Bangkok

INFO-PARTENAIRE - Gérer son patrimoine au temps de la mondialisation

 

Dans une économie mondialisée, et en pleine mutation, gérer son patrimoine n’a jamais été aussi complexe. Les "vieilles recettes” seraient-elles dépassées ?

La gestion "franco-française” de père de famille

Un livret A, un PEL, une assurance vie, un peu d’or, et, pour les plus téméraires, des actions du CAC40. Voici qui résume finalement le patrimoine d’une majorité de Français.

Mais à l’heure où le livret A ne rapporte presque plus rien, où les prix de l’immobilier sont suréva-lués (voir Graphique 1), et où les variations du CAC40 sont difficiles à anticiper (Graphique 2), quelle stratégie adopter pour préserver son patrimoine et le faire fructifier ?

Prix de l’immobilier VS Revenus des ménages

Depuis les années 60 les prix des logements suivaient l’évolution des revenus des ménages, mais à partir des années 2000 un déséquilibre s’est creusé entre offre et demande, et de nombreux facteurs ont fait que les prix de l’immobilier ont suivi une hausse déconnectée du pouvoir d’achat.

Évolution du CAC40 depuis 20 ans

 

Considérer cette courbe, c’est comprendre les aléas de la bourse. On voit que l’investissement boursier est aléatoire. Par ailleurs, la valorisation des entreprises est de plus en plus sujette à des spéculations, et à des logiques financières mondialisées difficilement maîtrisables.

Un maître mot : la diversification

Face à un environnement économique incertain, rien ne vaut la diversification : "Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier" comme dit le proverbe. Oui, mais quelle diversification ?

La diversification par type d’actifs est une chose (placement bancaire traditionnel, assurance-vie, immobilier, etc.) et est déjà pratiquée. Mais l’on ne parle ici que d’actifs en Euros.

Nous étudierons deux autres pistes : la diversification de devises, et la diversification géographique.

La diversification de devises

Face aux incertitudes sur l’avenir de la zone Euro, investir dans des actifs dans d’autres devises est une piste. Dollars ? Yen ?

Aujourd’hui le baht thaïlandais est une monnaie de diversification crédible qui s’avère être une monnaie très solide et investir en Thailande est aujourd’hui une option à considérer.

La diversification de devises prend différentes formes : ouverture de comptes bancaires multi-devises, achat immobilier, ou investissements boursiers dans des pays non européens.

La diversification géographique

Dans le cas d’investissements boursiers ou immobiliers dans des pays donnés (l’immobilier en Thaïlande par exemple), on parlera de diversification géographique, en plus d’investir dans une autre devise, l’investissement sera lié à un environnement économique particulier.

Et si vous interrogez des gestionnaires de patrimoine sur les zones où il faut investir, nombre d’entre eux citeront l’Asie et notamment l’ASEAN.

Vous l’aurez compris, l’immobilier en Thaïlande, est une option de diversification qui tient la corde. Reste à choisir le bon bien, car il n’y a pas un seul marché immobilier mais de nombreux micro-marchés, et les conseils d’un expert local sont recommandés pour faire le bon choix.

Thai Property Group (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mercredi 17 mai 2017

Bangkok
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine