Bangkok

TOURISME – Les Thaïlandais auront leur visa pour la France en 48h

La Thaïlande et le Laos font partie des bénéficiaires de nouvelles mesures de facilitation des procédures de visas décidées récemment par le gouvernement français en vue de renforcer la première place mondiale de la France comme destination touristique.

Le gouvernement a annoncé fin juillet que dès le 1er novembre 2017, huit pays - dont la Thaïlande et le Laos - bénéficieraient d’un processus d’obtention de visa en 48h. Cette mesure s’inscrit dans une feuille de route mise en place le gouvernement d’Edouard Philippe en vue de consolider la première place mondiale de la France en tant que destination touristique. Une deuxième mesure serait de limiter à un maximum de 45 minutes le temps d’attente aux postes d'immigration dans les aéroports d’ici janvier 2018.

L’objectif affiché de cette opération et de ces dispositifs est de relancer le tourisme après les attentats de Paris et de Nice, dans le but de maintenir la France à la première place et atteindre 100 millions de touristes d’ici 2020.

Les pays concernés sont donc la Thaïlande, ainsi que  la Russie, les Philippines, le Cambodge, le Laos, la Birmanie, l’Indonésie et l’Inde. Le Premier Ministre a en effet déclaré à la presse que ces huit pays constituent des “réservoirs de touristes [qui ne demandent] qu’à venir plus vite, plus facilement“.

Ce même dispositif d’obtention de visa en deux jours sera possible pour l’Arabie Saoudite et le Vietnam d’ici aout 2018. Certains pays (Singapour, Afrique du Sud, Qatar, Koweït, Bahreïn, Oman, et la Turquie) en bénéficient déjà depuis 2015, tandis que les ressortissants chinois peuvent obtenir un visa en 24h depuis janvier 2016.

D’après un rapport d’activité d’Atout France (l’agence de développement touristique de la France) sur l’année 2016 et sur les touristes de l’ASEAN qui se rendent en France, cette initiative pourrait s’avérer payante: on y apprend qu’un des éléments qui bloque les thaïlandais dans leur venue en France est la demande de visa Schengen, souvent perçue (à tort) comme couteuse en argent et en temps.

Atout France estime le nombre de départs depuis la Thaïlande vers la France à 110.000 par an, un chiffre que l’augmentation de la classe moyenne pourrait faire grimper, selon l’avis de l’agence. La Suisse et la Grande-Bretagne accueillent plus de Thaïlandais que la France, parfois un peu réticents à s’y rendre au vu du cout moyen du séjour.

Toujours selon le rapport, les Thaïlandais craignent également pour leur sécurité, notamment la petite délinquance, et d’avoir à affronter l’agressivité mondialement connue des parisiens. L’industrie du tourisme française pourrait néanmoins se rattraper et attirer plus de Thaïlandais en mettant en avant les châteaux de France (Versailles, Val-de-Loire, Chantilly, etc). Le pari qu’est prêt à prendre Atout France est effectivement que l’attachement des Thaïlandais à la royauté se traduit par un intérêt pour les monarchies à travers le monde. Une campagne de promotion des châteaux est donc à attendre prochainement.

M.G. (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mercredi 9 août 2017

Bangkok

INFO-SANTE - Tordre le cou à l’AVC!

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’accident vasculaire cérébral (AVC), figure parmi les cinq premières causes de décès au monde. Si…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine