PICKPOCKETS BARCELONE - Comment agir suite au vol de vos effets

Barcelone, capitale mondiale des pickpockets. Après Buenos Aires, après Rome... C'est notamment l'avis su site Tripadvisor.com, et de ses utilisateurs. Alors, être victime d'un pickpocket à Barcelone, c'est presque une tradition. La plupart du temps, les malfaiteurs agissent en toute discrétion, si bien que personne ne s'en rend compte sur le coup. Certaines précautions (pas infaillibles) permettent pourtant de les éloigner. Et si vos poches ont été visitées, évitez la panique, et suivez le mode d'emploi

(Photo lepetitjournal.com)

Sans surprise : les touristes sont les principaux visés. Métro, Ramblas, plage et Gotico sont les terrains de chasse favoris des pickpockets, car ils regorgent de routards nonchalants et naïfs. Mais de façon plus générale, tous les endroits de haute affluence où le badaud passe inaperçu sont prisés.
Première astuce, ne pas se faire repérer : éviter la démarche trainante et l'air perdu, éviter de jouer au touriste ! Petite mise au point cependant : quartier chic ne signifie pas quartier sûr et inversement. Beaucoup de rumeurs circulent sur les pickpockets du Barrio Chino, quartier des "canailles", prostituées, et immigrés pakistanais. Vous avez néanmoins plus de risques de croiser un voleur dans le métro ou sur le marché que dans une ruelle du Raval, où chacun vaque à ses occupations.

Motus et poches cousues
Un mot d'ordre : gardez votre attention. Les incidents ont souvent lieu lors d'un moment d'égarement, dont profitent les pickpockets, professionnels et grands observateurs. Mais surtout, surveillez vos affaires. Voyagez léger, et évitez de garder des choses précieuses dans vos poches : il suffit au filou de se coller derrière vous au tourniquet du métro, faisant mine de frauder, et hop ! Une main dans la poche. Transporter des photocopies de vos documents d'identité, au lieu des originaux, évite déjà pas mal d'ennuis. Evitez de même les sacs à dos, ainsi que de transporter un sac à main à bout de bras : les vols à l'arrachée sont plus fréquents qu'on ne le croit. Dans les magasins, veillez au grain dans les cabines d'essayage. Et dans les cafés et restaurants, gardez vos effets avec vous au lieu de le laisser trainer sous la table.

Il m'a eu...
C'est fait. Pas moyen de revenir en arrière. Ne cédez pas à la panique : le premier réflexe est bien sûr de faire opposition sur votre carte bancaire, en appelant le numéro suivant : 900 991 216 ou 900 991 124 (24h/24h et 7/7jours), ou directement auprès de votre banque. Idem pour les téléphones portables, en appelant les opérateurs Bouygues au 00 33 6 68 63 46 34, Orange au 00 33 1 40 25 51 95 ou SFR : 900 ou pour les abonnés, 00 33 6 1000 1900. Ensuite, direction le commissariat de police où vous devrez effectuer un procès-verbal. N'espérez pas des miracles, mais celle-ci servira de preuve à votre assurance, et vous permettra d'emprunter l'autoroute sans carte de crédit. Pour les papiers d'identité, en cas d'urgence rendez-vous au Consulat. Celui-ci est ouvert du lundi au vendredi, de 9h00 à 13h30. Mais surtout, ne culpabilisez pas : s'il est difficile de chiffrer les vols, rappelez-vous que Barcelone regorge incontestablement des pickpockets les plus efficaces du monde...

Lucie BARRAS (www.lepetitjournal.com) Vendredi 6 juillet 2012


 
Barcelone

BOÎTE A OUTILS – Monter son entreprise à Barcelone, mode d'emploi

Ça y est, vous êtes décidé à faire le grand saut dans le monde de l’entrepreneuriat. En tant qu’expatrié en Catalogne, il y a plusieurs choses à savoir avant de se lancer. La procédure est-elle la même qu’en France ? Mener à bien un projet de création d’entreprise n’est jamais une aventure de tout repos, mais elle peut se transformer en véritable parcours du combattant lorsque l’on est à l’étranger. Pour éviter les désillusions qui pourraient…
Actualité Espagne
Une internationale

EXPATRIATION - Ces Français installés en Chine pour de bon !

Partir, revenir... ou pas ! Ils sont venus en Chine il y a 8, 10 ans ou plus, pour un semestre, un an, et finalement… ils sont toujours là ! Notre édition de Shanghai a rencontré sept Français pour comprendre ce qui les rentient en Chine.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

LEPETITJOURNAL.COM - Soyez la voix des Français et francophones dans votre ville

Vous cherchez un défi personnel, professionnel et dans les médias ? Vous voulez être votre propre patron tout en intégrant un réseau en pleine expansion ? Vous possédez de fortes attaches dans la communauté des expatriés et des Francophones de votre ville que vous désirez faire fructifier ? Devenez partenaire du site lepetitjournal.com !

MANAGEMENT - Christian Barqui, président de l'APM : "On n’apprend pas sans émotion"

Créée en 1987 à l’initiative de Pierre Bellon, alors PDG de Sodexo, l’APM, Association pour le Progrès du Management, suscite l’engouement d’un nombre croissant de dirigeants en France et à l’international. L’association compte désormais 353 clubs réunissant une fois par mois de 20 à 25 dirigeants autour d’un expert. Le Président et le Directeur Général de l’APM, reviennent sur les éléments clés qui concourent à ce succès.
Expat - Politique

DIPLOMATIE – Etre consule de France à Istanbul pendant le coup d'Etat militaire

Muriel Domenach a occupé de septembre 2013 à août 2016 le poste de Consule générale de France à Istanbul. Entre suppression des festivités du 14 juillet du fait de menaces terroristes et coup d'Etat militaire, elle raconte comment elle a vécu personnellement les événements, les mesures prises pour rassurer les ressortissants français et revient sur trois années très riches en Turquie

MICHAELLE JEAN - "Nous n’agissons pas seulement pour le français, mais pour le public et les 77 délégations sportives francophones"

La secrétaire générale de la Francophonie était à Rio la semaine dernière afin d’assister à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques, accompagnée du musicien Manu Dibango, Grand Témoin de la Francophonie pour ces Olympiades. Notre édition de Rio a pu s’entretenir avec la Canadienne lors des premières épreuves d’aviron, à la Lagoa de Rio. 
Magazine