CHANGEMENT D'HEURE - "On dort plus ou on dort moins ?"

Ce dimanche nous avons effectivement dormi une heure de plus. Depuis 1998 en Grèce, on applique le changement d’heure le dernier dimanche d’octobre et de mars. Mais qui le premier s’est dit un jour : « on va retirer une heure en été ! » et pourquoi ? Enjeux et controverses autour de l’heure d’été-heure d’hiver

 

Qui a eu cette idée folle…
C’est Benjamin Franklin qui, le premier, en avril 1784, évoque dans Le Journal de Paris, la possibilité de décaler l’heure pour économiser de l’énergie. L’idée est d’abord restée sans suite, avant d’être reprise en 1907 par le britannique William Willet qui fait campagne contre "le gaspillage de la lumière". En 1916, l’idée est définitivement adoptée par le Parlement britannique. La France instaure l’heure d’été en juin 1916 puis l’abandonne en 1946. C’est en 1976 que l’homme du changement, Giscard, rétablit l’heure d’été pour palier le choc pétrolier de 1973 : l’objectif étant de faire des économies d’énergie sur la base d’une meilleure utilisation de la lumière. Aujourd’hui encore, c’est cet argument qui est invoqué pour justifier l’établissement de ce changement d’heure qui nous fait dormir une heure de plus en hiver, une heure de moins en été et qui nous fait tenir d’interminables débats à ce sujet.

Une compétence communautaire
La définition de l’heure légale et le choix du fuseau horaire est en principe du ressort des Etats, mais pour faciliter les échanges au sein de l’Union Européenne, une directive du Parlement Européen et du Conseil a décidé d’harmoniser les dates du changement d’heure. Le changement d’heure est donc, depuis, une compétence communautaire. Depuis 1998, tous les pays de l’Union Européenne appliquent le régime de l’heure d’été qui consiste à ajouter 60 minutes à l’heure légale le dernier dimanche de mars à 2h du matin et de revenir  à l’heure légale le dernier dimanche d’octobre à 3h du matin. Depuis 2001, une directive (directive du 19 janvier 2001, JOCE L 31 du 2 février) du Parlement Européen et du Conseil a reconduit ces changements tous les ans sans limite de temps.

Une démarche controversée
Nombreuses sont, en Europe, les voix qui s’élèvent contre le changement d’heure. En particulier chez les agriculteurs qui récusent l’utilité d’une telle démarche et qui dénoncent la différence encore plus grande avec le rythme solaire naturel. On accuse également les deux changements d’heure annuels de troubler le rythme de l’horloge biologique surtout chez les enfants et les animaux domestiques. En termes d’efficacité, on trouve également à redire sur cette démarche. Le changement d’heure coûte beaucoup de temps, d’argent et d’énergie (personnel employé pour mettre à l’heure manuellement les horloges publiques mécaniques, les compagnies aériennes qui doivent prévoir des horaires spéciaux pour cette nuit là etc.) pour finalement un gain d’énergie relativement faible. "Les économies effectivement réalisées sont difficiles à déterminer et, en tout cas, relativement limitées", soulignait la Commission Européenne dans un rapport en 2007. Mais "le régime actuel ne constitue pas un sujet de préoccupation dans les États membres de l’UE".
Lydia Belmekki (www.lepetitjournal.com/athenes.html) Lundi 29 octobre 2012

En savoir plus :

http://heure-ete.net/

 
Athenes

EN GYROPODE - Visitez Athènes autrement

Une balade en gyropode (segway) est un moyen unique et amusant de visiter la ville. Le gyropode est un véhicule électrique à deux roues, alimenté par des batteries, et d'un maniement très simple ! Il faut être âgé de 12 ans minimum, mais pas de limite maximum Le.... La vitesse est limitée à 20 km à l'heure.
Une internationale

HISTOIRE – Le mystique soufi Mansur al Hallaj, premier "expatrié"?

On connaît les pérégrinations de Paul de Tarse dans le monde méditerranéen ou encore l'épopée légendaire de l'apôtre Thomas jusqu'en Inde. Moins connue est la vie de Mansur al-Hallaj, mystique persan du soufisme, qui s'installa longtemps en terre non-musulmane pour répandre sa religion et son amour de Dieu. Cette grande figure mystique a donné lieu à une biographie rédigée par l'islamologue Stéphane Ruspoli qui lui attribue le titre d'"expatrié".
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine