Barcelone

GOÛT DE FRANCE - La gastronomie française présentée dans 63 restaurants espagnols

Organisée pour la troisième année consécutive, l'opération "Goût de France" revient en force en 2017 pour promouvoir à l'échelle internationale la gastronomie française. Plus de 2.000 établissements répartis aux quatre coins de la planète vont ainsi, le 21 mars prochain, revêtir les couleurs de la France pour proposer un dîner d'exception selon la tradition française. Parmi eux, 63 restaurants espagnols relèveront le défi.

(photo domaine public) Initiative du ministère des Affaires étrangères et du développement international, l'opération "Goût de France" cherche à promouvoir la gastronomie française dans le monde entier en proposant aux chefs répartis sur les cinq continents de servir un menu inspiré de la tradition culinaire française. Lancée en 2015 après l'inscription du "repas gastronomique des Français" au patrimoine immatériel mondial de l'UNESCO, cette troisième édition prévoit de battre les records déjà établis. En effet, plus de 2.000 établissements participent à cette fête, chiffre dépassant largement les 1.750 restaurants sélectionnés en 2016. Cette année, l'opération est placée sous le signe de la formation au métier de restaurateur, de l'hôtellerie et du tourisme. Ainsi, de nombreuses écoles se sont associées à l'initiative si bien que soixante-onze écoles vont participer à l'opération. Dans l'Hexagone, près de 200 restaurants vont eux aussi composer un menu 100% français, destiné à faire rayonner la France dans le monde par l'intermédiaire de sa cuisine. 

Des consignes à respecter dans la réalisation des menus
Pour participer à l'opération, les restaurants du monde entier ont eu jusqu'au 6 novembre 2016 pour déposer leur candidature qui a ensuite été étudiée par un jury composé de chefs internationaux et présidé par Alain Ducasse, jugeant la cohérence et la qualité des menus proposés. Ainsi, les établissements doivent respecter certaines règles. En effet, le menu servi doit être séquencé dans l'esprit d'un repas gastronomique français, à savoir la succession d'un apéritif enrichi, d'une entrée, d'un ou de deux plats, d'une sélection de fromages, d'un dessert (ou de deux si le restaurant n'est pas en capacité de proposer des fromages de qualité), le tout accompagné de vins et de champagnes français. De plus, il doit également suivre une ligne directrice visant à produire une cuisine moins grasse et utilisant moins de sel et de sucre. Elle doit aussi respecter l'environnement en utilisant notamment des produits de saison ou des produits locaux, et faire la part belle aux légumes et aux céréales. En ce sens, les menus proposés doivent porter haut les couleurs de la France telles que la modernité, permettant aux chefs des restaurants participants de marier leur cuisine à la gastronomie française pour proposer des repas d'exception.

Explosion des candidatures à Madrid et à Barcelone
En 2016, l'Espagne comptait une vingtaine d'établissements participants répartis aux quatre coins de la péninsule. Cette année, ils ne sont pas moins de soixante-trois à tenter l'aventure et à rendre hommage à la cuisine française. D'ailleurs, Barcelone et Madrid comptent à elles seules vingt-six restaurants candidats. Vous pourrez choisir votre type de cuisine puisque des propositions pour tous les porte-monnaies sont possibles: bistrots, haute gastronomie, brasseries, écoles de cuisine ou encore restaurants contemporains, tous ont le même objectif, célébrer la gastronomie française.

À Barcelone, les restaurants Cafe Emma (Pau Claris 142) et Hofmann (La Granada del Penedés 14-16) réitèrent l'expérience, tandis que Cafe 1907 (c/ Cister 25), Monvínic (Diputació 249), Restaurante El Trapio (c. Esperanza 25) et Via Veneto (Ganduxer 10) participent pour la première fois à l'opération.

Madrid compte cette année vingt restaurants proposant un hommage à la gastronomie française: Le Petit Prince (c. Fernan Gonzalez 7), le Palacio de Cibeles (Plaza de Cibeles), Petit Comité (c. de la Reina 15), Restaurante SQD (c. Villanueva 2), Sinfonía Rossini (c/ Duque de Medinaceli 12), Gaytán (c/ del Príncipe de Vergara 205), Horcher (Alfonso XII 6), Kena de Luis Arèvalo (c. Diego de León 11), La Bien Aparecida (Jorje Juan 8), La Bomba (Pedro Muguruza 5), La Cabra (Francisco de Rojas 2), Lafayette (c/ Ages 47), By The Way Brasserie (Josefa Valcarcel 10), Café de Oriente (Plaza de Oriente 2), Casa Alberto (c/ de Huertas 18), Charlie Champagne (c/ Segovia 17), El 38 De Larumbe (P. de la Castellana 38), El Club Allard (c/ Ferraz 2), El Jardin de Orfila (Orfila 6) et Coque (Francisco Encinas 8, Humanes de Madrid).

Des participants dans toute l'Espagne
Le reste de la péninsule pourra également déguster un bon repas aux couleurs et aux goûts de la France, puisque comme à Madrid et à Barcelone, les candidatures se sont multipliées. En Andalousie, six établissements vont promouvoir la gastronomie française comme La Borraja à Grenade (Plaza Fortuny) mais aussi La Taberna Del Amlabardero à Séville (Zaragoza 20). Les villes de Marbella et de Cadix comptent elles aussi un établissement participant. Venez profiter d'un menu valorisant la tradition culinaire française à Saint-Jacques-de-Compostelle où deux restaurants serviront le 21 mars un repas français: Paluso (Via Edison) ou Restaurante Filigrana A Quinta da Auga Relais & Châteaux (P. de Amaia 23). Des établissements aux quatre coins de la péninsule vont ainsi vous faire découvrir leur interprétation de la gastronomie française qui sera sublimée par son association avec leur propre cuisine.
Découvrez la liste complète des restaurants participants ici, avec des indications sur les menus.

Clémentine COUZI (www.lepetitjournal.com - Espagne) Lundi 20 mars 2017
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

 
Actualité Espagne
Une internationale

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.

COACHING - Le sacrifice du conjoint suiveur

Selon une enquête récente auprès de la population francophone expatriée, 49% des conjoints suiveurs en recherche d’emploi auraient le sentiment d’avoir sacrifié leur carrière*. Ce chiffre m’a interpellée, car je trouve cela dommage de voir autant de personnes qui voient leur expatriation comme un sacrifice de leur carrière. 
Expat - Politique
Magazine