Athenes

DECOUVRIR LA MUSIQUE GRECQUE - "Epivatis" de Mikis Theodorakis

Un inconnu ou une célébrité nous présente sa chanson grecque préférée. Aujourd'hui, Panagiotis Tsoumas, directeur de Lexilogos, centre de langues, a choisi : Epivatis de Mikis Theodorakis (Paroles de Kostas Tripolitis, interprété par Maria Farandouli) datant de 1980

"Je suis né en 1974, pendant le "métapolitefsi", la transition politique, l’après régime. Cette période est très floue ; jusqu’à encore quelques années, avant que la crise ne monopolise tous les débats politiques, on se demandait si on était encore dans cette période de transition ou pas. J’ai donc grandi dans un contexte politique qui a vu fleurir les chants de protestation. En particulier, Mikis Theodorakis a réussi à créer une tradition de chansons engagées. Cette chanson, Epivatis, est l’une d’elles.

Epivatis signifie "passager" et les paroles, bouleversantes, du poète Kostas Tripolitis, traduisent  le désarroi d’une population pendant cette transition politique qui n’en finit pas et qui ne concrétise pas les attentes du peuple. C’est une chanson calme, elle est écrite à la chute de la dictature. Elle n’incite en rien à la révolution, elle constate simplement la défaite de la gauche, et qu’il n’y plus rien à faire. C’est une chanson très réaliste et fataliste, tout en poésie.
L’air de la chanson me touche particulièrement, dans ce registre de lutte, dans une technique musicale qui marque un renouveau. Theodorakis a créé son propre style musical, avec ses chansons militantes. Epivati porte en elle le sentiment des communistes qui ont subi des exils forcés, le sentiment d’une lutte vaine de ceux qui ont perdu 30 ans de leur vie à faire la guerre contre les italiens ou les nazis. Cette chanson est un compte rendu personnel mais qui exprime une déception collective."
Propos recueillis par Lydia Belmekki (www.lepetitjournal.com/athenes.html) mercredi 24 octobre 2012

Voir la vidéo


NOUVEAU ! Cours de civilisation musicale à partir du 7 novembre

Le centre de langues Lexi-Logos a le plaisir de vous convier à un cycle de cours de civilisation (en français) concernant la chanson grecque, dans le cadre du projet Lexi-Logèmes. Les soirées se tiendront une fois par mois au premier étage du Café Amoroso (4-6, rue Kapnikareas, Athènes), à partir du mercredi 7 novembre 2012.

Précédents articles de notre rubrique DECOUVRIR LA MUSIQUE GRECQUE
"Prigkipessa" de Sokratis Malamas par Rémi Cavat, guitariste à Athènes, le 27 septembre 2012

Athenes
A la une

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
France/Monde
En direct d'Europe
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo

EXPATRIATION - L'ombre de mon mari

"Après plusieurs expatriations, et à tout juste 34 ans, l'avenir de mon mari s’annonce brillant. Le mien ? Ce déménagement super glamour à Rome il y a déjà 9 mois est la tragique confirmation que je suis devenue malgré moi, l’ombre de mon mari, ou encore pire, « l’ombre de son ombre » comme le chantait Brel. À force de ne penser qu’aux autres et surtout à lui, je me suis oubliée en route. Je n’existe plus".
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie