Barcelone

RESSOURCES - Des disparités de revenus minimum d'insertion entre communautés autonomes

Présenté au Senat cette semaine, le rapport "Droits sociaux dans les communautés autonomes et crise économique" met à jour les différences concernant le revenu minimum d'insertion suivant les communautés autonomes. De manière générale, le rapport montre que l'essentiel d'entres-elles ont diminué la prestation en réduisant le montant mais aussi le nombre de bénéficiaires de cette aide sociale. Le Pays basque est ainsi la communauté autonome la plus généreuse puisqu'elle propose un revenu minimum d'insertion de 665 euros. À l'inverse, Murcie est celle qui offre l'aide la plus basse avec seulement 300 euros. D'autre part, ce rapport révèle que la durée de ce revenu n'est pas identique dans toutes les communautés autonomes. En effet, alors que les Asturies, la Castille-et-León ou encore la Communauté de Madrid ne donnent pas de limite, l'Andalousie ne propose cette aide que pendant six mois, la Rioja également mais avec la possibilité de l'étendre à vingt-quatre mois. En Galice, les personnes ne peuvent en bénéficier que pendant un an.

Clémentine COUZI (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mardi 21 mars 2017
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

 
Actualité Espagne
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine