MERCE 2012 - Programme des festivités... avec deux DJ français aux platines

Barcelone, vendredi 21 septembre 2012, 10 heures du matin… top départ ! C’est parti pour quatre jours fériés d’intenses festivités dans toutes les rues de la belle catalane, capitale de la fiesta. La crise, le chômage ? On s’en fiche ! Du vendredi 21 au lundi 24 septembre, oubliez tous les soucis : pendant quatre jours, faites la fête !

Immense festival de rue
La Mercè, c’est une tradition catalane qui transforme la ville en immense festival de rue. Chaque année, à la fin du mois de septembre, des milliers de personnes venus de tous les continents sont attendus pour faire un dernier adieu à la saison estivale. Jour et nuit, des centaines d’animations prennent place dans les rues de la ville. Défilés de géants, tours humaines, courses de dragons cracheurs de feu, concerts, spectacles de danse, gratuité des musées… un programme surprenant de richesse et de diversité.

Pourquoi la fête de la Mercè ?
Le 24 septembre 1218, la vierge Mercédes, communément appelée Mercè, apparaît à trois personnes : au Roi Jaume I, à Sant Pere Nolasc et à Sant Ramon de Penyafor. En 1868, le pape Pie IX reconnaît officiellement la vierge Mercè comme la sainte patronne de la ville de Barcelone. Une trentaine d’années plus tard, en 1902, ce jour est commémoré par des festivités dans toutes les rues de la ville.

Les immanquables de la Mercè
Si la Mercè amène son lot de nouveautés, pour le plaisir de tous, elle n’oublie pas pour autant de faire une large place aux animations plus traditionnelles, coqueluches du public.
Les Castellers (lieu : Plaça de Sant Jaume) : un des moments phare de la Mercè. Les Castellers sont des tours humaines à plusieurs niveaux dont le but est de hisser un enfant au sommet.
Le Correfoc (lieux : Porta Cambo, Avenida Francesc Cambo, Plaza de Antoni Maura, Via Laietana, Plaza de Antoni Lopez et Consolat de Mar) : des dragons et des diables parcourent les rues en crachant des étincelles ou en lançant des pétards. Il est conseillé d’y assister vêtu d’un vêtement à manches longues car la foule est susceptible de recevoir des étincelles.
Les Gigantes (lieu : Plaza de la Mercé, la cathédrale de Barcelone et la Plaza de Sant Jaume) : des géants déguisés en roi, reine ou noble défilent lentement dans les rues de la capitale de la Catalogne, pour le plus grand bonheur des plus petits.

La France représentée
Les français ne seront pas en reste puisque pour le BAM (Barcelona Accio Musical), deux représentants de la scène française animeront les soirées catalanes. Il s’agit de Simon Delacroix, plus connu sous le nom de "The Toxic Avenger". Un producteur parisien de son électro que vous pourrez retrouver samedi à 3 heures, au Parc del Forum. Le deuxième français s’appelle Yoann Lemoine, "Woodkid" pour les intimes. Amateurs de son pop-électro, rendez-vous plaça Reial, dimanche à 00h30. Bien entendu, ces deux concerts seront gratuits.

Alors n’hésitez plus, réservez votre week-end et venez profitez de la fête de la Mercè !

Arnaud ROY (www.lepetitjournal.com-Espagne) Jeudi 20 septembre 2012

Le programme officiel sur : http://merce.bcn.cat/es

Barcelone

GERARD MENVUÇA – Les gagnants du concours ABC du nom espagnol le plus bizarre

gérard menvuça
En Espagne, la tradition veut que l’on porte deux noms de famille, un patronyme composé de celui du père et de celui de la mère. Cet assemblage onomastique peut parfois donner lieu à des combinaisons particulièrement amusantes. Ainsi, le 10 février, le très sérieux quotidien ABC lançait le concours du patronyme le plus original. Les noms des heureux gagnants viennent d’être révélés... Pour connaître l’Abel Auboisdormant et autres Gérard Menvuça…
Actualité Espagne

GERARD MENVUÇA – Les gagnants du concours ABC du nom espagnol le plus bizarre

gérard menvuça
En Espagne, la tradition veut que l’on porte deux noms de famille, un patronyme composé de celui du père et de celui de la mère. Cet assemblage onomastique peut parfois donner lieu à des combinaisons particulièrement amusantes. Ainsi, le 10 février, le très sérieux quotidien ABC lançait le concours du patronyme le plus original. Les noms des heureux gagnants viennent d’être révélés... Pour connaître l’Abel Auboisdormant et autres Gérard Menvuça espagnol, c’est ici
A la une
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Que sont devenus les anciens lauréats ?

A quelques semaines de la 3ème cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, qui se déroulera sous les dorures du Quai d’Orsay le 17 mars prochain, lepetitjournal.com vous propose de revenir sur le parcours des lauréats 2014 depuis la remise de leur trophée. DJ, entrepreneur, chercheur, judoka… Ces Français de l’étranger avaient été choisis par le jury pour leur parcours atypique et leur engagement. Un an après l’euphorie de la remise de trophées, ils font le bilan. 
Expat
Expat - Emploi

EMPLOI EN ANGLETERRE - Tout savoir pour trouver sans stresser

En arrivant à Londres, vous êtes nombreux à rechercher un travail sans savoir vraiment par où commencer ni ce sur quoi il faut être vigilant. Le système au Royaume Uni étant parfois différent du notre, il est important de connaître quelques points importants pour réussir son insertion professionnelle de l’autre côté de la Manche. Voici quelques informations qui pourront vous aider. 
Expat - Politique

ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L’ÉTRANGER – Comment limiter les frais de scolarité ?

Sur la période 2007-2012, pour l’ensemble des établissements français de l’étranger, les frais de scolarité se sont envolés. Avec une hausse moyenne de 45,25%, c’est l’avenir du réseau qui est en péril. La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 propositions pour freiner cette spirale.
Magazine
Francophonie

EXPOSITION - Retour vers le futur avec le Rio du 19e siècle vu par Jean-Baptiste Debret

Debret
Le centre culturel Correios accueille, jusqu’au 3 mai, l’exposition “O Rio de Debret“ qui rassemble 120 dessins et peintures originales de l’artiste français. Des esclaves à la vie du palais royal, des paysages aux quartiers de l’époque, c’est un voyage dans le temps qui nous est proposé, pour comprendre les origines du Rio d’aujourd’hui. Lepetitjournal.com était présent mercredi soir à son vernissage.