Bangkok

SCANDALEUX MOINES - Extradé des Etats-Unis, Luang Pu Nen Kham inculpé pour viol

Un moine défroqué soupçonné de viol sur mineure, de fraude et de corruption a été inculpé jeudi par un tribunal de Bangkok après son extradition des Etats-Unis la veille.

LESE-MAJESTE – 35 ans pour des posts Facebook, la Thaïlande bat des records

Un Thaïlandais a été condamné à 35 ans de prison vendredi pour avoir publié des messages Facebook jugés diffamatoires pour la famille royale, recevant l'une des sentences les plus sévères jamais prononcées pour lèse-majesté dans le royaume.


Depuis l'arrivée au pouvoir des militaires après un coup d'Etat en mai 2014, les poursuites pour ce crime se sont multipliées et les sanctions alourdies. Une centaine de personnes sont derrière les barreaux pour lèse-majesté, d'après la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH).

"Il a été condamné à sept ans de prison pour chacun des dix posts Facebook. Au total, cela fait 70 ans mais la peine a été réduite de moitié puisqu'il a avoué", a expliqué à l'AFP Yingcheep Atchanont de l'ONG de défense des droits de l'homme iLaw, à la sortie du tribunal militaire, où la presse était interdite.

L'organisation, qui assiste l'homme, a expliqué que ce dernier avait utilisé ce compte Facebook pour piéger un ancien ami avec lequel il est brouillé. Il avait posté sur ce faux compte des photos et des vidéos de la famille royale.

Ces dernières semaines, la police a procédé à l'arrestation de plusieurs groupes accusés d'avoir diffamé la famille royale.

Fin mai, quatre jeunes Thaïlandais, dont un adolescent de 14 ans, accusé d'avoir mis le feu à un portrait du roi défunt, ont été arrêtés, détenus plusieurs semaines dans une prison militaire secrète sans aucun accès à un avocat. Ils sont aujourd'hui en détention provisoire avant leur procès.

Début mai, un avocat thaïlandais spécialiste des droits de l'homme a été inculpé pour dix accusations de diffamation: il risque jusqu'à 150 années d'emprisonnement.

Connue sous le nom d'"article 112", la très stricte loi thaïlandaise sur les crimes de lèse-majesté prévoit de 3 à 15 ans de prison pour quiconque diffame le roi, la reine, son héritier ou le régent, pour chaque délit.

(http://www.lepetitjournal.com/bangkok) dimanche 11 juin 2017

LESE-MAJESTE - Condamné pour avoir diffamé une reine du VIIe siècle

Un tribunal du nord de la Thaïlande a condamné le mois dernier un homme à de la prison avec sursis pour avoir posté un message sur Facebook jugé diffamatoire envers une reine d'un royaume ancien

DEUIL NATIONAL - Les logos d'Apple et Facebook aux funérailles du roi Bhumibol choquent

Des sculpteurs qui avaient peint les logos des géants des nouvelles technologies sur des statues en hommage au roi Bhumibol Adulyadej, créant une véritable polémique dans le pays, ont dû les effacer et présenter des excuses publiques

LESE-MAJESTE - Un avocat thaïlandais risque 150 ans de prison

Un avocat thaïlandais spécialiste des droits de l'Homme accusé d'avoir diffamé la famille royale risque jusqu'à 150 années d'emprisonnement, a-t-on appris mercredi auprès de militants de défense des droits de l'Homme.

MAE HONG SON – Plusieurs mandats d’arrêt émis contre des flics maquereaux

Au moins quatre officiers de police thaïlandais ont été impliqués dans l’affaire de trafic d’adolescentes, ont fait savoir lundi les enquêteurs, dans le tout dernier scandale qui éclabousse une institution déjà très mal vue.

ARMEE – La moitié des appelés serviraient comme domestiques des officiers

Plus de la moitié des conscrits thaïlandais passeraient leur service militaire à travailler comme domestiques pour des officiers haut placés, selon un ancien député démocrate du parlement cité par la presse thaïlandaise

Bangkok
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine