Barcelone

RESTAURATION – Les terrasses continuent de créer le débat à Barcelone

Depuis l’arrivée de la maire Ada Colau, le débat des terrasses dans les rues de Barcelone fait rage. Avec l’intention de rendre la ville aux barcelonais, l’actuelle équipe dirigeante souhaite réguler et contrôler les espaces extérieurs des commerces dans la capitale catalane.

(photo CC Kevin Tomas) 

Le décret sur les terrasses, passé par la ville de Barcelone, impose de nombreuses contraintes aux restaurateurs possédant un extérieur. La disposition des équipements, le type de matériel utilisé, l’espace consacré à la terrasse d’un établissement, les horaires d’ouverture souvent réduits, et la difficulté d’obtenir de nouvelles licences de terrasses sont autant d’éléments présents dans cette ordonnance qui vise à assurer le bien-être des habitants, mais ne satisfait pas les propriétaires de restaurants et de bars. Souvent synonyme de bruit constant et de plaintes pour les riverains, ces installations sont au cœur du débat dans la municipalité.

Les habitants de certaines rues à bout de nerfs
Il y a certaines zones où il faisait bon vivre il y a vingt ans, mais plus maintenant, vous diront certains habitants de Barcelone. Bon nombre de rues et de quartiers entiers sont envahis par l’implantation de terrasses. Ce phénomène entraîne de grandes tensions sociales dans la ville car ces extérieurs omniprésents supposent bien souvent du bruit et des désagréments pour les riverains dans les rues des zones les plus touristiques (Sagrada Familia, Gótico, Born ou Barcelone), ou même de quartiers moins fréquentés par les étrangers (comme la carrer Blai située dans le Poble Sec). Cette rue voit s’accumuler plus de quarante restaurants et bars sur seulement 620 mètres de distance) qui deviennent des lieux d’enfer pour vivre, au point que beaucoup d’habitants se résignent à déménager des appartements qu’ils ont souvent occupé durant toute leur vie. Ces constantes perturbations sont un des facteurs importants de l’exode des habitants vers d’autres zones ou localités, où ils partent afin de retrouver plus de tranquillité.

L’incompréhension des restaurateurs
Les restaurateurs et propriétaires de commerces disposant d'une terrasse sont également tendus lorsque l’on aborde ce sujet. Les nombreuses restrictions qu’ils subissent à la suite de la mise en place de cette ordonnance sont un point sensible pour eux. Le Gremi de Restauration a organisé, ce lundi, un rassemblement entre restaurateurs et dirigeants politiques afin de pouvoir débattre et avancer sur cette ordonnance qui régit l’utilisation et l’implantation des terrasses dans la ville. Un débat très tendu s’est tenu, qui n’a au final garanti aucun consensus et qui a souligné la méfiance du secteur face à la classe politique. Après deux ans de négociations sur ce texte, leur souhait serait de voir des mesures enfin prises par les autorités. Beaucoup de propriétaires se sont rejoint sur le fait que les terrasses leurs permettent de ramener une grande majorité de leur chiffre d’affaire (près de 80% pour certains). Certains sont même prêt à braver les interdictions du décret et à installer leurs extérieurs, quitte à être sanctionnés.

Les terrasses en chiffres
Lors du lancement de cette norme de régulation des espaces extérieurs (en 2013), la ville de Barcelone comptabilisait 3,962 terrasses dans ses rues. Au fil des années, le nombre d’ouvertures de restaurants et de bars n’a cessé d’augmenté jusqu’à arriver aujourd’hui au nombre de 4.846. Sur les douze derniers mois, près de cinq cent terrasses ont fait leur apparition dans les rues de la capitale catalane. Un nombre qui n’est cependant pas suffisant pour les membres de ce secteur où énormément de licences restent en attente, sont refusées ou non renouvelées. Près de 1.105 établissements se sont vus appliqués des restrictions, impliquant une perte moyenne de 53% de leurs chaises, selon une étude réalisée par la mairie. Ce secteur évolue de forme très rapide et la distribution de licences est donc régulée de façon plus importante par les autorités, afin de garder un certain équilibre dans la ville. Le débat reste au final toujours ouvert entre autorités politiques et propriétaires de restaurants et de bars. 

Kévin TOMAS (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 12 juillet 2017
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

 

PERTURBATIONS - Les services mouvementés durant l'été à Barcelone

Entre travaux, grèves et congés, en été tout ne fonctionne pas comme d'habitude dans la capitale catalane. Aéroport, transports, circulation : voici un petit guide qui vous rappelle les principales perturbations de services cet été, afin de prévoir au mieux vos déplacement dans la ville
Actualité Espagne

TOURISME – Découvrez les 15 Parcs Nationaux d’Espagne

Besoin de découverte et de nature ? Vous n’aurez en rien besoin de partir bien loin pour vous ressourcer et pour profiter de paysages à couper le souffle, car l’Espagne dispose d’un patrimoine naturel exceptionnel. Sur l’ensemble de son territoire, le pays compte quinze lieux reconnus comme Parcs Nationaux
Une internationale

FRANÇAIS EN INDONÉSIE - Chanee le protecteur des gibbons

Aurélien Brulé dit Chanee est français et installé en Indonésie depuis 19 ans. Il est le fondateur de la fondation Kalaweit qui recueille les gibbons, ces petits singes à la fourrure laineuse. Au nombre de vues des ses vidéos sur internet, il est également un des principaux défenseurs de la forêt tropicale et de sa faune. Chanee nous raconte son parcours et son combat quotidien face à la déforestation 
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

6 FEVRIER – La fête nationale same

Depuis 1992, le 6 février, c’est la fête nationale same (samenationaldagen). Une occasion pour nous d’aborder la culture et l'histoire de…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine