Auckland 

GASTRONOMIE - La Pavlova, une gourmandise inspirée de la célèbre ballerine

 

Que vous soyez amateur de ballet ou non, difficile de résister aux charmes de la Pavlova, ce dessert aussi simple qu’exquis composé d’une meringue craquante coiffée de crème chantilly et de fruits frais. Cette recette à l’origine disputée (la Nouvelle-Zélande et l’Australie revendiquent tous deux sa paternité depuis près d’un siècle), fut créée en l’honneur de la ballerine Russe Anna Pavlova.

Célèbre danseuse étoile des Ballets impériaux russes, elle fut l’une des premières ballerines à parcourir le monde avec sa propre compagnie. Dans les années 20, ses voyages la conduisent à réaliser une tournée en Océanie. Le public est alors subjugué par sa légèreté et sa grâce et la presse néo-zélandaise de l'époque titre « elle ne danse pas, elle s’envole dans les airs comme un oiseau ».

La bataille entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande au sujet de la création de la Pavlova remonte à ses origines. Selon le biographe Keith Mooney, c'est en 1926 que le dessert est créé à Wellington par un jeune cuisinier amoureux de la danseuse. Les Australiens quant à eux affirment que la Pavlova fut créée en 1934 par le chef Bert Sache, sous les ordres de sa supérieure Elizabeth Paxton qui souhaitait un dessert élégant et original pour la nouvelle carte de son restaurant à Perth. Sache revendiquera toute sa vie l’origine de ce dessert, jusqu'en 1973 où il admit que la recette était en fait réécrite à partir d’une recette Néo-zélandaise déjà existante. Dans The Pavlova Story: A Slice of New Zealand's Culinary History, l’anthropologue culinaire Helen Leach confirme cette théorie en expliquant avoir trouvé plusieurs recettes similaires à la Pavlova dans d’anciens livres de cuisine néo-zélandaise.

Près d'un siècle plus tard, la chamaillerie australo-néo-zélandaise sur la Pavlova fait encore rage, et en 2007 la NZI (compagnie d'assurances néo-zélandaise) crée le buzz avec un spot publicitaire énumérant les spécialités que l’Australie se serait accaparé au détriment de la Nouvelle-Zélande. Star de la vidéo : notre célèbre meringue aux fruits rouges.

 

 

CHRISTMAS IS JUST AROUND THE CORNER

Véritable emblème de la cuisine néo-zélandaise, la Pavlova reste aujourd’hui encore très populaire sur les tables anglo-saxonnes, en particulier durant les fêtes. Généreuse, craquante mais aussi aérienne et légère, elle peut se décliner à l'infini suivant les fruits (sucrés et/ou aigres) avec lesquels vous la décorez : fraise et kiwi, ou maracudja et banane, ou fruits rouges et lamelles de pêche.

 

 

RECETTE (source : La cuisine de Mercotte)

La meringue : 3 blancs d’oeufs, 55g de sucre glace + 55g de sucre semoule, 1cs de sucre vanillé.

Montez les blancs en les structurant avec 1cs de sucre vanillé, puis ajoutez progressivement les 110g de sucres mélangés. Dressez à la douille lisse un cercle de 8cm de diamètre et décorez le tour à la poche munie d’une douille cannelée. Décorez éventuellement de nonpareilles multicolores. Cuire 1h 10 à 110° à moduler en fonction du four. Laissez éventuellement dessécher porte fermée une fois la cuisson terminée.

Le coulis : 250gr. de framboises, 40gr. de sucre en poudre, 1/4 de jus de citron.

Mixez framboises + sucre + jus de citron + 2cl. d’eau. Passez au chinois fin pour éliminer les grains.

La finition : Répartissez un peu de chantilly pour les gourmands au fond de la meringue et ajoutez les fruits selon le marché du jour. Servez accompagné du coulis en saucière.

La rédaction lepetitjournal.com/auckland - Jeudi 8 Décembre 2016

 

FREE WEEK - Agenda du 23 au 30 Janvier

Après un long mois d'absence, la Free Week revient pour votre plus grand bonheur (et celui de votre porte-monnaie !). Cette semaine le choix était difficile tant Auckland est en effervescence à l'approche de l'Auckland Anniversary Week-end. Lepetitjournal.com vous propose une sélection des meilleurs événements gratuits pour célébrer comme il se doit l'anniversaire de notre ville d'adoption.
Une internationale

FEMMES – Un essai pour percer "Le Secret des Françaises"

Qu’y a-t-il de plus mystérieux qu’une femme ? Une femme française ! Tantôt décriées pour leur superficialité, tantôt adulées pour leur indépendance, depuis des siècles les Françaises fascinent, aussi bien les hommes que les femmes. Loin des paradigmes et plein de paradoxes, cet « anti-modèle », cette singularité française a inspiré Aude Veber qui nous livre Le Secret des Françaises.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine