MERCE 2012 - Programme des festivités... avec deux DJ français aux platines

Barcelone, vendredi 21 septembre 2012, 10 heures du matin… top départ ! C’est parti pour quatre jours fériés d’intenses festivités dans toutes les rues de la belle catalane, capitale de la fiesta. La crise, le chômage ? On s’en fiche ! Du vendredi 21 au lundi 24 septembre, oubliez tous les soucis : pendant quatre jours, faites la fête !

Immense festival de rue
La Mercè, c’est une tradition catalane qui transforme la ville en immense festival de rue. Chaque année, à la fin du mois de septembre, des milliers de personnes venus de tous les continents sont attendus pour faire un dernier adieu à la saison estivale. Jour et nuit, des centaines d’animations prennent place dans les rues de la ville. Défilés de géants, tours humaines, courses de dragons cracheurs de feu, concerts, spectacles de danse, gratuité des musées… un programme surprenant de richesse et de diversité.

Pourquoi la fête de la Mercè ?
Le 24 septembre 1218, la vierge Mercédes, communément appelée Mercè, apparaît à trois personnes : au Roi Jaume I, à Sant Pere Nolasc et à Sant Ramon de Penyafor. En 1868, le pape Pie IX reconnaît officiellement la vierge Mercè comme la sainte patronne de la ville de Barcelone. Une trentaine d’années plus tard, en 1902, ce jour est commémoré par des festivités dans toutes les rues de la ville.

Les immanquables de la Mercè
Si la Mercè amène son lot de nouveautés, pour le plaisir de tous, elle n’oublie pas pour autant de faire une large place aux animations plus traditionnelles, coqueluches du public.
Les Castellers (lieu : Plaça de Sant Jaume) : un des moments phare de la Mercè. Les Castellers sont des tours humaines à plusieurs niveaux dont le but est de hisser un enfant au sommet.
Le Correfoc (lieux : Porta Cambo, Avenida Francesc Cambo, Plaza de Antoni Maura, Via Laietana, Plaza de Antoni Lopez et Consolat de Mar) : des dragons et des diables parcourent les rues en crachant des étincelles ou en lançant des pétards. Il est conseillé d’y assister vêtu d’un vêtement à manches longues car la foule est susceptible de recevoir des étincelles.
Les Gigantes (lieu : Plaza de la Mercé, la cathédrale de Barcelone et la Plaza de Sant Jaume) : des géants déguisés en roi, reine ou noble défilent lentement dans les rues de la capitale de la Catalogne, pour le plus grand bonheur des plus petits.

La France représentée
Les français ne seront pas en reste puisque pour le BAM (Barcelona Accio Musical), deux représentants de la scène française animeront les soirées catalanes. Il s’agit de Simon Delacroix, plus connu sous le nom de "The Toxic Avenger". Un producteur parisien de son électro que vous pourrez retrouver samedi à 3 heures, au Parc del Forum. Le deuxième français s’appelle Yoann Lemoine, "Woodkid" pour les intimes. Amateurs de son pop-électro, rendez-vous plaça Reial, dimanche à 00h30. Bien entendu, ces deux concerts seront gratuits.

Alors n’hésitez plus, réservez votre week-end et venez profitez de la fête de la Mercè !

Arnaud ROY (www.lepetitjournal.com-Espagne) Jeudi 20 septembre 2012

Le programme officiel sur : http://merce.bcn.cat/es

Barcelone
Actualité Espagne
A la une

GUILLAUME CANET / CEDRIC ANGER - "C’est un serial killer assez inédit dans le genre"

La prochaine fois, je viserai le cœur s’inspire de l’affaire Alain Lamare. Les faits ont lieu dans l’Oise entre 1978 et 1979. Un maniaque agresse et tue plusieurs auto-stoppeuses. La police et la gendarmerie peinent à trouver l’homme qui échappe à tous les barrages. Chose qui lui est dans un premier temps facile puisqu’il s’agit en fait d’un jeune gendarme modèle qui enquête sur ses propres crimes. Notre édition de Londres a rencontré le…
France/Monde
En direct d'Europe
Cologne - Actualité Allemagne

STATISTIQUES – L’Allemagne en chiffres

Quelle est la surface moyenne d’un logement pour un ménage ? Quelle quantité de viande est consommée par an et par habitant ? Le temps…
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie