'ils assisteraient aux échanges, mais leur silence laisse à penser qu'ils ne viendront pas. Les autres dirigeants d'Amérique latine devraient être de la partie, ce qui laisse envisager que la crise diplomatique est terminée.

La question de la coopération économique au centre des débats
Les relations ibéro-américaines sont donc en voie de stabilisation. Et c'est un bon signe car les deux blocs politiques sont inter-dépendants dans leur économie : l'Espagne puise chaque année ses matières premières dans les mines du Brésil ou les forêts d'Amazonie quand les pays d'Amérique latine scrutent chaque jour avec un œil inquiet l’essoufflement de la société de consommation européenne, préjudiciable pour la croissance de leurs PIB (estimée globalement à 5% ces dernières années). Ce n'est pas un hasard si la question d'une meilleure coopération économique sera au centre des débats pendant ces deux jours de discussion. Reste à savoir si ce regain de travaux en commun sera suivi d'actes concrets. Le sommet ibéro-américain, faute d'avancées significatives ces dernières années, était menacé d'extinction. En cette fin de semaine, il en ira de sa bonne continuité : on parle déjà de le rendre bisannuel.

Damien LEMAÎTRE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 14 novembre 2012

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Barcelone

J’AI TESTE POUR VOUS – Ma petite épicerie, à Barcelone

sortir, Ma petite épicerie,commerces d’alimentation,épicerie de quartier française, Barcelone, lepetitjournal.com, Espagne
Au mois de Décembre dernier, s’inaugurait une épicerie à Barcelone, bien différente des petits commerces d’alimentation catalans : "Ma petite épicerie" nous replonge dans l’univers de notre épicerie de quartier française. L’occasion de retrouver des produits typiquement français
Actualité Espagne

ECO – L’Espagne bat tous les records d’exportation en 2014

export espagne
L’an dernier l’Espagne a vu ses ventes à l'étranger augmenter de 2,5% et pour la première fois dépasser les 240 milliards d'euros. Ces chiffres publiés la semaine dernière par le ministère de l’Économie révèlent un excellent résultat qui permet de maintenir le déficit de la balance commerciale à 24,4 milliards d’euros. Car les importations progressent elles aussi (+5,7%)
A la une

ERIC TOLEDANO & OLIVIER NAKACHE - "On n´est pas des garçons pudiques"

http://www.lepetitjournal.com/madrid/communaute/150-cin-madrid/128078-adolfo-blanco-qlindustrie-espagnole-du-cinema-doit-sinspirer-de-ce-qui-se-fait-en-franceq
Après le succès planétaire d’Intouchables, le film en langue française qui a fait le plus d´entrées dans l´histoire du cinéma mondial, Eric Toledano et Olivier Nakache présentent en Espagne leur nouveau film. "Samba" est une comédie sociale, interprétée par Omar Sy, qui a déjà séduit plus de 3 millions de spectateurs en France. Sympathiques, blagueurs et extrêmement modestes, Toledano et Nakache ont répondu à nos questions à la Résidence de…
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Que sont devenus les anciens lauréats ?

A quelques semaines de la 3ème cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, qui se déroulera sous les dorures du Quai d’Orsay le 17 mars prochain, lepetitjournal.com vous propose de revenir sur le parcours des lauréats 2014 depuis la remise de leur trophée. DJ, entrepreneur, chercheur, judoka… Ces Français de l’étranger avaient été choisis par le jury pour leur parcours atypique et leur engagement. Un an après l’euphorie de la remise de trophées, ils font le bilan. 
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENDRE EN THAÏLANDE - Une image de carte postale

La Thaïlande c'est LA destination touristique en Asie du Sud-Est. Bien connu pour ses plages de sable blanc, et avec une réputation sulfureuse, le royaume de Siam héberge la plus grande communauté française de la région. Mais qui sont ceux qui se sont installés au pays du sourire ? Un reportage vidéo du WProject
Expat - Politique

LOI MACRON – Qu’en pensent les députés des Français de l’étranger ?

Redoutant d'être mis en minorité à l'Assemblée, Manuel Valls a choisi hier de passer en force en utilisant l'arme du 49-3 pour faire adopter la Loi Macron. Trois députés des Français de l’étranger se sont illustrés dans les débats, souvent à contre-courant par rapport à leur camp. Voici leurs réactions 

DIPLOMATIE CULTURELLE - Alliance Française et Institut Français : qui est qui ?

Composante majeure du rayonnement français, la diplomatie culturelle peut compter entre autres sur le réseau de l’Institut Français et celui des Alliances Françaises pour la promotion et la diffusion de la langue et de la culture françaises à travers le monde. Si leur action est complémentaire, l’existence de ces deux acteurs conduit parfois à un manque de lisibilité.
Magazine
Francophonie

PHILOSOPHIE - Michel Foucault à Rio, ses conférences de 1973 (2/4)

Invité par l’université pontificale catholique de Rio du 21 au 25 mai 1973, Michel Foucault a donné une série de conférences dont l´objet était "La vérité et les formes juridiques". Suite de l'intervention du philosophe sur la confiscation du pouvoir judiciaire par l’Etat.

PAROLE DE BLOGUEURS – Berlin Gourmandise et Coralie Bakery, pour les amoureux de pâtisseries

Pendant deux années, Coralie, avec l'aide de son amie Inga, a organisé des événements gourmands dans la capitale allemande en se basant sur le modèle américain « Les Pop Up Bakery ». Entre temps, la jeune femme a appris qu'elle allait avoir un enfant et a donc décidé de mettre en « stand by » le blog Gourmandise Berlin sur lequel était diffusé ces « Pop up ». Mais pour ne pas laisser en reste les amateurs de pâtisseries à la française, Coralie a créé un nouveau blog, Coralie Bakery, sur lequel elle partage ses recettes originales et appétissantes