Barcelone

GASTRONOMIE - Huelva, capitale de la gastronomie espagnole 2017

Le 18 octobre dernier, Huelva, capitale de la Costa de la Luz située en Andalousie, a été élue capitale de la gastronomie en Espagne pour l'année 2017, devant Cuenca. C'est la première fois qu'une ville côtière remporte le titre de la ville culinaire de l'année. Zoom sur les spécialités de Huelva et sur toutes les possibilités à la fois culinaires et touristiques qu'offre la ville.

(photo CC jlastras) Cette année, si vous devez choisir une destination espagnole pour vos vacances ou pour un week-end, ne passez pas à côté de Huelva et de son offre culinaire riche et variée. Élue capitale gastronomique espagnole, cette ville côtière rend hommage aux produits de la mer. Vous pourrez ainsi déguster tout un panel de poissons et de fruits de mer reconnus dans tout le pays pour leur qualité et leur goût. C'est surtout la gambas blanche de Huelva qui s'impose comme spécialité, ainsi que le choco frito (seiche). Dans le domaine maritime, il vous faudra aussi tester le célèbre pescaito frito, un ensemble de seiche, de rouget, d'anchois et de multiples poissons frits, idéal pour un déjeuner en bord de mer. Toutefois, si Huelva met en avant les produits de la mer, une de ses spécialité reste le jambon de Jabugo. Avec un élevage de porcs 100% ibériques, la qualité du produit se ressent. Les porcs sont en effet élevés dans des conditions encadrées et strictes: ils sont alimentés par les glands produits dans la province, leur abatage est contrôlé, le séchage de la viande se concentre sur une période oscillant entre 12 et 18 mois afin d'obtenir un goût spécifique. D'autre part, Huelva est également réputée pour ses fraises et ses fruits rouges, mais aussi pour son huile d'olive vierge, surnommée "or liquide". Avec plus de 30.000 hectares d'oliviers, la ville produit une huile d'olive décorée du label Marque Garantie huile d'olive de Huelva, correspondant à des consignes strictes en matière d'élaboration, d'origine géographique et de qualité. Enfin, le vin de la ville est également une des spécialités à ne pas manquer lors de votre passage à Huelva, notamment le vin à l'orange d'appellation del Condado de Huelva. Obtenu selon les techniques viticoles spécifiques de la ville, il est aromatisé à l'écorce d'oranges amères macérées, lui donnant un goût particulier.

Une ville gastronomique aux atouts touristiques
En plus de proposer des spécialités diverses et variées pouvant plaire à tous les goûts, Huelva présente également des potentialités au niveau touristique. En effet, vous pourrez vous promener dans la vieille ville et profiter des rues piétonnes (Concepción, Palacio...). N'oubliez pas de visiter la cathédrale de la Merced, véritable monument architectural. Pour les amoureux de la nature, vous pourrez visiter le site naturel des marais del Odiel. Réserve naturelle de biosphère classée à l'UNESCO en 1983, ce site est également une zone de protection des oiseaux. Composée de plus de 7.000 hectares, vous y trouverez notamment la réserve naturelle des marais de Burro, habitat de plus de 200 espèces de plantes différentes, dont des espèces rares. Elle abrite également de nombreuses espèces d'animaux que vous pourrez observer dans leur habitat naturel (lynx, caméléons...). Dans le même registre, la Sierra de Aracena est un parc naturel où vous pourrez apercevoir la faune et la flore locale, notamment les élevages de porcs ibériques. D'un point de vue touristique, vous pourrez aussi profiter du climat particulièrement agréable de Huelva pour vous rendre sur les plages de la Costa de la Luz. Ainsi, de nombreux paysages divers et variés sont à découvrir à Huelva. 

Un lien avec l'Amérique
Historiquement parlant, Huelva présente un intérêt pour l'Espagne puisqu'elle est liée à la découverte de l'Amérique. En effet, c'est depuis cette ville que Christophe Colomb est parti pour effectuer son premier voyage pour le nouveau continent. De ce fait, vous pourrez vous rendre au port de Pales, point duquel est parti Christophe Colomb. La distinction de Huelva comme capitale gastronomique espagnole 2017 se conjugue avec la célébration du cinq-cent-vingt-cinquième anniversaire de la découverte de l'Amérique et est donc l'occasion pour Huelva de mettre en place des manifestations culturelles pour l'événement. Est notamment prévue la mise en place de régates commémoratives dont le but est de retracer le chemin parcouru par le célèbre navigateur. De même, le monastère de la Rábida, monument créé en l'honneur de Christophe Colomb, fera l'objet de commémorations. Un des projets est également de déplacer la sculpture du marin Alonso Sánchez, actuellement installée dans le Parc du 12 Octobre, à la place de la Constitution pour lui donner plus de visibilité. Ce projet a également pour but de créer une "Route de la Découverte" depuis la Plaza de las Monjas jusqu'à la Gran Vía.

Des initiatives pour mettre en valeur la gastronomie
Afin de valoriser sa gastronomie et inciter les gens à venir la déguster, la ville de Huelva a programmé de nombreuses activités. Pour ce faire, la mairie de la ville a délégué à deux comités l'organisation d'événements tels que des initiatives d'art urbain, un rallye photo sur le thème "Tasting Huelva", la mise en circulation d'un train touristique gastronomique ou encore des semaines thématiques autour des produits locaux. De même, des ateliers de cuisine sont prévus comme l'initiative "un chef cuisine pour vous" vous permettant de recevoir un grand chef pour déguster un repas gastronomique. Des ateliers à destination des enfants sont également programmés pour apprendre aux plus jeunes à allier les aliments et à manger sainement. Plus original, un atelier d'élaboration de peinture comestible est prévu afin de mêler art et gastronomie. En parallèle, Huelva recevra également des événements gastronomiques internationaux comme ce fut le cas le 10 février dernier avec la réception de la VIIIème dégustation d'huile d'olive vierge. Elle organisera aussi le concours international des vins et spiritueux 2017 ou encore le congrès de la haute cuisine miniature "Minimal". Les visiteurs ne seront pas oubliés dans ces festivités puisque des forfaits touristiques sont mis en place. Nommés "Aujourd'hui, on mange Huelva", ils permettent d'obtenir un pack comprenant l'hébergement, le menu et la visite de la ville. Ils pourront également découvrir les produits locaux au travers de la route du vin d'appellation Condado de Huelva ou celle del Jugabo permettant de suivre la parcours de réalisation du jambon (visite des prés où sont élevés les porcs, des séchoirs et dégustation). Découvrir Huelva en 2017 sera donc une expérience visuelle comme gustative !

Clémentine COUZI (www.lepetitjournal.com - Espagne) Vendredi 17 février 2017
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

 

ÉCONOMIE – La Catalogne enregistre de belles améliorations et sort de la crise

La récente crise économique a fortement frappé les pays membres de l’Union Européenne (UE) et continue de sévir dans bon nombre d’entre eux. L’Espagne n’a malheureusement pas échappé à ces circonstances et a été touchée de plein fouet. Le pays traverse depuis toutes ces années une situation économique complexe, mais certains signes d’amélioration sont perceptibles. Presque dix ans après la catastrophe financière qui a retourné l’ordre mondial,…
Actualité Espagne

LÉGISLATION – Le droit à se déconnecter en dehors des heures de travail étudié en Espagne

Qui n’a pas déjà reçu un message ou un appel de son travail alors que vous aviez terminé votre journée ou que vous étiez en congés ? Qui n’a pas reçu de mails professionnels un dimanche et tout fait pour ne pas y répondre en disant “ça attendra demain“ ? Les nouvelles technologies et autres services digitaux, auxquels notre société est devenue addict et que nous utilisons à longueur de journée, permettent parfois des abus. Ces pratiques pourraient bientôt être légiférées et régulées en Espagne, puisque la question du droit à se déconnecter complétement de son activité professionnelle est actuellement à l’étude. Le pays pourrait bien s’inspirer des mesures déjà prises chez leurs voisins français, depuis quelques mois
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine