Bangkok

ECO – Prévisions de croissance revues à la baisse pour 2014 après un 3e trimestre à 0,6%

L’économie thaïlandaise affiche une timide croissance de 0,6% sur le troisième trimestre, amenant les autorités à revoir à la baisse les prévisions pour l’année. Un camouflet pour une junte qui avait promis de relancer l’économie après le coup d’Etat

--

Les exportations chutent sur la queue du tigre thaïlandais

Les exportations thaïlandaises sont parties pour afficher deux années de baisse consécutives, ce qui ajoute au défi économique que la junte a promis de relever, analyse Bloomberg dans un article paru lundi et intitulé Tiger Economy Loses Its Roar as Thailand’s Exports Slump.

La Thaïlande récolte les fruits de l’instabilité politique et des inondations record de 2011, alors que ses voisins comme le Vietnam et les Philippines, voient leurs exportations partir à la hausse, remarque le journal financier américain.
Le royaume a pris du retard dans des domaines clés tels que l’innovation, dans l’électronique notamment. Mais Bloomberg note cependant que les investisseurs étrangers restent intéressés dans le royaume, tout en rappelant que la Thaïlande doit faire dorénavant se surpasser pour rester compétitive face à l’émergence de pays de plus en plus prometteurs dans la région aux yeux des investisseurs.

3e trimestre dans le rouge pour les compagnies aériennes thaïlandaises

Les compagnies aériennes thaïlandaises affichent d’importants déficits budgétaires sur le troisième trimestre rapportait lundi le Bangkok Post.

La compagnie Thai Airways international (THAI) enregistre une perte nette de 5.24 milliards sur la période Juillet-Septembre à la même période l’année dernière. Pour Thai Air Asia (TAA) c’est une perte de 382 millions de bahts. Bangkok Airways s'en sort mieux, mais affiche tout de même un déficit de 51.8 millions de bahts. Nok Air n’a pas encore annoncé ses chiffres du troisième trimestre, mais les analystes s’accordent sur le fait que la compagnie aura sûrement les mêmes résultats que ses concurrents.

Les compagnies aériennes thaïlandaises espèrent de meilleures résultats pour le dernier trimestre.

Le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha, l’ancien chef de l’armée qui avait mené le coup d’Etat du 22 mai dernier, avait vanté la légitimité et la capacité de la junte à relancer l’économie - autrefois dynamique - de la Thaïlande après plusieurs mois de turbulences politiques qui ont gelé les investissements publics, fait chuter le tourisme et miné la confiance des ménages.

Mais jusqu’ici les signes de relance économique sont rares, malgré la promesse du gouvernement militaire d’augmenter l’investissement public et de développer les indispensables projets d’infrastructure.

Entre juillet et septembre, l’économie affiche 0,6% de croissance par rapport à la même période l’an dernier, selon le National Economic and Social Development Board.

"La croissance de l’économie thaïlandaise en 2014 devrait être de 1,0%," a indiqué le NESDB, revoyant à la baisse ses projections précédentes de 1,5-2,0%.

Mais le NESDB, qui reste confiant quant à une reprise l’année prochaine, prévoit une croissance de 3,5-4,0%, pariant sur une remontée des exportations, de l’investissement intérieur et de la fréquentation touristique.

Les touristes ont boudé la Thaïlande, notamment en raison du maintien de la loi martiale mise en vigueur deux jours avant le coup d’Etat, faisant suite à sept mois de manifestations parfois violentes en plein cœur de Bangkok - et de temps à autres en province.

Le meurtre de deux touristes britanniques sur l’ile de Koh Tao, qui a remis en exergue la forte mortalité des étrangers dans le royaume, a également contribué à détourner les voyageurs.

Le bureau de l’Immigration indique une baisse du nombre d’arrivées de touristes de 9% entre janvier et octobre par rapport à 2013.

Mais "le climat politique plus calme et les campagnes promotionnelles pour le tourisme menées par le gouvernement devraient permettre de relancer la fréquentation touristique pour la haute saison qui arrive," estime Krystal Tan de Capital Economics.

Une légère hausse de la croissance américaine devrait également stimuler les exportations thaïlandaises, ajoute-t-elle.

Avec AFP (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mercredi 19 novembre 2014

Bangkok

INFO-SANTE - Tordre le cou à l’AVC!

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’accident vasculaire cérébral (AVC), figure parmi les cinq premières causes de décès au monde. Si l’intervention médicale peut éviter la mort, il est possible que les personnes qui en sont victimes aient à vivre le reste de leur existence avec des séquelles handicapantes. Selon le Dr Kaseansom, du Samitivej Hospital, l’AVC peut être évité dans 80% des cas, c’est pourquoi il préconise la prévention
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine