CHANGEMENT D'HEURE - "On dort plus ou on dort moins ?"

Ce dimanche nous avons effectivement dormi une heure de plus. Depuis 1998 en Grèce, on applique le changement d’heure le dernier dimanche d’octobre et de mars. Mais qui le premier s’est dit un jour : « on va retirer une heure en été ! » et pourquoi ? Enjeux et controverses autour de l’heure d’été-heure d’hiver

 

Qui a eu cette idée folle…
C’est Benjamin Franklin qui, le premier, en avril 1784, évoque dans Le Journal de Paris, la possibilité de décaler l’heure pour économiser de l’énergie. L’idée est d’abord restée sans suite, avant d’être reprise en 1907 par le britannique William Willet qui fait campagne contre "le gaspillage de la lumière". En 1916, l’idée est définitivement adoptée par le Parlement britannique. La France instaure l’heure d’été en juin 1916 puis l’abandonne en 1946. C’est en 1976 que l’homme du changement, Giscard, rétablit l’heure d’été pour palier le choc pétrolier de 1973 : l’objectif étant de faire des économies d’énergie sur la base d’une meilleure utilisation de la lumière. Aujourd’hui encore, c’est cet argument qui est invoqué pour justifier l’établissement de ce changement d’heure qui nous fait dormir une heure de plus en hiver, une heure de moins en été et qui nous fait tenir d’interminables débats à ce sujet.

Une compétence communautaire
La définition de l’heure légale et le choix du fuseau horaire est en principe du ressort des Etats, mais pour faciliter les échanges au sein de l’Union Européenne, une directive du Parlement Européen et du Conseil a décidé d’harmoniser les dates du changement d’heure. Le changement d’heure est donc, depuis, une compétence communautaire. Depuis 1998, tous les pays de l’Union Européenne appliquent le régime de l’heure d’été qui consiste à ajouter 60 minutes à l’heure légale le dernier dimanche de mars à 2h du matin et de revenir  à l’heure légale le dernier dimanche d’octobre à 3h du matin. Depuis 2001, une directive (directive du 19 janvier 2001, JOCE L 31 du 2 février) du Parlement Européen et du Conseil a reconduit ces changements tous les ans sans limite de temps.

Une démarche controversée
Nombreuses sont, en Europe, les voix qui s’élèvent contre le changement d’heure. En particulier chez les agriculteurs qui récusent l’utilité d’une telle démarche et qui dénoncent la différence encore plus grande avec le rythme solaire naturel. On accuse également les deux changements d’heure annuels de troubler le rythme de l’horloge biologique surtout chez les enfants et les animaux domestiques. En termes d’efficacité, on trouve également à redire sur cette démarche. Le changement d’heure coûte beaucoup de temps, d’argent et d’énergie (personnel employé pour mettre à l’heure manuellement les horloges publiques mécaniques, les compagnies aériennes qui doivent prévoir des horaires spéciaux pour cette nuit là etc.) pour finalement un gain d’énergie relativement faible. "Les économies effectivement réalisées sont difficiles à déterminer et, en tout cas, relativement limitées", soulignait la Commission Européenne dans un rapport en 2007. Mais "le régime actuel ne constitue pas un sujet de préoccupation dans les États membres de l’UE".
Lydia Belmekki (www.lepetitjournal.com/athenes.html) Lundi 29 octobre 2012

En savoir plus :

http://heure-ete.net/

 
Athenes

PLAGES - Besoin de vous rafraîchir ?

Par cette chaleur caniculaire et à quelques kilomètres du centre d’Athènes, de nombreuses plages vous accueillent, très fréquentées surtout le week-end mais accessibles en transport en commun.
Une internationale

BERNARD PIVOT – "La fermeture des Instituts Français à l’étranger est un drame"

Le journaliste et écrivain Bernard Pivot était invité des Rencontres littéraires, organisées par l’Alliance Française à Paris. Celui qui a commencé à voyager à travers les livres lorsqu’il était enfant en dévorant son dictionnaire du Petit Larousse, en dit plus sur sa vision de la langue française et l’intérêt de promouvoir la francophonie à travers le monde.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CARRIERE ATYPIQUE - Découvrez enfin pour quoi vous êtes fait !

 Vos diplômes, vos expériences et vos titres professionnels ne vous ont pas permis d’identifier votre zone d’excellence. Au cours de votre parcours, vous avez été performant, parfois moins. Vous avez aimé ce que vous faites, parfois moins. Mais aucune évidence n’a surgi. Aujourd’hui, une question tourne en boucle dans votre tête : "Pour quoi suis-je fait ?". Comment le découvrir ?

COACHING - Expatrié, quelle erreur !

Samedi 1er août. Les rayons du soleil plongent à travers les larges baies vitrées de JFK, le principal aéroport de New York. Manu, assis par terre, le visage enfoui entre ses mains, se demande, « mais comment en suis-je arrivé là ? » Après deux années passées à New York, il rentre à Paris, rapatrié par sa compagnie. Un échec qu’il a encore du mal à assumer même si, au final, il ne s’est jamais senti aussi seul et misérable qu’aux États-Unis, un pays dont la mentalité qu’il juge avant tout égoïste, hypocrite et cruelle, est à l’opposé de ses principes de vie.
Expat - Politique

GLOBAL PEACE INDEX - Seulement dix pays "en paix totale"

Qui veut la paix prépare la guerre. Ce n’est pas ce que semble affirmer le Global Peace Index de 2016. Si la situation des pays en guerre va en s’empirant, celle des pays en paix se serait améliorée. L’Islande, le Danemark et l’Autriche sont en tête de ce classement. En revanche, il resterait, à l’heure actuelle, seulement dix pays dans le monde qui ne seraient pas engagés dans un conflit interne ou externe à leurs frontières. 
Magazine