HAUSSE DE LA TVA - Détail des produits concernés et conséquences sur votre porte-monnaie

 

Réclamée par la Commission européenne et le Fonds Monétaire International, en échange d´un délai pour ramener le déficit public en dessous de 3%, la hausse de la TVA (IVA) est rentrée en vigueur le 1er septembre dernier. Depuis, nous sommes obligés de payer plus cher pour les mêmes produits et services

En Espagne, la TVA compte trois taux différents en fonction des produits ou des services : un "taux général", un "taux réduit" et un "taux super réduit". Alors que la TVA espagnole s´élevait à 16% en 2010, son taux "général" vient de passer de 18 à 21% et son taux réduit de 8 à 10%. Si le taux "super réduit" appliqué aux biens de consommation de toute première nécessité, a été maintenu à 4%, certains prix ont connu une hausse fulgurante, passant d´une TVA de 8% à 21 % d´un coup !

En détail
Les produits et services qui sont passés de 18 à 21% sont ceux  dont les factures sont régulières et inévitables, tels que le gaz, l´électricité, le téléphone, les connexions à internet, mais aussi les vêtements, les chaussures, sans oublier l´essence. Les appareils électroménagers, l´alcool, le tabac les CD, DVD  et autres Blu-Ray font également partie de cette liste.
La grande majorité des aliments ont subi une hausse de 2 points, de 8 à 10%, ainsi que l´approvisionnement en eau, les fournitures médicales, les entrées aux musées et les événements sportifs. Jusqu´ici bénéficiant d´un taux réduit, les transports, les hôtels et les restaurants se sont vus appliqués cette même augmentation, impactant le domaine du tourisme au grand dam des professionnels du secteur.
Les produits alimentaires de base comme le pain, le lait, les œufs, les fruits et les légumes, les céréales, mais aussi les journaux, les magazines, les médicaments, et les logements à caractère social, restent quant à eux assujettis à un taux "super-réduit" de 4 %.
Mais d´autres produits ont subi une hausse de TVA vertigineuse. C´est le cas d´un ticket de cinéma, d´une place de théâtre, d´une coupe de cheveux, d´un bouquet de fleurs, d´une inscription à un centre sportif, mais aussi d´une visite chez le dentiste, un physiothérapeute… Des voix s´élèvent pour dénoncer l´accès des citoyens à la culture rendu encore plus difficile et mettant en danger l´industrie culturelle du pays : "Les places de cinéma ou de théâtre ont augmenté de 13% d´un coup. La culture devient un luxe en Espagne".

La hausse de la TVA parfois assumée par les entreprises, toujours assumée par les consommateurs
Certaines enseignes ont fait le choix de ne pas répercuter totalement cette augmentation des prix dans leurs rayons. Soucieuses de conserver leurs niveaux de ventes, elles ont décidé d´assumer la hausse de la TVA, pour l´instant et sur certains produits. C´est le cas des constructeurs automobiles KIA et Peugeot, Mercadona pour certains produits, tout comme Carrefour, Eroski qui a épargné les fournitures scolaires, (de bonne augure en cette période), ou encore les entreprises textiles comme Cortefiel, Mango, C&A ou H&M.
La TVA est le principe même de l´impôt prélevé de façon égale à tous les citoyens. Mais tous les citoyens sont-ils égaux devant cet impôt ? Certains économistes s´inquiètent de voir la consommation tirée vers le bas car les personnes à faible revenu, les 25% de chômeurs que comptent les pays, et les 18 millions de travailleurs qui touchent le salaire minimum, sont les premiers affectés par cet impôt. Et une consommation en berne aura du mal à déboucher sur la relance de l´économie.

Pour quel avenir ?
L´objectif de cette politique d´austérité, dont fait partie la mesure de la hausse de la TVA, est de réduire le déficit espagnol de 8,9% à 6,5% d´ici à la fin de l´année, puis à 4,5% en 2013, pour atteindre 2,8% en 2014. Lorsqu´on interroge des Espagnols sur ce sujet, ils sont très inquiets pour l´avenir. "Pour l´instant, il réduit surtout notre pouvoir d´achat". Mais presque résignée, Raquel ajoute : "Vu la situation, de toute façon on n’a pas le choix. Et c´est toujours le peuple qui paye". Ne dit-on pas : "La lumière est toujours au bout du tunnel" ?

Cécile PANISSAL (www.lepetitjournal.com-Espagne) mercredi 12 septembre 2012

 
Barcelone
Actualité Espagne

VIN - Violences contre des camions espagnols en France

Reconnue pour sa gastronomie et ses grands crus, la France voit peu à peu son avance internationale en matière de commerce viticole se réduire jusqu'à être dépassée par son voisin espagnol. Importations en augmentation, prix défiants toute concurrence, les vins d'Espagne font de l'ombre à leurs homologues français, ce qui entraîne des violences contre les routiers chargés de transporter la production
Une internationale

Idée cadeau Saint Valentin : offrez (lui) la Bleu Blanc Box

La Saint Valentin approche à grands pas et comme chaque année, on a envie de faire plaisir à l’être aimé… Idée cadeau romantique : offrez-vous, offrez-lui une Box! La Bleu Blanc Box, coffret cadeau rempli de surprises “Made in France”, s’invite ce mois-ci dans le coeur de tous les amoureux de la France sous la thématique de l’Amour…et ravit tous les expatriés en manque de produits bien de chez nous.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine