MOUSTIQUES – "Nous disposons d’une base de réponses bien coordonnée en cas de prolifération de ces maladies" estime MSF

Des maladies disparues en Europe pendant les années 70 font leur réapparition, transportées par les moustiques. On recense déjà plusieurs cas en Grèce. Lepetitjournal.com a rencontré Médecins Sans Frontières

Des espèces de moustiques qui peuvent transporter des infections tropicales comme la malaria, le virus du Nil, le chikungunya et la fièvre de la dengue font leur réapparition dans les régions du sud de l’Europe. Leur retour et leur prolifération sont en partie dues au réchauffement climatique qui a contribué à adoucir le climat de certaines régions du sud de l’Europe, la Grèce en particulier. Le bilan humain du virus du Nil a été porté à 16 morts le 11 Octobre dernier. En réponse à la réapparition des ces maladies oubliées, le HCDCP (Hellenic Center for Disease Control and Prevention) a établi un plan de protection auquel Médecins sans frontières a participé. « Depuis Mars 2012, MSF a eu une présence continue dans la municipalité d’Evrotas, offrant sur place des consultations et proposant des sessions éducatives pour augmenter la prise de conscience autour de la Malaria et pour s’en protéger. » nous explique Apostolos Veizis, à la tête de l’unité d’opérations médicales de MSF à Athènes.

Se protéger des moustiques
En 2010 on avait déjà fait état du retour du moustique tigré, transportant la dengue. Il n’est plus le seul à sévir et d’autres maladies se développent. La malaria, une maladie éradiquée en Grèce depuis 1974, fait son retour, transmise de personne à personne à l’intérieur des frontières grecques. A ce jour on recense 59 cas de Malaria. La seule façon de s’en protéger est d’éviter de se faire piquer par des moustiques. Médecins sans Frontière nous rappelle les règles de protection contre les moustiques :
- Appliquer un produit anti-moustique sur votre peau.
- Utiliser des moustiquaires quand on dort dans un endroit infesté de moustiques
- Utiliser des insecticides et des sprays anti-insectes volants pour réduire le nombre de moustiques.
- Quand c’est possible, éviter le camping dans des endroits à proximité d’eau stagnante.
- Porter des vêtements couvrants.
Les symptômes pour ces maladies sont les suivants : maux de tête, symptômes grippaux, nausées, fièvre, vomissements, fièvre.

Faut-il craindre une prolifération de ces maladies ?
« Les expériences positives  (auprès du HCDCP) des ces derniers mois nous portent à croire que nous disposons d’une base de réponses bien coordonnée en cas de prolifération de ces maladies,
déclare Apostolos Veizis. Mais si nous avons, en amont, un contrôle et une surveillance des facteurs de retour de la Malaria dans le pays, nous n’aurons pas à craindre une prolifération de ces maladies. »
Lydia Belmekki (www.lepetitjournal.com/athenes.html) Jeudi 1er novembre 2012

Aller plus loin :
MSF procure une assistance médicale et humanitaire aux personnes vivant en Grèce depuis 1990. Depuis 2012, MSF répond également à la situation d’urgence des personnes sans abris et offre son soutien aux migrants et aux réfugiés, confrontés au problème de la Malaria. Pour plus d’info à propos des travaux de MSF visitez le site www.msf.gr ou appelez  le 210 5200 500

 
Athenes

PLAGES - Besoin de vous rafraîchir ?

Par cette chaleur caniculaire et à quelques kilomètres du centre d’Athènes, de nombreuses plages vous accueillent, très fréquentées surtout le week-end mais accessibles en transport en commun.
Une internationale

PARIS – Que faire cet été si on n’aime pas le foot ?

Vous êtes incapable de nommer un joueur de l’équipe de France de foot ? Vous voulez éviter les fanzones et ses supporters qui sentent la bière ? Pas de panique, lepetitjournal.com a fait une sélection des meilleurs expos, musées, bons plans et balades pour profiter des journées ensoleillés à Paris durant cet été très sportif. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine