HAUSSE DE LA TVA - Détail des produits concernés et conséquences sur votre porte-monnaie

 

Réclamée par la Commission européenne et le Fonds Monétaire International, en échange d´un délai pour ramener le déficit public en dessous de 3%, la hausse de la TVA (IVA) est rentrée en vigueur le 1er septembre dernier. Depuis, nous sommes obligés de payer plus cher pour les mêmes produits et services

En Espagne, la TVA compte trois taux différents en fonction des produits ou des services : un "taux général", un "taux réduit" et un "taux super réduit". Alors que la TVA espagnole s´élevait à 16% en 2010, son taux "général" vient de passer de 18 à 21% et son taux réduit de 8 à 10%. Si le taux "super réduit" appliqué aux biens de consommation de toute première nécessité, a été maintenu à 4%, certains prix ont connu une hausse fulgurante, passant d´une TVA de 8% à 21 % d´un coup !

En détail
Les produits et services qui sont passés de 18 à 21% sont ceux  dont les factures sont régulières et inévitables, tels que le gaz, l´électricité, le téléphone, les connexions à internet, mais aussi les vêtements, les chaussures, sans oublier l´essence. Les appareils électroménagers, l´alcool, le tabac les CD, DVD  et autres Blu-Ray font également partie de cette liste.
La grande majorité des aliments ont subi une hausse de 2 points, de 8 à 10%, ainsi que l´approvisionnement en eau, les fournitures médicales, les entrées aux musées et les événements sportifs. Jusqu´ici bénéficiant d´un taux réduit, les transports, les hôtels et les restaurants se sont vus appliqués cette même augmentation, impactant le domaine du tourisme au grand dam des professionnels du secteur.
Les produits alimentaires de base comme le pain, le lait, les œufs, les fruits et les légumes, les céréales, mais aussi les journaux, les magazines, les médicaments, et les logements à caractère social, restent quant à eux assujettis à un taux "super-réduit" de 4 %.
Mais d´autres produits ont subi une hausse de TVA vertigineuse. C´est le cas d´un ticket de cinéma, d´une place de théâtre, d´une coupe de cheveux, d´un bouquet de fleurs, d´une inscription à un centre sportif, mais aussi d´une visite chez le dentiste, un physiothérapeute… Des voix s´élèvent pour dénoncer l´accès des citoyens à la culture rendu encore plus difficile et mettant en danger l´industrie culturelle du pays : "Les places de cinéma ou de théâtre ont augmenté de 13% d´un coup. La culture devient un luxe en Espagne".

La hausse de la TVA parfois assumée par les entreprises, toujours assumée par les consommateurs
Certaines enseignes ont fait le choix de ne pas répercuter totalement cette augmentation des prix dans leurs rayons. Soucieuses de conserver leurs niveaux de ventes, elles ont décidé d´assumer la hausse de la TVA, pour l´instant et sur certains produits. C´est le cas des constructeurs automobiles KIA et Peugeot, Mercadona pour certains produits, tout comme Carrefour, Eroski qui a épargné les fournitures scolaires, (de bonne augure en cette période), ou encore les entreprises textiles comme Cortefiel, Mango, C&A ou H&M.
La TVA est le principe même de l´impôt prélevé de façon égale à tous les citoyens. Mais tous les citoyens sont-ils égaux devant cet impôt ? Certains économistes s´inquiètent de voir la consommation tirée vers le bas car les personnes à faible revenu, les 25% de chômeurs que comptent les pays, et les 18 millions de travailleurs qui touchent le salaire minimum, sont les premiers affectés par cet impôt. Et une consommation en berne aura du mal à déboucher sur la relance de l´économie.

Pour quel avenir ?
L´objectif de cette politique d´austérité, dont fait partie la mesure de la hausse de la TVA, est de réduire le déficit espagnol de 8,9% à 6,5% d´ici à la fin de l´année, puis à 4,5% en 2013, pour atteindre 2,8% en 2014. Lorsqu´on interroge des Espagnols sur ce sujet, ils sont très inquiets pour l´avenir. "Pour l´instant, il réduit surtout notre pouvoir d´achat". Mais presque résignée, Raquel ajoute : "Vu la situation, de toute façon on n’a pas le choix. Et c´est toujours le peuple qui paye". Ne dit-on pas : "La lumière est toujours au bout du tunnel" ?

Cécile PANISSAL (www.lepetitjournal.com-Espagne) mercredi 12 septembre 2012

Barcelone

UN QUARTIER 10 ADRESSES - Gràcia, quartier traditionnel, quartier bohème

QUARTIER, ADRESSES,bons plans,sortir, découvrir,Gràcia,Barcelone,lepetitjournal.com,Espagne
Voici la première édition de notre série catalane de "Cartes de quartier". A chaque rubrique, nous vous proposons une sélection de 10 adresses à ne pas manquer dans chaque quartier de Barcelone, parmi les nombreux bars, restaurants et lieux d’intérêt de la ville. Non pas un guide touristique mais plutôt un guide de vie dans Barcelone, cette rubrique vous présente les lieux appréciables et appréciés par les habitués et amoureux de la ville. Mais…
Actualité Espagne

PRATIQUE – En savoir plus sur les commissions bancaires facturées en Espagne

L’une des premières démarches à réaliser lors d’une installation à l’étranger, c’est l’ouverture d’un compte bancaire. Le montant des commissions de gestion de compte courant est un critère très important à l’heure de choisir une banque. Une fois le compte ouvert, il est judicieux de se pencher sur ses relevés périodiques afin d’en analyser le contenu. Quels sont les frais bancaires qui sont facturés par les banques espagnoles, et quelles sont les différences avec la France ? Enquête
A la une

Le dernier grand voyage vers l'île de Sainte-Hélène

Cinq jours aller, cinq jours retour: Sainte-Hélène, l'île où Napoléon vécut les dernières années de sa vie, est l'une des dernières destinations que l'on ne peut atteindre qu'après un long voyage en mer. Une traversée déjà teintée de nostalgie, car le bateau sera bientôt remplacé par un avion bien moins romantique.
France/Monde
En direct d'Europe
Varsovie - Actualité

UKRAINE-UE - Immigration

Rzeczpospolita écrit qu’en dépit des déclarations de plein soutien à l’Ukraine émanant des autorités polonaises, rares sont les Ukrainiens…
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENEURS & SAC À DOS – Un tour d’Asie de l’entrepreneuriat

http://entrepreneurs-et-sac-a-dos.com/
Marlène et Cyrille sont partis découvrir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes au cours d’une traversée de l’Asie. Jeunes et passionnés, ils partent à l’aventure avec leurs économies à la recherche de modèles d’entrepreneuriat social et responsable sous le nom d’ « Entrepreneurs et sac à dos ».
Expat - Politique

THIERRY MARIANI – "Il faut que notre diplomatie serve les intérêts de la France"

Thierry Mariani
Député de la XIème circonscription des Français de l’étranger (Asie Océanie), Thierry Mariani était à Singapour pour célébrer, avec la communauté française, le 50ème anniversaire de la cité Etat. L’occasion d’évoquer avec lui Singapour, les Français de l’étranger, et la nécessité, sur le plan diplomatique de distinguer entre les zones où dominent les enjeux économiques et celles qui restent essentiellement confrontées à des problèmes de sécurité.

TAHAR BEN JELLOUN – Le conteur arabe qui écrit dans la langue de Molière

Tahar Ben Jelloun a rencontré son premier succès populaire en 1985 grâce au roman "L’enfant de sable". Il est couronné deux ans plus tard par le prestigieux prix Goncourt, avec "La nuit sacrée". A l’occasion de la 20e édition de la fête de la francophonie, il est venu à la rencontre de ses lecteurs de Shanghai.
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala