Barcelone

ÉTUDIANTS - La chasse au logement à Barcelone

Ils sont des milliers de jeunes étrangers à choisir chaque année Barcelone pour poursuivre leurs études, que ce soit pour quelques semaines le temps d'un échange universitaire ou pour réaliser un cursus complet en Catalogne. Mais à peine arrivés dans la ville de Gaudi, une problématique s'impose : où trouver un logement? Pas toujours facile lorsque l'on est étudiant.

(photo CC EAFIT) Toutes les universités de Barcelone possèdent des places dans leurs propres installations, mais peuvent aussi vous proposer une chambre dans une entité partenaire. Renseignez-vous auprès du service "allotjament" de l'université dans laquelle vous vous inscrivez. Vous pouvez également vous adresser à l'organisme Barcelona Centre Universitari (BCU), qui a pour objectif la promotion de l'aire métropolitaine barcelonaise "comme centre universitaire international", et qui peut également vous trouver une place dans un dortoir public ou privé. Il s'agit d'un service conjoint des universités barcelonaises, soutenu par la Generalitat de Catalunya et la mairie de Barcelone.

 

Les logements intergénérationnels 
Les programmes de logement intergénérationnels consistent à loger des étudiants au domicile d'une personne âgée vivant seule, à qui ils tiennent compagnie en échange. Ce système permet d'établir une solidarité entre deux générations opposées : les jeunes ont un logement à moindre coût et les personnes âgées se sentent moins seules. 
Le programme "Viure i conviure", à l'initiative de la fondation Catalunya-La Pedrera : peuvent participer les jeunes entre 18 et 30 ans. L'étudiant doit se compromettre à rentrer au domicile à 22h30 maximum pour tenir compagnie à la personne âgée. Il pourra s'absenter du domicile les week-ends et vacances scolaires. Informations et inscription ici
Le programme de l'association "Amics de la Llar" fonctionne de la même manière, à l'exception d'un paiement de 400 euros que l'étudiant doit verser à l'association pour la gestion du dossier. Pour participer, l'étudiant doit avoir 20 ans minimum, et s'engager à rentrer au domicile à 21h, à ne pas fumer ni inviter des amis sans l'autorisation de la personne âgée. Plus d'informations ici.

ERASMUS - "La meilleure expérience de ma vie" malgré la crise européenne

 

MON AUBERGE ESPAGNOLE – Neuf mois de colocation à Madrid : témoignage

 

Les résidences étudiantes
Il existe des résidences conçues pour les étudiants près des différentes universités de Barcelone et ses environs. Il est possible d'y louer des chambres, avec ou sans salle d'eau privée, ainsi que des studios. Certaines résidences proposent aussi des maisons avec plusieurs chambres doubles à partager. Les étudiants partagent des parties communes comme les cuisines et les salles de séjour. Le tarifs vont de 450 à 1100 euros par mois. Le varie selon s'il s'agit d'un appartement ou d'une chambre, si le logement est partagé ou non et selon la durée de séjour. Voici la liste des principales résidences : Barcelona residencias : calle Sardenya, 326-328 entresol 1r, (métro Sagrada Familia)
Residence Reina de la Pau Dominiques de la presentació :calle bellafila, 4 (métro Jaume I)  
Residence Onix : calle Sardenya,101 (métro Marina)
Unihabit : Plaça Caramelles (Ciutat vella) et Carrer Sant Salvador, 76 /Gràcia)
Residència Universitària Sarrià - calle Esports, 1-7 (Sarrià)
Melon district : avenida Paralelo, 101 (Poblesec) et calle Sancho de Avila, 22 (métro Marina) 
Sant Jordi Pisos Universitaris: calle Císter, 2 (Ferrocarril av. Tibidabo) 
Residencia Universitaria Augusta : calle Travessera de Gràcia,96 (Gracià/Diagonal) 
Residència d’Estudiants Tres Torres : Via augusta, 289 (Sarrià Sant Gervais)
Résidence Xaneriana: calle Avellà,1 (Born) 
Résidence Elisabeth : calle Elisabets, 19 (Ciutat Vella)
Residència Universitària Àgora BCN : Passeig dels Castanyers, 21 (Horta)
Résidence Xavier Sant Cugat : calle Sant Francesc Xavier,27 - Sant Cugat del Vallès (à 17 km de Barcelone)
Casamon Residència d'Estudiantins - Osca 3, Sabadell (25 km de Barcelone)
Green District : calle Alonso Cano, Bellatera (25 km de Barcelone )

La coloc
La collocation, à l'image de l'idyllique expérience de L'auberge espagnole, reste le logement le plus prisé par les jeunes étudiants étrangers. Pour des raisons financières évidentes, mais surtout pour l'aspect social de l'expérience et l'avantage de s'intégrer facilement et de se faire des amis. Le site compartir-habitatge est un outil pratique de la province de Barcelone pour aider les jeunes à trouver un logement à partager, en les mettant en relation entre eux. Il existe aussi de nombreux sites internet immobiliers spécialisés comme idealista, yaencontre, pisocompartido, ou encore easypiso, qui mettent en relation les colocataires et diffusent des offres pour trouver des chambres.

Perrine LAFFON (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 21 septembre 2016
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

 

LÉGISLATIVES 2017 - La parole à Natacha Barral, candidate du FN

Les Français installés à l'étranger sont appelés aux urnes les 4 et 18 juin prochains afin d'élire les députés qui les représenteront à l'Assemblée nationale. Tous les jours jusqu'aux élections, lepetitjournal.com donne la voix à chaque candidat pour qu'il puisse se présenter aux Français d'Espagne. Ils sont 84.730 électeurs à être inscrits sur les listes électorales en Espagne, pour un total de 112.029 électeurs pour l'ensemble de la 5ème…
Actualité Espagne

LÉGISLATIVES 2017 - La parole à Natacha Barral, candidate du FN

Les Français installés à l'étranger sont appelés aux urnes les 4 et 18 juin prochains afin d'élire les députés qui les représenteront à l'Assemblée nationale. Tous les jours jusqu'aux élections, lepetitjournal.com donne la voix à chaque candidat pour qu'il puisse se présenter aux Français d'Espagne. Ils sont 84.730 électeurs à être inscrits sur les listes électorales en Espagne, pour un total de 112.029 électeurs pour l'ensemble de la 5ème circonscription des Français de l'Étranger, correspondant aux citoyens français installés en Espagne, au Portugal, en Andorre et à Monaco
Une internationale

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 
Actu internationale
En direct d'Europe
Turin - Actualité

«Connaissez-vous Turin ?»

Cette question de Nietzsche vaut la peine d'être remise à l'ordre du jour. Car que connaissons nous de Turin aujourd'hui ? Quelle image…
Expat
Expat - Emploi

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine